samedi 3 décembre 2022

4311 lecteurs en ligne -

fraren

Mission de travail du ministre de la Communication et des Nouvelles Technologies de l'Information dans la région de Dosso : l'Internet haut débit par ADSL et réunion de partage sur la PNCD au centre de la mission

com_labo_bouche_Le ministre de la Communication et des Nouvelles Technologies de l'Information, M. Salifou Labo Bouché a effectué, du 29 au 30 mars derniers une visite de travail dans la région de Dosso. Accompagné des ses principaux collaborateurs, des responsables des structures relevant de son département ministériel mais aussi du premier responsable administratif de la région, M. Laouali Babalé, le ministre Salifou Labo Bouché s'est rendu successivement dans les départements de Loga, Dogon Doutchi,  Dosso et Boboye. Cette visite a permis au ministre de mener plusieurs activités.

A Loga comme à  Birni N'Gaouré, le ministre est allé  procéder  au lancement de l'Internet haut débit de la technologie ADSL. Ses deux départements n'ont, en effet, pas  encore bénéficié de cet important outil moderne  aux multiples usages. C'est donc avec une grande joie justifiée  que les habitants de Loga, les responsables administratifs, communaux  et coutumiers  ont réservé un accueil chaleureux à la délégation de M. Salifou Labo Bouché.

Le maire de la commune Omar Allo, le préfet du département, M. Marou Hassane ont souhaité la bienvenue au ministre, lui ont exprimé leur reconnaissance pour avoir fait le déplacement afin de désenclaver leur département à travers l'autoroute de l'information haut débit dont une bonne partie de la population attendait le lancement avec une certaine impatience. L'Internet est  un outil de communication, de formation et de  rapprochement  qui permettra à la population de Loga de se connecter au reste du monde et de rester en contact permanent avec leurs proches a dit l'administrateur délégué de la SONITEL, M. Abdou Mani  a souligné  les multiples usages possibles que les Internautes peuvent faire de cet outil dans les domaines de l'éducation, de la santé, du commerce, de l'administration.

Sur ce point, M. Abdou Mani a expliqué aux habitants de Loga tout comme à ceux du Boboye que leurs responsables administratifs et communaux peuvent, grâce à l'Internet, suivre à temps réel des activités qui se déroulent au niveau central, échanger ou envoyer les informations par les  courriels,   les élèves peuvent  avoir ou suivre des cours à distance à travers la vidéoconférence, obtenir des documents qu'ils n'ont pas à leur  disposition dans les bibliothèques locales.

Quant aux opérateurs économiques, maraîchers et autres producteurs, ils  peuvent désormais  exposer leurs produits, rechercher des partenaires à travers le monde. Mieux, a expliqué  l'administrateur délégué de la SONITEL, grâce aux merveilles de l'Internet, les malades peuvent êtres suivis et même être traités à distance par des médecins qualifiés des grands hôpitaux sans avoir à se déplacer. Après l'intervention de l'AD de la SONITEL, le ministre, qui avait à ses côtés le gouverneur Laouali Babalé,   a donné le coup d'envoi de la connexion  à l'Internet par l'ADSL haut débit  à Loga. Il a saisi l'occasion pour instruire le responsable régional  de la SONITEL de procéder à l'ouverture d'un cyber centre afin de permettre aux potentiels utilisateurs de pouvoir bénéficier des bienfaits de cet outil avant de se rendre à la radio « Zigui FM » pour saluer et encourager les animateurs et les responsables.

A Doutchi, seconde étape de son périple régional, le ministre a reçu un accueil tout aussi chaleureux que lors de l'étape précédente de la part des administrés du préfet Rhissa Ahamoudou. Après avoir visité les bureaux de la poste et les installations de la SONITEL sur le fonctionnement desquelles il a reçu d'amples explications, M Salifou Labo Bouché a salué l'abnégation du personnel et demandé aux responsables d'être innovants afin de rendre  leurs prestations  plus compétitives face à la concurrence dans ces  deux domaines  libéralisés. Dans la capitale de l'Aréwa, le ministre a visité la radio privée « Dallol FM » qui produit et diffuse des émissions en quatre langues nationales et  retransmet en direct  également certaines émissions des radios internationales.

Elle dispose en outre de trois autres  antennes. Les animateurs de cette  radio assure leur  mission de service public malgré les difficultés a témoigné  le préfet du département Rhissa Ahamodou.  Le ministre de la communication a félicité les responsables  qui, à son avis, rendent service à la Nation toute entière au-delà de la population de leurs zones de couverture dans la mesure où  Doutchi est un carrefour par lequel transite une grande partie des voyageurs. Selon le  ministre, les médias privés nigériens doivent être de véritables entreprises.  C'est pourquoi  son département ministériel est entrain de mettre en place les textes relatifs à la convention collective des journalistes professionnels et sur la publicité a t-il annoncé après avoir signé le livre d'or da la radio Dallol FM.

En route pour Dosso où il devait présider une réunion  des cadres sur la Politique Nationale de Communication pour le développement (PNCD)  le lendemain, le ministre a visité la radio communautaire  ‘'Soudjin Da Gomni'' de Kargui Bangou pour s'enquérir des conditions de travail des agents, du contenu des émissions.  Comme bon nombre des radios communautaires,  il est ressorti des échanges avec le responsable que la radio ‘'Soudjin Da Gomni'' n'échappe pas aux difficultés. Le ministre, soucieux de la survie de ces outils de communication dont l'importance n'est plus à démontrer, a demandé au directeur national des radios communautaires de prendre en compte les doléances afin de leur trouver une solution dans un cadre global.

Dans la matinée du vendredi, le ministre a présidé la réunion d'échange sur la PNCD qui a regroupé, outre le gouverneur Laouali Babalé,  l'ensemble des préfets des départements, les responsables communaux et coutumiers,  les cadres  régionaux, les responsables d'ONG  de la région. Le gouverneur Laouali Babalé a situé l'importance de la rencontre dont l'objectif est d'édifier les participants sur le contenu de ce document élaboré par le gouvernement avec l'appui des partenaires mais aussi de recueillir leurs contributions en vue de son enrichissement avant sa mise en œuvre. M. Laouali Babalé a noté que la communication participe incontestablement  au développement et à la croissance et le gouvernement initiateur de la PNCD attache du prix à ce projet qui veut faire de la communication un moyen efficace dans l'atteinte des objectifs du développement du Niger que s'est fixé le Président de la République.

Prenant la parole à son tour, le ministre de la communication a présenté les salutations du Chef de l'Etat aux populations et au sultan de Dosso. Situant l'objet de la réunion des cadres, le ministre Salifou a indiqué qu'elle vise  à présenter d'abord la PNCD, puis échanger avec les différents responsables afin de connaitre leurs  besoins, attentes et suggestions sur le document dans le sens du développement et sa contribution au programme de la renaissance du Président de la République. S'il est vrai que la communication est un puissant moyen d'éveil de la population, il est aussi évident que son déficit est un facteur de blocage du développement socioéconomique a dit le ministre. La PNCD se veut une stratégie participative et inclusive dont l'effet attendu est le changement de comportement et des mentalités des populations sur les questions de développement, de la stabilité et de la paix.

M. Salifou Labo a invité ses interlocuteurs ; qui ont suivi une présentation succincte du document au cours d'un exposé peu après, à faire des propositions  novatrices sur la PNCD pour faire en sorte que la communication puisse véritablement contribuer au développement du pays. Les débats qui ont fait suite à l'exposé ont permis au ministre et aux responsables d'apporter d'amples  éclaircissements sur divers aspects de la PNCD.  Avant de quitter la ville de Dosso, le ministre Salifou Labo a été témoin d'un évènement important, la remise d'un véhicule à la station régionale ORTN de Dosso par le gouverneur  Laouali Babalé.  Les clés du véhicule reçues de mains du gouverneur par le ministre ont été remises  au directeur des Stations Régionales de l'ORTN,  M. Ali Issaka.

Le ministre a aussi pris part à la prière du vendredi dans la cité religieuse de Kiota. Il a mis ce moment de communion à profit pour demander, au nom du Chef de l'Etat et du gouvernement, aux fidèles réunis autour du khalife Moussa Aboubacar Hassoumi et au Cheikh lui même de continuer à implorer Dieu pour la paix, la stabilité, la quiétude sociale et l'unité nationale dans notre pays avant de    visiter là aussi la radio communautaire de la localité. De retour à Birni N'Gaouré, le ministre a procédé au lancement de l'Internet haut débit par la technologie ADSL. Dans ce département, le ministre a appris avec plaisir que  quelques abonnés se sont déjà inscrits à l'ADSL de la SONITEL avant même le lancement officiel.

Cela témoigne, selon l'administrateur de la SONITEL, M. Abdou Mani, de l'intérêt qu'accordent les populations du département à cet outil et en dit long sur leur connaissance de son importance. Le ministre a rendu visite à  la radio privée ‘'Marhaba FM'' pour exprimer ses encouragements aux agents. Il faut dire que le ministre a, à chaque étape de sa visite dans la région, rendu une visite de courtoisie aux chefs coutumiers à qui, il a transmis  les salutations fraternelles du Président de la République.

ZABEIROU MOUSSA

Le Sahel

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com