NITA Fond Site Web 675 x 240

burkinafaso Fadaburial

Le Burkina a enregistré, le vendredi 29 et samedi 30 mai, une série d’attaques qui ont fait plus de 50 morts et des dizaines de blessés, en majorité des civils. Selon le gouvernement, ces attaques qui ont visées plusieurs localités des régions du Nord et de l’Est du pays, ont été menées par des groupes terroristes.

 

Zeyna commission0

La première attaque a eu lieu le soir du vendredi 29 mai avec l’attaque d’un convoi de commerçants de retour du marché? de Titao pour Solle?, dans la région du Nord. Selon le gouvernement,  le bilan provisoire fait état de 15 morts, de plusieurs blessés et de nombreuses personnes portées disparues. D’importantes pertes matérielles ont été également enregistrées lors de l’embuscade qui, selon le communiqué officiel, est l'œuvre « de groupes armés terroristes ».

Le lendemain, samedi 30 mai aux environs de 13h,  c’est le marché? de bétail de Kompienbiga dans la région de l'Est, qui a été victime d'une attaque perpétrée par « un groupe terroriste » selon le communiqué officiel qui a fait état de 25 morts et de plusieurs blessés. Le bilan est provisoire et selon un habitant de la localité cité par des médias locaux, 37 corps ont été au total inhumés à la suite de cette attaque.

Dans la même journée du samedi 30 mai, un convoi humanitaire de retour d’une mission d’acheminement de vivres à des déplacés internes,  a été victime d'une attaque entre Foube? et Barsalogho, dans la région du Centre-Nord. Selon le ministre de la communication, le bilan provisoire de cette attaque perpétrée également  par « des groupes armés terroristes » est de dix morts dont 5 civils et 5 gendarmes. On dénombre également, et selon toujours le communiqué du gouvernement, une vingtaine de blessés et des personnes portées disparues.

La recrudescence de ces attaques terroristes au Burkina illustre l’ampleur de la détérioration de la situation sécuritaire dans le pays surtout ces derniers mois. Malgré le déploiement massif de soldats et les opérations menées par l’armée en partenariat avec des forces étrangères notamment Barkhane, les groupes terroristes continuent à attaquer les populations civiles particulièrement dans la zone dite des trois frontières, non loin du Niger et du Mali. Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie à de fréquentes attaques terroristes qui dégénèrent assez souvent à des conflits intercommunautaires. Les violences ont fait plus de 1.000 morts en cinq ans et contraint plus de 860?000 personnes à fuir leurs foyers.

Ikali (actuniger.com)



Commentaires

0
gaskiya
4 années ya
Ou sont les defenseurs de droit de l:homme. Leurs acolytes et proteges ont tue des innocents.Sortez maina pour condamner ces attaques.Vous allez rendre le compte a ALLAH vous soit disant defenseurs des droits humains.Hypocrites que vous etes.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
gaskiya
4 années ya
Maintenant que les bandits ont tue sa passe inapercu . Mais si c les militaires qui ont tue les terrorristes vous soit disant defenseurs allez crier sur les medias bavure ou exaction extra judiciaire.Vous etes deja maudits et ALLAH vous attend.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2542 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
563 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
356 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
501 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
390 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
380 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages