Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Rencontre Geoffrey Onyema Uemoa Cedeao

Le chef de la diplomatie nigériane et son homologue des finances ont rencontré, jeudi 25 juin, le président de la Commission de la Cédéao. Au menu des échanges, aplanir les divergences sur la monnaie unique de la Cédéao, à quelques pas de l’entrée en vigueur prochaine de l’Eco dans la zone UEMOA. Une décision qui, selon le président Buhari, risque de provoquer « la dislocation du bloc régional».

Zeyna commission0

« Il n'y a pas de division dans la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) entre les pays anglophones et francophones dans la tentative du bloc régional d'instaurer une monnaie unique », a déclaré Geoffrey Onyema, le ministre des Affaires étrangères du Nigeria. Jeudi dernier, en compagnie de la ministre des Finances, Zinab Shamsuna, le chef de la diplomatie nigériane s’est entretenu avec une délégation de la Commission de la Cédéao, conduite par son président, Jean-Claude Kassi Brou. Au menu des échanges, faire le point sur l’état d’avancement du processus d’instauration d’une monnaie unique au sein de la Cédeao.

La rencontre est loin d’être fortuite puisqu’elle intervient quelques jours après des déclarations polémiques du président nigérian sur l’entrée en vigueur de l’Eco au sein des 8 pays membres du bloc francophone regroupés au sein de l’UEMOA. Le 23 juin dernier, dans une série de tweets, Muhammadu Buhari a, en effet, fait part de sa préoccupation sur cette décision des pays membres de l’UEMOA d’abandonner le franc CFA pour l’Eco, dès le 1er juillet et avant celle adoptée par la Cédéao. Une décision annoncée le 21 mars dernier à Abidjan par le chef d’Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouatarra (ADO), en sa qualité de président en exercice de l’époque de l’UEMOA, qui était ce jour-là, en compagnie du président français Emmanuel Macron.

La douche froide de Buhari

Le président nigérian a fait savoir qu’il a l’impression que la zone Uemoa souhaite adopter l’Eco en remplacement de son franc CFA avant les autres États membres de la Cedeao. « Il est préoccupant que ceux avec qui nous souhaitons entrer dans une union fassent des pas importants sans nous faire confiance pour en discuter », a poursuivi Buhari, qui a certes souligné que son pays  « soutient pleinement et s’engage en faveur d’une union monétaire avec les bons fondamentaux – une union qui garantit la crédibilité, la durabilité et la prospérité et la souveraineté régionales globales ». Cependant, a-t-il précisé, « nous devons faire les choses correctement et garantir le respect absolu des normes fixées».

« Nous devons également communiquer efficacement avec le monde extérieur. Nous avons tous tellement misé sur ce projet pour laisser les choses à la simple commodité et à l’opportunisme. Nous devons procéder avec prudence et nous conformer au processus convenu pour atteindre notre objectif collectif tout en nous traitant mutuellement avec le plus grand respect. Sans cela, nos ambitions pour une Union monétaire stratégique en tant que bloc de la Cedeao pourraient très bien être gravement compromises». Muhammadu Buhari

Aplanir les divergences

Ces propos de Buhari, à quelques semaines de l’entrée en vigueur de l’Eco au sein de la zone Uemoa, ont fait l’effet d’une douche froide sur le processus d’intégration monétaire au sein de la Cédéao. La rencontre entre les membres du gouvernement nigérian et la délégation de la Commission de la Cédéao a visé donc à aplanir les divergences. Au sortir de la rencontre, le chef de la diplomatie nigériane a d’ailleurs fait savoir qu’un sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de l’organisation régionale sera prochainement convoqué sur a question et surtout pour s’assurer que tous les pays membres de la Cédéao sont sur la même longueur d’onde.

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

3
Maiga Issaka Adamou
3 années ya
Buhari n'est pas mouton
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Rhissa
3 années ya
Chacun a sa part de responsabilit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Rhissa
3 années ya
[quote name="Rhissa"]Chacun a sa part de responsabilit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Elh Oumarou Ousmane
3 années ya
Ces pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Batoure Dan Maradi
3 années ya
Le PR Buhari a raison de ne pas faire confiance
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Jika
3 années ya
Le Nigeria se trouve avec des hypocrites, esclaves de la France comme ouattara et macky salle
Comment voulez-vous que le Nigeria prenne des d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Dlaba
3 années ya
Si la zone UEMOA pense qu'elle est faite pour ob
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ciss
3 années ya
La France pilitique vient de poignarder notre communaut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Nostradamus
3 années ya
[quote name="Batoure Dan Maradi"]Le PR Buhari a raison de ne pas faire confiance
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Zembla
3 années ya
La monnaie uique de l'espace CEDEAO est inevitable car en fin de compte les enjeux economiques l'emportent sur les opportunismes politiques. Just a matter of time.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Kpanou Sossou Dansnes
3 années ya
Il n'y a pas de probl
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Kpanou Sossou Dansnes
3 années ya
Il n'y a pas de probl
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Kpanou Sossou Dansnes
3 années ya
Il n'y a pas de probl
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1016 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
488 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
267 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
420 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
308 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages