NITA Fond Site Web 675 x 240

niger-mines-arevaPar rapport aux négociations en cours, le Niger doit évaluer son patrimoine minier, et il faut le faire de façon systématique et scientifique.

Ceci dit, par exemple, si nous prenons le cas d'Umoraren, nous avons l'estimation d'une production moyenne annuelle de 5 000 tonnes sur 35 ans, cela fait 175 000 tonnes de réserves.

L'estimation financière actuelle de cette réserve est de 17 500 milliards de FCFA au prix de 100 000 FCFA le KG (prix moyen sur le marché international long terme comme spot). Soit 26,6 milliards d'euro. 
Areva estime qu'il va investir 1.2 milliards d’euro (même, il n’y a pas eu de contrexpertise), alors si nous constitution une société, l'apport en nature du Niger sera de 26,6 milliards d'euro et l'apport en numéraire de Areva sera de 1.2 milliard d'euro, donc un capital total de 27.8 milliards d'euro, d'où une prise de participation de :
- 95.68% (26,6/27.8=95,68%) pour le Niger et 
- pour Areva 4,32%(1,2/27.8=4.32%).
Il est important de sortir gagnant de cette négociation avec Areva, par ce que la nature des autres contrats en dépend, notamment avec ceux :
- de l'or, ou pour des réserves estimées à 27 tonnes, soit 21,6 milliards de FCFA, Semafo investi un milliard de FCFA et prend 80% et donne seulement 20% au Niger. A ce niveau, l’apport en nature du Niger de réserves d’or de 27 tonne doit être rémunéré par une prise de participation de 95,57% [21.6/(21.6+1)=95,57], et pour Semafo 4.43% [1/(21.6+1)=4,43%]. En plus pendant le prix sur le marché international est de 800 000 FCFA le KG d’or, Semafo Niger vend le kg a une autre filiale de Semafo, le kg a 200 FCFA, spoliant le Niger de 600 000 FCFA par kg d’or vend, il faut redresser cela aussi a plus vite.
Avec une production en moyenne annuelle de 1.5 tonne d’or, Semafo a spolie le Niger de près de d’un milliard de FCFA chaque année et ce de 2005 à aujourd’hui.
Nous disons que c’est ENORMES pour un pays où les gens ne mangent pas à leur faim, ou la malnutrition tue des milliers d’enfants, pour un pays qui n’est pas capable de fournir des tables-bancs aux écoliers, et même des en paillottes en plein centre de sa capitales, dans les villes secondaires et villages n’ en parlons même pas.
- du pétrole, ou pour des réserves estimées au dernières nouvelles a un milliard de barils, soit 100 milliards de USD, a 100 USD le baril. SNPC investi tout au plus 3 milliards d’USD et donne 34 % au Niger. Et ces 34% même sont finances par un prêt au niveau de Eximbank, comme si le Niger est actionnaire dans des champs de pétrole appartenant au Chinois.
Nous disons que le Niger doit avoir pour son apport en nature que constitue sa réserve de pétrole, une prise de participation de 97,08% [100/(100+3)=97.08%] et la SNPC doit avoir pour son apport en numéraire 2,92% [3/(100+3)=2.92].
En plus, le prêt suppose finance la participation du Niger doit être annule, ou verse au trésor nigérien, si le Niger doit le rembourser.
C’est seulement en adoptant cette approche que nos autorités s’acquitteront de l’obligation constitutionnelle d’affirmer la souveraineté du Niger sur les ressources de son sol et sous-sol. Autrement, elles auront violé la constitution, et seront tôt ou tard poursuivies pour TRES HAUTE TRAHISON.

Qu’Allah Bénisse le Niger, Amen.

Abdou Adamou



Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2558 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
566 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
358 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
503 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
395 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
382 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages