dimanche 14 août 2022

2380 lecteurs en ligne -

fraren

Poste et Télécoms : 219 milliards de francs CFA et 11 millions d’abonnés à la téléphonie mobile pour les opérateurs en 2019 (ARCEP)

telephones mobiles contrefaits qualite inferieure niger fleau securitaire

Le Niger compte 11 millions d’abonnés à la téléphonie mobile en 2019 avec, pour les opérateurs, un chiffre d’affaires en baisse de 219 milliards francs CFA la même année. C’est ce qui ressort du rapport d’activités de l’ l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP) qui a été remis, mardi 30 juin au chef du gouvernement, par les membres du Conseil national de régulation des communications électroniques et de la poste (CNRCEP).

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon la présidente du CNRCEP et directrice générale de l’ARCEP, Mme Bety Aïchatou Habibou Oumani, les opérateurs ont déclaré un chiffre d’affaires de 219 milliards de francs CFA, en légère baisse par rapport à celui enregistré en 2018. Cette baisse a été déclarée par tous les opérateurs présents sur le marché mais elle ne reflète pas, par exemple, la progression enregistrée en matière de taux de pénétration pour le secteur des télécoms. Avec 11 millions d’abonnés à la téléphonie mobile, le taux de pénétration du Niger est passé à 52,9% en 2019 contre 38,6% en 2016 et 45,5 en 2017. Le taux de couverture nationale est lui estimé à 92% au mois de décembre 2019, soit le même niveau qu’en 2018 malgré le développement que connait le secteur des communications électroniques grâce au déploiement des infrastructures des réseaux réalisés par les opérateurs.

Pour ce qui est du secteur postal, la DG de l’ARCEP a indiqué qu'en plus de l'opérateur historique,  Niger Poste, le pays compte 31 autres opérateurs privés parmi lesquels  seuls 16 détiennent une licence. Les autres opèrent donc en toute illégalité, ce qui engendre un manque à gagner important à l’Etat.

En remettant son rapport d’activités pour l’exercice 2019 au chef du gouvernement, la présidente du CNRCEP et DG de l’ARCEP a indiqué que son institution va « prendre toutes les dispositions utiles pour bien satisfaire l’Etat du Niger, les utilisateurs et même les opérateurs ». En matière de régulation, Mme Bety Aïchatou Habibou Oumani a relevé avec satisfaction que l’ARCEP a représenté le Niger dans tous ses engagements, aussi bien régionaux qu’internationaux. «Tous les engagements du Niger ont donc été respectés. L’ARCEP a aussi valablement représenté notre pays au niveau de toutes les décisions», a ajouté la DG du gendarme nigérien des télécoms.

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

-1 #1 Black 01-07-2020 18:08
Donc jusqu'à présent elle est la DG de ARCEP alors qu'elle a été changé en conseil des ministres.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com