samedi, 17 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Ali Bongo Congo

Une télévision privée du Cameroun qui avait annoncé la mort du président gabonais Ali Bongo Ondimba, hospitalisé en Arabie saoudite, a été suspendue pour six mois au Gabon par la Haute autorité de la communication (HAC).

 

Réunie mardi à Libreville, la HAC a demandé le retrait pour six mois de la télévision privée camerounaise réputée proche du pouvoir Vision 4 des bouquets diffusés au Gabon par les principaux diffuseurs, dont Canal +.

"Inexacte et trompeuse", l'annonce de la mort du président Bongo Ondimba par Vision 4 a porté "atteinte à l'unité nationale, la cohésion sociale et l'ordre public", selon la HAC dans un communiqué.

Le président gabonais, âgé de 59 ans, a été hospitalisé le 24 octobre à Ryad, à la suite d'un "malaise", selon Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, porte-parole de la présidence à Libreville.

"Les médecins qui l'ont consulté ont alors diagnostiqué une fatigue sévère due à une très forte activité ces derniers mois", a déclaré dimanche M. Ngouoni en précisant que les médecins lui ont prescrit un "repos médical".

Il "va mieux et se repose en ce moment-même à l'hôpital" à Ryad, avait-il ajouté.

Le chef de l'Etat gabonais se trouvait en Arabie saoudite pour assister au forum économique Future Investment Initiative (FII).

Le porte-parole de la présidence avait appelé à la "vigilance" contre les "fake-news", après l'annonce dimanche en direct par Vision 4 de la mort du président Bongo Ondimba, sans aucun élément de preuve.

 

 

AFP

Commentaires   

0 #1 Hum 01-11-2018 23:03
Apparemment la nouvelle de sa mort est entrain d avoir des éléments de vérité, même si nous ne souhaitons et ne voulons pas la mort d un semblable.
Le même scénario c était produit à la mort de son père.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

SÉNÉGAL: le gouvernement reconnaît des difficultés budgétaires

16 novembre 2018
SÉNÉGAL: le gouvernement reconnaît des difficultés budgétaires

Au Sénégal, le gouvernement a reconnu qu’il fait face à des difficultés budgétaires. Malgré une croissance supérieure à 6% depuis 2014, la hausse des prix des produits pétroliers à plombé...

DÉFENSE: que fait l'armée française en Afrique?

16 novembre 2018
DÉFENSE: que fait l'armée française en Afrique?

Le rôle de l'armée française en Afrique a été au coeur des débats sur la paix et la sécurité qu'a accueillie la capitale sénégalaise du 5 au 6 novembre. Il...

GABON: le vice-président chargé des dossiers urgents en l'absence d'Ali Bongo

15 novembre 2018
GABON: le vice-président chargé des dossiers urgents en l'absence d'Ali Bongo

Trois semaines après l’hospitalisation du président Ali Bongo en Arabie saoudite, le Premier ministre gabonais a saisi la Cour constitutionnelle pour statuer sur les articles 13 et 16 de la...

SÉNÉGAL: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade

14 novembre 2018
SÉNÉGAL: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade

De passage à Paris pour le centenaire de l'armistice de 1914-1918, le président sénégalais a accordé une longue interview à nos confrères de France 24. Et pour la première fois,...

MALI: au moins 3 morts dans un attentat à la voiture piégée à Gao

13 novembre 2018
MALI: au moins 3 morts dans un attentat à la voiture piégée à Gao

Au Mali, un attentat à la voiture piégée dans la ville de Gao a fait au moins trois morts dans la soirée du 12 novembre. Dans un communiqué, le ministère de...

CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

6 novembre 2018
CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

Les élèves ainsi que « trois encadreurs » pourraient avoir été enlevés par des séparatistes anglophones… Soixante-dix-neuf élèves ont été enlevés ce lundi dans la région du nord-ouest du Cameroun, à la veille...