NITA Fond Site Web 675 x 240

italie armee min

L'Italie avait annoncé, fin 2017, son intention d'envoyer des militaires au Niger afin de lutter contre l'insécurité. Paolo Gentiloni, le Premier ministre italien, avait précisé que cette décision faisait suite à une demande venue du gouvernement nigérien. Un premier contingent de 120 hommes devait partir pour le Niger en ce début d'année. Mais le gouvernement nigérien nie avoir été consulté à ce sujet.

Zeyna commission0

Si l'on en croit des sources officielles, la nouvelle de l'envoi de 470 soldats italiens au Niger, le gouvernement nigérien l'a apprise par une dépêche de l'AFP. « Nous n'avons pas été consultés ni informés. Nous étions surpris », confie une source gouvernementale au Niger à RFI.

Une autre source gouvernementale assure que le pays n'est pas d'accord pour accueillir cette force : « Nous avons indiqué aux Italiens par le biais de notre ministre des Affaires étrangères que nous ne sommes pas d'accord. »

Giuseppe Alvano, le ministre italien des Affaires étrangères, était en visite à Niamey le 3 janvier, il a rencontré son homologue avant d'inaugurer pour la première fois une ambassade italienne dans le pays. Pour l'Italie, l'envoi de soldats au Niger servira à « renforcer les mesures de sécurité sur le territoire, aux frontières et à soutenir la police ». Mais nos sources nigériennes affirment que pour l'entrainement, « nous avons ce qu'il faut avec les Américains, nous nous coordonnons aussi avec les Français ».

Ces sources confirment toutefois l'existence d'un dialogue et d'une coordination sécuritaire et technique avec l'Italie, mais tout cela n'implique en aucun cas le Niger pour l'accueil d'une telle mission.

Les députés italiens ont entériné le 17 janvier dernier le déploiement d'une mission militaire au Niger afin d'aider les autorités locales à renforcer le contrôle du territoire par lequel transitent des nombreux migrants en direction de l'Europe.

Les Libyens non plus n'ont pas été consultés

Les députés italiens ont également entériné, le 17 janvier dernier, le renforcement de la mission italienne en Libye. Rome possède une base militaire à Misrata, au centre du pays où stationnent 300 hommes. Elle possède également une base maritime à Tripoli et des forces de sécurités pour garder sa mission diplomatique. Les gardes du corps du Premier ministre libyen sont aussi des Italiens. L'Italie a le droit d'utiliser le ciel et les eaux territoriales libyennes. Elle a décidé de porter à 400, le nombre de ses hommes à Tripoli.

Décision qui fait des vagues en Libye comme au Niger. Le gouvernement de Tripoli qui avait autorisé la présence de 300 militaires italiens en 2016, a demandé une explication à l'Italie. Quant au gouvernement de l'est, il a profité de l'occasion pour accuser l'Italie de soutenir une partie des Libyens contre une autre.

L’Italie cherche à se positionner en Afrique

Selon plusieurs experts, l'Italie cherche aujourd'hui à se positionner en Afrique. Ces différentes initiatives expriment cette récente volonté de s'installer dans le Sahel et le Sahara sur le long terme.

Au début de l'année, lors de sa tournée africaine, le ministre des Affaires étrangères italien avait déclaré que les pays au sud du Sahara constituent en 2018 une priorité pour l'Italie.

Après l'ouverture de son ambassade à Niamey, l'Italie a ouvert son ambassade en Guinée et se prépare à le faire au Burkina Fasso.

L'Italie, confrontée au phénomène de la migration clandestine, fait tout son possible, pour diminuer les flux migratoires vers ses côtes. Avant d'arriver en Italie, les migrants traversent les pays de la bande sahélo-saharienne.

Zeyna commission0

RFI

 



Commentaires

6
Mahamane Bakah
6 années ya
Soit la France a intim
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Nicolas Nazotin
6 années ya
C'est une confusion ! Mais avec ce pouvoir corrompu, qu'est-ce qui prouve que les soldats italiens ne sont pas d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Magagi Adam
6 années ya
Qu'est ce que le Nigeria notre grand voisin attend...pour envoyer des troupes aussi
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Moutari Djibage
6 années ya
C'est
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Abderrahmane Abdallah BA
6 années ya
C'est une attitude qui m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Yahaya Mahamadou Moussa
6 années ya
Non non ,plut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
alfari
6 années ya
Le Niger est un Etat souverain qui se respecte : il n'a des ordres
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Char
6 années ya
Bien dit alfari. Nous sommes des esprits libres et savons ce qui est meilleur pour nous.nous ne peut pas nous envoyer un contingent sans notre aval.ya un minimum en
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Char
6 années ya
Bien dit alfari. Nous sommes des esprits libres et savons ce qui est meilleur pour nous.nous ne peut pas nous envoyer un contingent sans notre aval.ya un minimum en
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Hum
6 années ya
Est-ce qu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Kadri
6 années ya
Citation en provenance du commentaire précédent de Magagi Adam :
Qu'est ce que le Nigeria notre grand voisin attend...pour envoyer des troupes aussi

L'exigence d'un test ADN de hama en etait la condition. A present les nigerians vont pouvoir debarquer sur les hauteurs de Tanout.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
zazou
6 années ya
De qui se moque t'on? on a tous vu issoufou recevoir l'emissaire italien qui disait que 40% de l'aide au developpement de l'italie reviendrait au niger. Maintenant que les francais commencent a s'inquieter de la concurrence issoufou et sa bande de lache veulent nous faire croire qu'il negocie ou font de la resistance. Le mal est fait le jour ou le premier soldat etranger a pose le pied dans ce pays sans que les nigeriens en soient informes et consultes. Issoufou et sa bande en repondront un jour. Inch Allah.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
BRS
6 années ya
ces militaires ne peuvent pas supporter les conditions climatiques du d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ali
6 années ya
M
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2071 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
532 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
331 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
363 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages