dimanche 4 décembre 2022

2445 lecteurs en ligne -

fraren

FESPACO 2021 : « Zinder » d’Aicha Macky rafle 3 trophées à Ouaga

Aicha Macky prix FESPACO2021 mitchell

Les lampions de la 27e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO), se sont éteints le samedi 24 octobre 2021 avec le sacre de la somalienne Khadar Ahmed qui a décroché l’étalon d’or de Yennega avec son long métrage « La femme du fossoyeur ». Le Niger a fait sensation à cette édition avec la réalisatrice Aicha Macky, qui pour sa première compétition officielle, a raflé deux (2) distinctions et une mention spéciale du jury avec son film « Zinder ».

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Belle moisson pour le film « Zinder » de l’étoile montante du cinéma nigérien, la jeune réalisatrice Aicha Macky. A la 27e édition du FESPACO, le plus grand rendez-vous du 7e art africain dont les rideaux viennent de tomber ce 24 octobre dans la capitale burkinabé, sa dernière fiction qui était en compétition dans la catégorie long métrage a été honorée par deux trophées et une mention spéciale du jury.

« Zinder » de notre compatriote Aicha Macky, qui a été projeté le 18 octobre dans la salle de Ciné Neerwaya,  a ainsi été récompensé du « Prix de la meilleure réalisatrice de l’espace CEDEAO » d’une valeur de  dix (10) millions de francs CFA ainsi que du « Prix de la femme ambassadrice de la paix » de l'Agence française de développement (AFD), qui est adossé à une enveloppe de sept (7) millions de francs CFA. Le film a aussi été récompensé du « Prix spécial du jury du Conseil de l'Entente ».

Avec ces trophées que la jeune réalisatrice a dédiés à la jeunesse nigérienne, le Niger a été honorée à la 27e édition du FESPACO. « Ces distinctions sont le fruit d'un travail éclectique qui fait la fierté du Niger », a réagit à chaud, le Président de la République Bazoum Mohamed. Au delà de ses distinctions, « Zinder » qui est déjà auréolé de plusieurs prix à l’international, a été très bien accueilli par la critique qui redécouvre ainsi tout le potentiel du cinéma nigérien, lequel est en train de retrouver ses lettres de noblesses grâce aux talents de nouvelles pépites, à l’image d’Aicha Macky,  qui sont en train de porter haut le drapeau du Niger dans le concert des nations qui avancent.

« Le Prix spécial de la meilleure femme cinéaste d’Afrique de l’Ouest a été décerné à Aïcha Macky du Niger pour son film ‘ZINDER’. Un film qui, dans son originalité, raconte l’histoire d’une jeunesse laissée-pour-compte dans la deuxième ville du Niger, et happée par les démons de la violence. Ce film évoque également la problématique du commerce transfrontalier entre le Niger et le Nigéria. Aussi, le film a-t-il gratifié d’un traitement artistique et technique impeccable qui force l’admiration et démontre les compétences de la réalisatrice en matière de choix de sujet et l’angle de traitement ». CEDEAO

Aicha Macky prix FESPACO2021 BIS

Aicha Macky sur les traces d’Oumarou Ganda

Le Niger a été représenté à cette 27e édition du FESPACO par une importante délégation conduite par le ministre de la Culture, Mohamed Hamid, et qui est composée, entres autres, du Directeur du Centre national de la Cinématographie(CNC), Sani Magori, ainsi que la réalisatrice Ramatou Keita.

C’est le film fiction long métrage « La femme du fossoyeur » de Khadar Ahmed de la Somalie qui a remporté l’Etalon d’Or, d’une valeur de vingt millions de FCFA. Le trophée lui a été remis au cours de la cérémonie de clôture qui  a été présidée par le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et son homologue sénégalais Macky Sall, dont le pays est invité d’honneur.

Le délégué général du Fespaco, Moussa Alex Sawadogo, a annoncé la 28è édition du Fespaco du 25 février au 4 mars 2023 à Ouagadougou.

Pour l’histoire, le Niger a marqué de son empreinte le FESPACO grâce à Oumarou Ganda  qui a remporté en 1972 le « Grand prix du FESPACO » avec son « le WAzzou polygame », sa deuxième fiction qui  traite de polygamie, de mariage forcé et de  vengeance d'une coépouse qui se trompe de cible. Une frasque des travers de la société nigérienne en particulier, mais de manière générale de la société africaine et, comme vous l’aurez certainement remarqué avec « Zinder », sur les traces de qui marche Aicha Macky qui a été révélé au public avec  « l’Arbre à palabres », qui s’inscrit aussi dans le même registre… !

A.Y. Barma (actuniger.com)

.

Commentaires  

+2 #1 TOTO A DIT 25-10-2021 11:48
La Locomotive des coups d'états est elle en branle, en marche en Afrique ?

TOTO A DIT ne peut s'empêcher de se demander et depuis quand questionner et partager devient un crime ?
HEIN ?

Et aller à la ligne reste un choix oooooo...
Encore un Coup d’Etat en Afrique: le Premier ministre soudanais déposé par les militaires..

Le Soudan vient de vivre un nouveau coup d’Etat après que le Premier ministre du gouvernement de transition a été arrêté lundi avec plusieurs autres responsables, a annoncé le ministère de l’Information.

La saison des coups d’Etat en Afrique continue son cour avec le nouveau putsch qui vient d’avoir lieu au Soudan. Selon le ministère de l’Information qui a d’ailleurs qualifié l’acte de Coup d’Etat militaire, le Chef du gouvernement de transition, le Premier ministre Abdalla Hamdok a été arrêté lundi par les militaires. On ne sait pas où il a été emmené mais il était avec plusieurs autres responsables.

Pendant ce temps, la chaîne d’information de l’État du pays diffusait de la musique traditionnelle patriotique et des scènes du Nil. A suivre
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 TOTO A DIT 25-10-2021 11:50
Suite 1 et finito..
Le principal groupe pro-démocratie du pays et le plus grand parti politique ont exhorté les gens dans des appels séparés à descendre dans la rue pour contrer le coup d’État militaire apparent. Des milliers de personnes ont inondé les rues de Khartoum et de sa ville jumelle d’Omdurman. Des images partagées en ligne semblaient montrer des manifestants bloquant les rues et incendiant des pneus alors que les forces de sécurité utilisaient des gaz lacrymogènes pour les disperser.

Une prise de contrôle par l’armée serait un revers majeur pour le Soudan, qui est aux prises avec une transition vers la démocratie depuis que le dirigeant de longue date Omar el-Béchir a été renversé par des manifestations de masse il y a deux ans. Après le mali qui a connu pratiquement le même cas et la Guinée qui est en pleine transition, l’Afrique enregistre un nouveau coup d’Etat avec le Soudan...

To wait and see..... 8) :-*
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com