jeudi 2 février 2023

3453 lecteurs en ligne -

fraren

Financement du PDES 2022-2026 : le Niger mobilise 45 milliards d’euros, soit 150% des ressources attendues

cloture table ronde Paris

A l'issue de la deuxième journée des travaux de la table ronde des investisseurs et partenaires au développement, les partenaires institutionnels, les amis du Niger et les investisseurs privés ont à travers des annonces et promesses annoncé leurs contributions de financement d'un montant global de 45 milliards d’euros, pour un un objectif de 29,6 milliards d’euros, assurant ainsi une couverture globale de 150% du total des ressources attendues. Les assises de Paris du 5 et 6 décembre 2022 sur le financement du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2022-2026) ont porté leurs fruits. Des résultats largement au-dessus des attentes ont été enregistrés durant les 48 heures qu’a duré ce que l’on peut qualifier de l’affaire du siècle pour le gouvernement nigérien. 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Parti à Paris pour lever 29,62 milliards d’euros nécessaire pour la mise en œuvre du Plan de Développement Économique et Social (PDES) 2022-2026 adopté par le Gouvernement le 10 juin 2022, c’est 45 milliards d’euros, soit  150% au-dessus de ce qui a été prévu, que la délégation nigérienne conduite par SEM le Président de la République Mohamed Bazoum a levé. Une prouesse qui est à mettre à l’actif du Chef de l’Etat et aussi de son ministre du plan Dr Rabiou Abdou dont la compétence a permis de ficeler un dossier qui a eu l’assentiment de l’ensemble des partenaires techniques et financiers ainsi que le secteur privé. 

Organisée à Paris, par le Gouvernement de la République du Niger en partenariat avec le Groupe de la Banque Mondiale, le Système des Nations Unies, la France, la Délégation de l’Union Européenne et avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers bilatéraux et multilatéraux du Niger, les Partenaires institutionnels, la table ronde s’est déroulée en deux temps à savoir : un volet institutionnel des partenaires techniques et financiers et des amis du Niger tenu le 05 décembre et un Forum des investisseurs privé tenu le 06 décembre. Au terme de la première journée, 22,3 milliards d'euros d'engagements avaient deja été annoncés par les Partenaires techniques et financiers pour la réalisation du PDES 2022-2026, sur un objectif de 10,28 milliards d'euros attendus des PTF. Le PDES 2022-2026 s'adosse sur trois priorités : "le développement du capital humain, l'inclusion et la solidarité; la consolidation de la gouvernance, de la paix et de la solidarité et  la transformation structurelle de l'économie".  

C'est le Président de la République SEM Mohamed Bazoum qui a présidé la clôture de la table ronde placée sous le thème « Niger, terre d'accueil et d'opportunités », ce mardi 06 Décémbre 2022. Le Président de la Commission de l'UEMOA, la coordinatrice du système des Nations Unies au Niger, la représentante de la Banque mondiale au Niger ont egalement pris part à cette ceremonie.

Le Président Bazoum satisfait de son ministre du Plan

En clôturant la table ronde, le Président de la République Mohamed Bazoum a déclaré que le Ministre du Plan Dr Rabiou Abdou est un héros. « Je voudrais vraiment commencer par féliciter remercier le ministre Rabiou pour la qualité du Travail qui a été accompli depuis le processus de l’élaboration du PDES, jusqu’à son aboutissement ultime à travers la lecture du communiqué final. Je le remercie aussi pour les résultats qui ont été atteints qui sont d’un niveau de 150% au-dessus de ce qui avait été prévu », a d’entrée de jeu souligné le Chef de l’Etat et chef de la délégation. 

Le Président Mohamed Bazoum a manifesté toute sa joie de constater que l’objectif  est largement atteint. « Comme l’a dit le Ministre du Plan, le total des annonces, des manifestations d’intérêts enregistrés auprès des partenaires et des investisseurs privés ont largement dépassé nos attentes avec un montant de 45 milliards d’euros contre 29,3 milliards d’euros recherchés »

Le père de la nation a d’ailleurs invité tous les investisseurs à venir au Niger, à partager avec les Nigériens la croissance dont le PDES est porteur tout en indiquant que 11 projets structurants disposent d’ores et déjà de leurs études de faisabilité et que le gouvernement s’engage à réaliser les études de faisabilité de tous les projets inscrits dans la banque des projets qui compte jusqu’à plus de 3 ans actuellement.   

Le Président de la République Mohamed Bazoum a réitéré une fois de plus ses remerciements à l’ensemble des partenaires qui ont accompagnés les Nigériens dans la formulation du PDES jusqu’à l’organisation de la table ronde. 

En s’adressant aux Partenaires Techniques et Financiers et aux investisseurs privés, le héros de Paris, le Ministre Rabiou Abdou, a indiqué que la croissance avec le PDES 2022-2026 estimé à 9,3% sera durable et inclusive et qu’elle profitera à toutes les couches socio-économiques du pays, notamment les plus défavorisées. Avec le PDES 2022-2026, l’ambition est de baisser la pauvreté de 8%, a précisé le Ministre du Plan. 

Satisfait des résultats engrangés à Paris, le Ministre Rabiou Abdou d’indiquer que la revue à mi-parcours du PDES qui interviendra en 2024, permettra de rendre compte de l’état de mise en œuvre et de mettre à jour, les prévisions économiques pour tenir compte des nouvelles opportunités économiques devant absorber ces suppléments des ressources.  

En plus du fait qu’ils ont mis la main à la poche, les amis du Niger ont recommandé : l’amélioration de la capacité d’absorption des crédits, la mise en place d’un partenariat multi bailleurs pour des projets structurants, la participation économique et politique des femmes et des jeunes, l’augmentation de la résilience des écosystèmes et des communautés face aux chocs notamment climatiques et sécuritaires, à travers les investissements accrus dans les domaines des services sociaux de base, la stabilisation et le développement des chaines des valeurs agro-sylvo-pastorales, et hylétiques.  

Avec cette levée de fonds largement au-dessus des attentes du gouvernement nigérien, le Président de la République et son Ministre du Plan feront une rentrée triomphale à Niamey et l’heure est désormais à l’attente des décaissements pour que le pays amorce sa transformation structurelle avec la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2022-2026), véritable outil qui fera du Niger, un pays émergent très bientôt.   

(actuniger.com)

  

.

Commentaires  

0 #1 Abdoul Kader 07-12-2022 09:39
C'est bien avoir un financement a hauteur de 45milliards d'euro ,mais contre quoi en échange ?et tout le sait ya jamais eu partenaires, ou soit disant amis du Niger qui avait financé sans rien attendre au retour dans histoire du Niger. Une affaire du siècle pour le gouvernement oui, car ses sont eux qui vont s'enrichir. Et le peuple traînera toujours dans la souffrance.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Emile 07-12-2022 19:48
Bravo au Président et à son équipe.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Keynes 07-12-2022 20:01
Ressources promises et ressources mobilisees sont deux choses totalement differentes. Les fonds peuvent etre annonces ou promis mais jamais decaisses par le bailleur pour multiple raisons: refus du pays beneficiaire d'assainir les finances publiques, projets mal fisceles, changement de priorites strategiques pour le bailleur, etc... Si le Niger mobilise 10% du montant promis, ce serait un exploit majeur.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 AlfaBeri 07-12-2022 21:07
Le Niger ne manque pas de ressources propres pour financer son developpement et le bien etre de sa population. Ce qui lui manque c'est un leader qui aime et croit au pays et en chacun de ses fils et filles. Un leader qui a de l'ambition pour le pays et qui a le genie de faire prosper cette ambition dans les coeurs de ses concitoyens. Un leader qui voit loin, qui voit avant tout le pays et non sa petite et insignifiante personne et l'entite politico-mafieuse dont il se reclame. Bazoum n'a aucun leadership pour combler cette attente des nigeriens.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #5 Issa 08-12-2022 02:48
100% seront volés et retournés d’à a les banques occidentales. Puis ils vont nous les emprunter encore, et ensuite ils seront volés et retourner chez eux et le cycle continue
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 Soundourkou 08-12-2022 09:56
Citation en provenance du commentaire précédent de Emile :
Bravo au Président et à son équipe.


Ambassadeur de France Sylvain Itte, occupe toi des affaires francaises et laisse nous nous demerder des echecs de vos valets et autres larbins a la tete de notre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com