dimanche 2 octobre 2022

3054 lecteurs en ligne -

fraren
Ads Sidebar

M. Salifou Labo Bouche : «L'Etat a un projet d'investissement de 800 millions de FCFA en vue du financement d'une imprimerie moderne pour l'ONEP»

SALIFOU-ITVMonsieur le Ministre, le 08 décembre, l'Office National d'Edition et de Presse (ONEP), aura 23 ans d'existence. Quel regard porteriez-vous sur le parcours réalisé par cet organe de presse écrite publique ?

L'ONEP a été créé en 1989 avec pour objectif l'édition des publications du gouvernement qui étaient naguère dévolue au ministère en charge de l'Information, à travers la Direction de la Presse écrite et des Publications.
Je me félicite de constater que, vingt-trois ans après sa création, l'Office satisfait pleinement à ses obligations. A preuve, la publication régulière de l'hebdomadaire « Sahel-Dimanche » et surtout de l'unique quotidien d'information générale, «Le Sahel».


Monsieur le Ministre, ces derniers temps, et cela sous votre impulsion, les responsables de l'ONEP ont engagé l'Office dans une nouvelle dynamique qui se traduit aujourd'hui par l'amélioration des deux publications « Le Sahel » et le « Sahel-Dimanche », avec notamment le passage à la couleur, l'augmentation de leur pagination et l'amélioration du contenu. Quelles sont vos appréciations par rapport à ces innovations ?

L'innovation apportée aux publications de l'ONEP notamment l'impression en couleur est une bonne initiative. Cela donne une image plus agréable des journaux que vous publiez. J'ai appris que des tentatives avaient été opérées il y a de cela quelques années, même du temps du « Sahel-Hebdo », mais abandonnées, faute de moyen, semble-t-il.
La reprise de la couleur est la preuve que l'ONEP se porte financièrement bien. Cela procède aussi, sans doute, d'une vision commerciale dynamique en ce que cela attire les lecteurs et surtout les annonceurs.
Il est en outre, heureux de constater que le contenu du journal est riche et varié ; respectant sa ligne éditoriale ; celle de donner des informations à la fois sur les activités politiques des pouvoirs élus que celles des autres composantes de la société nigérienne, à savoir la société civile, les partis politiques, les syndicats, les informations régionales et locales. Bref, tous les aspects de la vie nationale. Sans compter les informations africaines et internationales.
Le contenu de deux journaux de l'ONEP est complet et reflète véritablement votre vocation de journaux d'informations générales. Toutefois, l'accent doit être mis sur les articles de fond, concernant la vie sociale, économique et politique de notre pays. Il faut dire ce qui est fait, ce qui est dit, ce qui est vu concernant les réalisations de l'Etat.

Parmi ces innovations en cours à l'ONEP, figure la création dans un avenir très proche, et en partenariat avec l'OIF, d'une Rédaction en ligne qui viendra ainsi propulser l'Office au cœur des Nouvelles Technologies de l'Information. Sachant que la promotion des NTI est l'un de vos crédos, comment accueillez-vous cette initiative ?

La mise en route d'une rédaction en ligne procède de cette dynamique d'innovation dans les publications de l'ONEP. C'est assurément une initiative à encourager. Je me félicite que ce soit l'Organisation Internationale de la Francophonie qui soutienne à nouveau l'Office. Aujourd'hui, il est heureux de constater que sur votre site vous avez eu 118 000 visiteurs aux Etats Unis d'Amérique et 23 000 en France. C'est formidable.
Ceci, pour simplement rappeler que cette organisation qui s'appelait ACCT à l'époque, puis OIF, était intervenue en faveur de l'ONEP, pour aider à la reprise du quotidien, lorsque celui-ci avait cessé de paraître en 1992. Donc, la Francophonie a toujours contribué à la renaissance de notre journal. Je souhaite, en tant qu'ancien fonctionnaire de cette Institution, voir un soutien beaucoup plus dynamique.

Cependant, Monsieur le Ministre, en dépit des efforts considérables déployés par l'Etat du Niger et les responsables de l'ONEP, l'Office National d'Edition et de Presse demeure encore très en retard sur le plan technologique et du matériel d'impression par rapport à ses homologues de la sous région comme les éditions « Sidwaya » au Burkina Faso, le Groupe « Fraternité Matin » en Côte d'Ivoire, « Le Soleil » de Dakar, etc. Quelle est votre ambition pour cet Office ?

Mon ambition pour l'ONEP comme pour tous les autres médias nigériens, c'est d'être des entreprises modernes et viables. C'est qu'ils soient véritablement autonomes. C'est une ambition qu'affiche, depuis de nombreuses années, l'ONEP qui cherche à accroître et à moderniser son potentiel de production, par l'acquisition de machines plus performantes. A ce sujet, l'Etat a un projet d'investissement de 800 millions l'année prochaine en vue du financement d'une imprimerie moderne pour l'ONEP. Je souhaite vivement voir la réalisation de la modernisation de l'ONEP, comme des autres structures relevant de ce secteur, par ailleurs.

On sait que le gouvernement de la 7ème République s'est engagé dans un vaste programme de développement économique et social de notre pays. Concrètement quelles sont vos attentes vis-à-vis de la presse publique en général, et de l'ONEP en particulier ?

Les médias publics en général et l'ONEP en particulier ont toujours soutenu les politiques de développement menées par les pouvoirs publics. Les documents de politique et de programme de la « Politique Nationale de Communication pour le Développement (PNCD), adoptés par le gouvernement le 21 mai 2003, déterminent les principaux axes de la communication pour le développement.
Ce document que le ministère est en train de vulgariser dans toutes les régions, en vue de son enrichissement, constitue aujourd'hui, l'unique référence pour toute activité de communication orientée vers l'appui et le soutien aux actions de développement économique et social de notre pays.
C'est dire que mon département ministériel est à l'avant-poste dans la mise en œuvre de la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement (DPG), et du Programme de Développement Economique et Social (PDES), pour la Renaissance du Niger.

Assane Soumana

Le Sahel

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com