Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

 Conference Finance Islamique Coris Bank Niger

Dans le cadre de ses actions visant à promouvoir l’inclusion financière au Niger, Coris Bank International Baraka Niger a organisé, dimanche 21 janvier 2024, à l’hôtel Bravia de Niamey, une conférence publique sur les principes et règles de la Finance islamique au Niger. L’occasion pour Baraka CBI de sensibiliser les acteurs du marché et les populations sur les opportunités, les défis et les perspectives de la Finance Islamique ainsi que son offre sur le marché nigérien afin de stimuler la demande, en particulier pour les PME/PMI, mais aussi pour les populations non bancarisées qui s'intéressent de plus en plus à cette branche d'activité. Celle-ci leur offre des solutions de financement adaptées à leurs besoins spécifiques et conformes à leurs croyances.

La conférence a été rehaussée par la présence de M. Azize ISSAKA ABDOU, Directeur général de Coris Bank International Niger (CBI Niger), du Dr Abdessatar KHOULDI, Président du Conseil de conformité interne à la CBI BARAKA Niger, ainsi que de M. Yaya SIDIBE, Responsable Finance Islamique à Coris Holding et de M. Aboubacar MAMAN MOUSTAPHA, responsable de l’Agence Coris Baraka Niger. On notait également la présence à l’événement d’un public venu massivement, parmi lequel des chefs d’entreprises, des chercheurs et universitaires, ainsi que des acteurs du marché et de l’économie nigérienne.

Après la cérémonie d’ouverture qui a été marquée par la lecture de quelques versets coraniques ainsi qu'un hommage à la mémoire de Feue Madame COMPAORE Sylvie, Directrice de la Finance Islamique du Groupe Coris Bank, disparue le 19 septembre 2023, le DG de CBI Niger a pris la parole pour remercier l’assistance d’avoir si massivement répondu à cette invitation de Coris Bank Baraka Niger pour échanger sur les principes et les règles de la Finance islamique au Niger. Un thème dont le choix n'est pas fortuit, selon M. Azize Issaka Abdou, qui a saisi l’occasion pour rappeler que depuis le 05 mai 2021, Coris Bank International Niger a lancé sa branche islamique « CBI BARAKA ». Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du principal objectif que s’est fixé la filiale de la banque panafricaine au Niger, celui d’améliorer le taux de bancarisation qui n’est que de 8,40% en 2021 selon les statistiques officielles de la Banque centrale ouest-africaine (BCEAO). « Un taux très faible que nous ambitionnons de rehausser », a souligné le DG de CBI Niger qui, à juste titre, a indiqué que « l'engouement suscité par la Branche islamique BARAKA a démontré à plus d’un titre l'intérêt grandissant qu'accorde notre population à la Finance islamique ». C’est pour cette raison, a poursuivi le DG Issaka Abdou, que la nécessité d’organiser une telle conférence qui s’ajoute à d’autres initiatives visant le même objectif, est apparue nécessaire pour notamment faire un rappel mais aussi sensibiliser davantage les populations sur la notion et les principes de la Finance Islamique en général, et de l'offre de CBI BARAKA en particulier.

La Finance islamique, un marché dynamique et prometteur

La Conférence a par la suite démarré avec la présentation par le Dr Abdessatar Khouldi, Président du Conseil de Conformité Interne (CCI) de CBI BARAKA NIGER des principes fondamentaux et la croissance actuelle de la Finance Islamique, ainsi que ses perspectives à l’échelle internationale, régionale et nationale au Niger. Le conférencier a souligné plusieurs raisons majeures expliquant l’intérêt croissant pour la Finance islamique, notamment sa réponse à la diversification des produits financiers pour les déposants et les entrepreneurs. Il a également mis en avant la résilience de cette industrie face aux turbulences du marché, illustrée par sa dynamique positive pendant la crise financière de 2008.

Le Dr Khouldi a noté l'essor de la Finance islamique dans l'ordre juridique mondial et international, avec son intégration dans la législation de pays industrialisés tels que la Grande-Bretagne. Il a souligné l'intérêt croissant des instances internationales telles que le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale. L'aspect éthique a également été mis en avant, avec des secteurs jugés nuisibles exclus de la finance islamique, tels que les jeux de hasard, les armes, et les activités portant atteinte à l'environnement. Les résultats positifs des banques islamiques et des institutions d'assurance mutuelle « Takaful » ont renforcé la confiance des clients et des autorités monétaires dans ce système financier.

Le conférencier a souligné l'accueil favorable réservé à la Finance islamique, en particulier de la part des déposants, avec des chiffres officiels indiquant que des banques nouvellement créées et même des fenêtres islamiques dans les banques conventionnelles ont réussi à collecter des dépôts dépassant plusieurs fois leur capital social. L'accent a été mis sur le fait que la majorité de ces dépôts proviennent d'une clientèle non encore bancarisée, soulignant ainsi un besoin non satisfait par l'activité bancaire conventionnelle.

Une alternative de financement crédible, éthique et rigoureusement encadrée

Le Président du Conseil de Conformité Interne (CCI) à la CBI Baraka a souligné la tendance croissante des gouvernements à adopter la finance islamique pour le financement de grands projets, notamment par le biais des « Soukouks ». Des pays tels que la Malaisie, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Sénégal, le Togo et la Côte d'Ivoire ont rencontré un succès dans cette approche, avec un marché des Soukouks estimé à 4,5 billions de dollars. Dans un contexte où les sources de financement conventionnelles s'amenuisent, particulièrement pour les pays en développement, la finance islamique offre une alternative.

Dr Khouldi a présenté l'évolution de la finance islamique au cours des 50 dernières années, soulignant le mouvement législatif qui l'a conduite de l'acceptation timide à la consécration juridique ouverte. Il a noté l'importance du contrôle éthique, assuré par les Conseils de Conformité Interne, et la soumission de l'activité bancaire islamique au contrôle financier de la Banque centrale pour garantir la protection du système bancaire et des déposants. Les aspects relatifs à l'organisation de la comptabilité et de l'audit pour les institutions financières islamiques ont également été abordés.

En conclusion, Dr Abdessatar Khouldi a souligné que la finance islamique, bien réglementée et encadrée, présente d'énormes potentiels, comme en témoigne sa dynamique actuelle. Il a rappelé des règles à observer pour assurer la transparence des fenêtres islamiques, mettant en avant des principes tels que l'interdiction des intérêts, l'éviction de secteurs prohibés, le lien entre avantages et risques, et l'interdiction de la thésaurisation.

Avec la branche BARAKA CBI, le groupe Coris pionnier dans la sous-riche

Après cette brillante et édifiante présentation sur la notion, les principes ainsi que la dynamique de l’industrie de la Finance Islamique, la Conférence s’est poursuivie avec la présentation de l’offre BARAKA CBI Niger par M. Yaya SIDIBE, Directeur de la Finance islamique à Coris Holding, qui a exposé les grands axes de cette branche au sein de Coris Holding SA ainsi que les produits et opérations de Coris Baraka. « Le groupe Coris s'est toujours donné pour mission d'offrir des services de plus en plus innovants et demeure particulièrement sensible à la problématique de l'inclusion financière. C'est ainsi qu'il a décidé de se lancer dans l'activité de la finance islamique à travers la mise en place des Branches Islamiques », a mis en avant M. Sidibé qui a saisi l’occasion pour mettre en exergue les initiatives menées en ce sens par le PCA du groupe CBI, M. Idrissa NASSA, et dont l’engagement a permis de mobiliser les compétences et les moyens afin de saisir l'opportunité d'intégrer la Finance islamique dans les activités du Groupe Coris. En conformité avec les normes encadrant la Finance islamique, l'option retenue pour l'exercice de cette activité au sein du Groupe a été celle d'ouverture d’une Branche Islamique qui, selon ses explications, « constitue une forme plus souple qui consiste à conserver l'activité conventionnelle tout en exerçant partiellement l'activité bancaire Islamique ». C’est ainsi que la première Branche Islamique a été lancée au Burkina Faso en juillet 2015 avec l'appui de la Société Islamique pour le Développement (SID) du secteur privé filiale de la Banque Islamique de Développement (BID). En effet, a-t-il ajouté, après l'expérience réussie de la filiale du Burkina à travers des performances remarquables, le Groupe a décidé de l'implémenter dans toutes ces autres filiales. À ce jour, en plus du Burkina, le Groupe Coris compte des Branches islamiques dans ses filiales du Mali, du Sénégal, de la Côte d'Ivoire, du Niger, du Bénin et du Togo. Des projets sont également en cours avec l’ouverture prochaine de la Branche Islamique en Guinée-Conakry et en Guinée-Bissau.

Dans sa présentation, M. Yaya SIDIBE a aussi présenté l’écosystème de la Finance Islamique en zone UMOA avec les expériences dans le secteur bancaire de la Banque Islamique du Sénégal et du Niger ainsi que celle de Coris Holding avec son réseau de sept (07) Branches Islamiques dans la sous-région. Et s’appuyant sur le rapport de la BCEAO, il a mis en évidence la croissance soutenue des activités de la finance islamique dans la zone monétaire ouest-africaine avec un total bilan qui était ressorti à 918,4 milliards FCFA à fin 2022, pour une progression moyenne de 30,5% des actifs sur les 3 dernières années. La croissance soutenue de l'industrie financière islamique dans la zone s'illustre également par une progression moyenne annuelle de 30,5% des actifs, supérieure à la moyenne de l'Union et selon la même source, un total de 213.678 comptes sont ouverts à la clientèle à fin 2022 alors que les résultats nets se sont affichés à 9,3 milliards de FCFA.

Yaya Sidibe CBI Conference

« Coris Bank International, compte tenu de son réseau demeure une référence à l'échelle sous-régionale dans l'offre de produits bancaires conformes aux principes et règles de la finance islamique. Le modèle d'affaires développé par le Groupe Coris lui donne la latitude de prendre en compte à moyen terme toutes les activités liées à l'industrie globale de la finance islamique », M. Yaya SIDIBE, Responsable Finance islamique à la Direction finance islamique Coris Holding

La sensibilisation à la Finance islamique pour stimuler l’inclusion financière au Niger

Après la présentation des Conférenciers, la séance s’est poursuivie avec des questions-réponses avec les participants ainsi que des échanges instructifs sur la finance islamique au Niger. Des échanges interactifs qui ont permis de comprendre tout l’intérêt de cette conférence et la pertinence de la campagne de sensibilisation initiée par CBI BARAKA Niger sur la finance islamique comme l’a si bien relevé, à la fin de la conférence, M. Yaya SIDIBE, Responsable Finance Islamique à la Direction Fiance Islamique Coris Holding. « C'est tout l'intérêt de cette conférence que nous avons initiée car elle nous a effectivement permis de comprendre que nous sommes méconnus du public qui ne connait pas l'existence des offres de produits de la finance islamique que nous offrons. Cette conférence répond en partie à cette préoccupation et de manière globale, nous allons poursuivre cet effort de communication d’autant que nous sommes une jeune banque  qui vient de s'installer au Niger il y a juste 4 ans mais avec une présence déjà notable dans plusieurs régions à savoir Maradi, Zinder et Tahoua et bientôt dans d'autres régions », s’est-il félicité avant d’annoncer que cette campagne pour faire connaitre les produits de Baraka Coris Bank Niger va s’étendre dans les autres régions du pays où la banque est installée avec comme projet de faire des fenêtres islamiques au sein des agences en attendant le déploiement de l’offre dans les zones rurales pour faire connaître la banque et les produits qu'elle offre à sa clientèle. Selon le responsable de la Finance Islamique, le marché est très prometteur car il y a un engouement certains de la clientèle comme c’est le cas dans certains pays voisins comme le Togo. « Nous avons une clientèle très intéressante au sein de tous ces pays-là comme au Niger c'est qui dénote de l'intérêt de la population pour les produits que nous offrons à l'endroit de la clientèle », a confié M. Sidibé.

Au sortir de la Conférence, les participants ont fait part de leur satisfaction pour cette initiative qui leur a permis d’être mieux édifier sur la Finance islamique mais aussi l’offre de Baraka Coris Bank au Niger. De l’avis du Dr Abdessatar KHOUILDI, Président du Conseil de Conformité Interne CBI BARAKA NIGER, le défi jusque-là était les lacunes en matière de textes et qui est maintenant comblé avec les instructions de la BCEAO en matière de Finance islamique. Désormais, a-t-il relevé, c’est l’effort de sensibilisation des populations qu’il va falloir relever et c’est dans ce cadre que s’inscrit la campagne initiée par Baraka CBI Niger afin de porter l’information au public. Il a saisi l’opportunité pour lancer un appel aux populations de venir s’informer aussi sur les offres et les produits. « La clientèle doit opter pour la finance islamique et en saisir les opportunités en proposant des projets qui sont fiables que la banque islamique peut financer sans problème selon le principe du partage des pertes et des profits, un élément très avantageux et bénéfique notamment pour les PME », a plaidé Dr KHOUILDI, très satisfait de l’engouement et de la réussite de l’évènement, au regard des interactions avec l’assistance venue nombreuse. La preuve si besoin en est, que le marché de la finance islamique est très prometteur au Niger, malgré les défis qu’il va falloir relever, ce à quoi s’attelle BARAKA CBI Niger, confiante sur le potentiel du pays et conformément à ses objectifs de contribuer à promouvoir l’inclusion financier au Niger.


Conference Finance Islamique Coris Bank NigerConference Finance Islamique Coris Bank NigerConference Finance Islamique Coris Bank Niger

Abdoul Karim Moumouni (actuniger.com)



Commentaires

1
Maigari
1 mois ya
Finance islamique, pharmacie islamique, medecine islamique, etc. SVP arretez de jouer avec l'ignorance et la vulnerabilite des gens avec vos slogans creux. Vous etes une banque qui fait des profits sur les dos des clients epicetou.
Like J'aime like love 5 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Denfaji
1 mois ya
Est ce que cette banque investi dans l'élevage.
Svp si quelqu'un peut me donner l'information
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1012 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
487 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
419 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
308 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages