dimanche 2 octobre 2022

3483 lecteurs en ligne -

fraren
Ads Sidebar

Signature de protocole de partenariat entre l'arm Niger et l'icta Turquie : amorce d'une coopération fructueuses entre les deux autorités de régulation

arm-turquieL'Autorité de régulation multisectorielle (ARM) du Niger et l'Autorité de régulation de communication et des technologies de l'information de la Turquie (ICTA) ont procédé, hier matin, à l'hôtel Gaweye de Niamey, à la signature d'un protocole de partenariat. L'objectif visé à travers ce partenariat est le renforcement de capacité entre les deux structures. Ce partenariat vient une fois de plus raffermir les liens d'amitié entre nos deux pays pour un développement fructueux et durable dans le domaine des TIC.

La cérémonie de la signature du protocole de partenariat s'est déroulée en présence du président de l'ONC, M. Abdourhamane Ousmane, celui du Conseil national de régulation, M. Almoustapha Boubacar, du président de l'ICTA, M. Tayfan Acarer, de l'ambassadeur de la Turquie au Niger, de la Directrice générale de l'ARM, Amina Garba et de plusieurs invités.

Dans le discours qu'il a prononcé à cette occasion, le président du Conseil national de régulation, M. Almoustapha Boubacar a d'abord rappelé qu'en juin 2009, l'Union internationale des télécommunications a procédé par les services d'un consultant à une évaluation du niveau d'harmonisation des cadres juridiques et réglementaires des télécommunications et des TIC dans différentes organisations. De cette étude, a-t-il précisé, deux conclusions sont ressorties notamment, celle démontrant que les organisations régionales africaines sont nombreuses et différentes les unes des autres sur les plans des moyens, du mode de fonctionnement, de l'historique et des méthodes d'harmonisation.

Ensuite a-t-il ajouté, si l'on se situe dans une optique temporelle, il apparait clairement que ces mêmes organisations régionales africaines ne progressent pas toutes au même rythme dans le processus d'harmonisation. Pour harmoniser ce cadre de fonctionnement, plusieurs associations régionales ont vu le jour et collaborent étroitement. Selon lui, c'est dans un tel contexte de défis qu'ils se battent en Afrique pour mettre en place une forme de régulation harmonisée, en tenant compte de nos forces et de nos faiblesses. Mais également des possibilités de survie et des menaces qui guettent chacune de nos structures. M. Almoustapha Boubacar a souhaité que ce protocole de partenariat serve d'outil d'accompagnement à l'adoption de politiques harmonisées pour le marché des TIC dans l'intérêt général de nos pays respectifs et qu'il fonde aussi une approche qui s'appuie sur des renforcements de capacité des ressources humaines de l'ARM, ainsi que des opérateurs oeuvrant dans le secteur des télécommunications. Tous ceux-ci a-t-il souligné, appuyés par des visites de travail à l'ICTA en Turquie. Il a rappelé que les points sur lesquels, ils se sont entretenus avec le président de l'ICTA, sont des points communs relativement à l'octroi des licences, l'accès au service universel, la qualité de service offerte aux consommateurs, les problèmes de l'interconnexion etc.

Il devait ajouter aussi que leur souci premier est de faire développer nos réseaux nationaux de télécommunications, afin d'assurer une interconnexion fiable entre nos Etats et ceci dans l'optique d'établir dans un avenir proche un réseau panafricain de télécommunications répondant aux exigences de l'ensemble de nos couches sociales. C'est au vu des constats faits a-t-il indiqué que la Turquie convient aujourd'hui de nous venir en appuie dans un domaine aussi complexe que la régulation, en aidant l'ARM à mettre en œuvre des politiques, programmes et projets de renforcement de capacité qui permettront de résoudre de manière concrète et définitive l'harmonisation de notre système de régulation.

Le président de l'ICTA, M. Tayfan Acarer a, pour sa part noté qu'après la signature de ce protocole, il souhaiterait inviter son partenaire du Niger aux différents programmes et conférences. Cet accord selon lui, va renforcer les liens d'amitié et de fraternité entre nos deux pays. Il a aussi expliqué que le choix de cet axe, est un choix stratégique, car les TIC sont devenus aujourd'hui un instrument de développement indéniable. Auparavant, la Directrice générale de l'ARM Amina Garba a déclaré qu' à travers ce déplacement, la délégation turque a démontré sa volonté de renforcer le partenariat entre l'ICTA et l'ARM. La signature de ce protocole a-t-elle ajouté est le point de départ d'une coopération fructueuse et efficace entre les deux autorités de régulation. Elle a révélé que ce dit accord permettra des échanges d'expériences et de points de vue, des échanges de documents, de stratégies ainsi que le renforcement de capacités de ces structures.

Laouali Souleymane

Le Sahel

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com