NITA Fond Site Web 675 x 240

IBKissoufou 23 07 2020

Le président Issoufou Mahamadou, président en exercice de la Cédéao, est arrivé ce jeudi 23 juillet 2020 en milieu de matinée à Bamako au Mali. A la tête d’une délégation de 5 chefs d’Etat de l’organisation régionale, le chef de l’Etat conduit une mission de la dernière chance dans la crise politique que connait le Mali depuis plusieurs semaines. Avec comme principal objectif, de sauver le président IBK contesté par une fronde populaire menée par le M5-RFP.

 

Zeyna commission0

C’est à l’hôtel Sheraton de Bamako que les présidents Issoufou Mahamadou du Niger, Macky Sall du Sénégal, Nana Akufo-Addo du Ghana, Muhamadu Buhari du Nigéria et Alassane Ouatarra de la Côte d’ivoire ont pris leurs quartiers après leurs arrivées dans la matinée de ce jeudi 23 juillet 2020. Ils ont été rejoints par l’envoyé spécial de la Cédéao pour le Mali, l’ancien président GoodLuck Jonathan, ainsi qu’une délégation de la Commission de l’UEMOA conduite par son président, Jean-Claude Kassi Brou.

Après un bref débriefing par l’envoyé spécial de la Cédéao, qui était déjà dans la capitale malienne du  16 au 19 juillet dernier, les 5 chefs d’Etat vont s’entretenir avec le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) puis rencontrer une délégation du mouvement du 5 juin (M5-RFP) avec à leur tête l’imam Mahmoud Dicko.  Par la suite, un communiqué final sanctionnera la visite de médiation de la dernière chance et entérinera les dernières propositions de la Cédéao.

Sauver le soldat IBK

Cette mission des Chefs d’Etat de la Cédéao fait suite à celle qu’a effectuée l’envoyé Spécial Goodluck Jonathan et à la délégation interministérielle de l’organisation, qui ont déjà rencontré les différentes parties maliennes au cœur de la crise politique. Les différentes propositions formulées, notamment la composition d’un gouvernement d’union nationale et le remembrement de la Cour constitutionnelle, ont été toutes rejetées par les opposants qui continuent d’exiger la démission du président IBK et la mise en place d’une transition politique à la tête du pays.

Ce jeudi 23 juillet, c’est donc la médiation de la dernière chance pour les chefs d’Etat qui vont tenter de sauver le président IBK de cette nouvelle crise politique qui s’ajoute à la crise sécuritaire.

Officiellement, il s’agit pour les dirigeants de la Cédéao d’engager de nouvelles consultations en vue de trouver une solution politique à la crise politique qui secoue le Mali depuis plusieurs semaines. Cependant, et conformément à ses textes, notamment le Protocole additionnel sur la Démocratie et la bonne gouvernance, l’organisation sous-régionale a déjà exclu tout recours aux voies anticonstitutionnelles pour l’accession au pouvoir. Il n’est donc pas question que le président IBK, réélu pour un second mandat de cinq ans en 2018, démissionne. C’est pourtant ce que réclame les contestataires qui ont certes suspendu leur mot d’ordre de désobéissance civile pour raison de la Fête de Tabaski mais compte maintenir le mouvement de protestation jusqu’à la chute du régime.

Soutenus par l’UA et les partenaires occidentaux, les chefs d’Etat de la Cédéao vont réaffirmer à Bamako le message de l’organisation ainsi que les concessions faites le pouvoir. Le M5-RFP va-t-il revoir ses prétentions à la baisse et accepter de composer avec le président contesté ? C’est tout l’enjeu pour la mission conduite par le président Issoufou Mahamadou.

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

5
Oumarou Hamidou
3 années ya
Bien vu il s'agit de sauver IBK. Mais ils doivent balayer devant leur porte d'abord
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ibrahim Sambo
3 années ya
Le malheur que lui-m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Abdou Ahmed
3 années ya
Syndicat des pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Tchimi
3 années ya
CEDEAO: CONF
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Boubacar Boubacar Seidou
3 années ya
Peuple malien c'est aujourd'hui que la d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Nomaou Nanaij
3 années ya
Une autre mission perdue d'avance. D
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Ibrahim Sambo
3 années ya
Le malheur que lui-m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Tik Tok
3 années ya
Issoufou mahamadou, un usurpateur sorti droit des entrailles d'une cours constitutionnelle discreditee n'est pas moralement qualifie pour faire une quelconque mediation dans cette crise malienne. Mais ca se saura bientot. Mashallah
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Tchimi
3 années ya
Maky SAL Issou FOU la carcasse biologique Watara et consorts ont
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Mano
3 années ya
Aeroport et frontieres fermes depuis mars, mais Mr. Le Predident s'en fou de ses propres regles et voyage par avion....j'espere il est confine au retour pour 2 semaines...mais bon, comme d'habitude il s'en fou de son propre pays.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
issoufou
3 années ya
Mes amis pour dire une chose que vous ignorez ,son excellence issoufou Mahamadou est le ma
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Lilwayne
3 années ya
[quote name="issoufou"]Mes amis pour dire une chose que vous ignorez ,son excellence issoufou Mahamadou est le ma
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Le nigerien
3 années ya
Mes chers, il y a un probl
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Albatros
3 années ya
M
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2011 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
525 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
323 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
473 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
358 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
361 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages