jeudi 8 décembre 2022

2654 lecteurs en ligne -

fraren

Table ronde des PTF à Paris : le Niger espère lever près de 20.000 milliards CFA pour le financement du PDES 2022-2026

 Conference de presse lancement communication table ronde PTF BIS1

Du 05 au 06 décembre prochain, le Gouvernement du Niger organisera à Paris une Table Ronde des Investisseurs et Partenaires au Développement en vue de mobiliser près de 20.000 milliards de FCFA, nécessaires à la mise en œuvre du Plan de Développement Économique et Social (PDES) 2022-2026, adopté par le Gouvernement le 10 juin 2022. Le Comité ad hoc mis en place pour la préparation et l'organisation de cette table ronde pour le financement du PDES 2022-2026, présidé par le Ministre du Plan, Dr Rabiou Abdou, a officiellement lancé la campagne de communication autour de ce rendez-vous de Paris, à travers une conférence de presse organisée ce samedi 29 octobre 2022 à l’hôtel Noom de Niamey.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

La conférence de presse marquant le lancement officiel de la campagne de communication sur la Table Ronde pour le financement du PDES 2022-2026 qui se tiendra du 05 au  06 Décembre prochain à Paris en France, a été animée par le Ministre du Plan, Dr Rabiou Abdou, président du Comité  de préparation et d'organisation, et le Ministre des Finances Ahmat Jidoud, vice-président du comité, en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des députés nationaux, de la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Niger, Mme Louise Aubin, ainsi que des journalistes des médias nationaux et internationaux.

Conference de presse lancement communication table ronde PTF BIS1

Globalement, la campagne de communication autour de cette table ronde sur le financement du PDES 2022-2026 vise  6 principaux objectifs suivants : informer les acteurs directs des politiques publiques sur les objectifs et les  résultats attendus du PDES 2022-2026 ; vulgariser les objectifs et les résultats attendus du PDES 2022-2026 auprès du grand public ; diffuser, auprès du grand public des éléments de communication de nature à impulser des changements de comportements ; renforcer la connaissance du PDES 2022-2026 auprès des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) et Gouvernements des pays amis en vue de favoriser la mobilisation des ressources ; renforcer la connaissance du PDES 2022-2026 auprès des grands groupes internationaux en vue de favoriser les Investissement Directs Étrangers au Niger et enfin renforcer la connaissance et la visibilité du PDES 2022-2026 au niveau des nigériens de la Diaspora ;

L’ambition du Gouvernement, à travers la formulation et la mise en œuvre du PDES 2022-2026, est d’améliorer significativement les conditions de vie des populations nigériennes. L’atteinte de cet objectif final devrait se traduire par des changements transformationnels à moyen terme. A cet effet, sur la période 2022-2026, il est attendu un taux de croissance annuel moyen du PIB de 9,3% et du PIB par habitant de 7,7%. Les changements viseront l'ensemble de la population, mais cibleront en priorité les jeunes, les femmes, les populations défavorisées et marginalisées qui bénéficieront d'une meilleure capacité d'autonomisation notamment dans les zones géographiques de pauvreté endémique. 

Le Niger attend près de 7000 milliards de FCFA des partenaires techniques et financiers (PTF)

Dans son mot introductif, le Ministre du Plan a souligné que ce PDES qui a été adopté le 10 juin 2022 par le Gouvernement, a été élaboré selon une approche totalement « participative et inclusive ». Ce Plan, a indiqué Dr Rabiou Abdou, opérationnalise la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement et le Programme de Renaissance Acte 3 « sur la base duquel les populations nigériennes ont élu SEM Mohamed BAZOUM, Président de la République ».

Le PDES 2022-2026 constitue, par ailleurs selon le ministre, la deuxième déclinaison de la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDC] Niger 2035, après le PDES 2017-2021 et constitue donc le document de référence du Niger en matière d'interventions dans les domaines socioéconomique, culturel et environnemental.

Le financement du PDES, a expliqué le président du Comité de préparation et organisation de cette prochaine table ronde de financement du PDES 2022-2026, sera assuré par les ressources publiques nationales, mais également à travers des appuis financiers des partenaires au développement ainsi que des investissements du secteur privé national et international.

Selon le ministre du plan, le succès du PDES 2022-2026 nécessite la mobilisation du financement requis, évalué à 19.427,6 milliards de FCFA, soit environ 30 milliards de dollars américains. Ce montant est composé de 8.757,0 milliards de FCFA de dépenses publiques sur ressources propres de l'État ; 6. 742,3 milliards de FCFA attendus des PTF et 3 928,3 milliards de FCFA du secteur privé.

Abdou Rabiou conference presse lancement com table ronde PTF

« À cet égard et en vue de garantir l'adhésion de nos partenaires à ce document d'orientation stratégique d'une part et d'autre part, d'optimiser la mobilisation des ressources techniques et financières nécessaires à sa mise en œuvre, le Gouvernement organise une Table Ronde des bailleurs de fonds et un forum des investisseurs à Paris les 5 et 6 décembre 2022, sous le haut patronage de SEM Mohamed BAZOUM, Président de la République, Chef de l'État. Au cours de cette importante rencontre, il s'agira donc de mobiliser des financements auprès des Partenaires Techniques et Financiers et de promouvoir l'investissement au Niger, à travers le secteur privé. Pour faciliter l'identification des opportunités d'investissements par les partenaires et les investisseurs, le Ministère du Plan a mis en place une banque de projets et programmes qui regroupe tous les projets, publics et privés, jugés structurants pour la mise en œuvre du PDES. Cette banque contient actuellement plus de 300 projets, sur lesquels une vingtaine fera l'objet d'études de faisabilité complètes à présenter à la Table Ronde », Dr Abdou Rabiou, Ministre du Plan.

La mise en œuvre du PDES 2022-2026 devrait permettre l’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes

Selon les explications du ministre Abdou Rabiou, ce PDES 2022-2026 ambitionne de transformer structurellement l’économie nigérienne en vue de conforter les bases de son développement. À cette fin, il est structuré autour de trois (3) axes stratégiques qui reflètent, dans leur ensemble, les principales dimensions du développement durable. « L’axe N°1 concerne le développement du capital humain, inclusion et la solidarité, dans l’axe N°2, on retrouve la consolidation de la gouvernance, la paix et la sécurité et pour le troisième axe, il concernera la transformation structurelle de l'économie », a précisé, le ministre du plan avant de faire le point sur les principaux défis sur lesquels le PDES 2022-2026 est bâti. Il s’agit selon Dr Rabiou Abdou du développement accéléré du capital humain ; de la dynamique démographique ; de la résilience face aux chocs climatiques et sécuritaires ; du développement des chaines des valeurs agro-sylvo-pastorales, halieutiques, pétrolières et minières; de la consolidation et le renforcement de la sécurité; de la réduction des disparités inter et intra régionales ; de la réduction des inégalités de genre dans tous les domaines de la vie sociale, économique et politique; et de la consolidation de la bonne gouvernance et la mise en place d'une administration publique performante.

Ainsi selon le Ministre, pour atteindre cet objectif ultime, « notre Gouvernement compte sur l'appui et la participation de tous les citoyens et les Partenaires Techniques et Financiers du Niger ».

Dr Rabiou Adamou a en fin plaidé pour la bonne implication et la participation de tous les citoyens et les Partenaires Techniques et Financiers du Niger, dans l’optique d’atteindre « cet objectif ultime ».

Après le mot introductif du président du président du Comité préparation et l'organisation de la Table Ronde pour le financement du PDES 2022-2026, la parole a été donnée aux journalistes pour des questions d’éclaircissement et d’approfondissement par rapport aux contours de cette prochaine table ronde et du PDES en lui-même. Plusieurs questions, jugées pertinentes, ont ainsi été adressées à la table de séance, et chacun dans sa sphère de compétence, du Ministre du Plan au Ministre des Finances, jusqu’aux autres membres du Gouvernement présents dans la salle, ont apportés des réponses concrètes aux différentes interrogations des journalistes.

En prenant la parole à la suite de la séance de questions-réponses, la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Niger, Mme Louise Aubin, représentante des partenaires techniques et financiers, s’est réjouie du lancement de cette campagne de communication.

Conference de presse lancement communication table ronde PTF BIS1Pour la coordinatrice du Système des Nations Unies, « c’est vraiment une opportunité très importante et je dirais même plus pour nous partenaires techniques et financiers, avec le Système des Nations Unies et ses Agences, Fonds et Programmes. Ce cadre de coopération nous permet non seulement de s’aligner, mais aussi d’exercer une plus grande discipline dans l’offre que nous mettons à disposition au Niger, pour pouvoir approfondir ces programmes et les assoir sur le plus long terme.  Je me réjouis de l’alignement, je me réjouis également de l’emphase mis sur le capital humain ».

Tout en rassurant que le Système de Nations Unies, avec l’ensemble des partenaires techniques et financiers appuieront autant que possible ces orientations, tant sur la modernisation du monde rural et les défis du changement climatique ; sur le capital humain dans toutes ses dimensions avec une emphase particulières sur l’éducation et l’éducation de la jeune fille pour rattraper un déficit en équité etc… « C’est un honneur de vous appuyer non seulement dans le court terme..., mais aussi pour les années à venir » a conclu, Mme Louise Aubin.

Abdoul Wahab Issaka (actuniger.com)

.

Commentaires  

-5 #1 Qui vivra verra 30-10-2022 15:24
Comptons d'abord sur nous memes avant de compter sur les autres. Si ce gouvernement etait convaincu qu'il pouvait compter sur le Niger et son peuple qu'il pretend representer alors cette table ronde se deroulerait ici au Niger où les defis se dressent. Helas
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #2 Petit marteau 30-10-2022 21:04
:lol: Ça fait rire!
Quelqu’un qui est assis sur l’or, l’uranium, le pétrole……et qui quémande. Où va le Niger? Mendicité moderne! Est-ce qu’il y a une différence entre une personne qui quémande dans la rue pour survivre et un gouvernement qui quémande auprès de la communauté internationale pour couvrir ses besoins? Le clochard c’est cet individu qui ne peut pas se prendre en charge. Le pays qui ne peut pas se prendre en charge est aussi clochard.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #3 Petit marteau 30-10-2022 21:26
Jouer sur les mots n’arrange pas le pays. Si je donne 100 francs à un mendiant de la rue je deviens automatiquement son partenaire technique et financier.
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #4 Coq du jour 30-10-2022 21:44
Bande de rats espérez et rêvez aussi vous n'avez pas fini d'attendre :-*
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com