NITA Fond Site Web 675 x 240

Atelier UNICEF MSP Maradi BIS

La capitale économique du Niger, Maradi a abrité du jeudi 01er juin au samedi 03 juin 2023, un atelier national de coordination nationale sur la santé communautaire, organisé par le ministère de la Santé publique, des Affaires sociales et de la Population, en collaboration avec l'UNICEF. La rencontre dont l'objectif est de soutenir de manière stratégique et opérationnelle la réalisation des objectifs d'atteinte d'une meilleure santé pour les populations à tous niveaux s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Stratégique National Santé Communautaire (PSNSC) qui couvre la période 2019-2023 avec pour but de contribuer à la baisse de la morbidité et de la mortalité infanto-juvénile et maternelle à travers la promotion de la santé, l'amélioration de l'accès des soins aux communautés éloignées et à l'amélioration de l'utilisation des services de santé avec la participation effective de la communauté.

Zeyna commission0

La cérémonie d'ouverture de l'atelier a été présidée par le Secrétaire général du Ministère de la Santé publique Dr Ibrahim Souley, en présence du Secrétaire général de la Région de Maradi, M. Saadou Ibrahim, du Représentant de l'Unicef-Niger, Dr Cyriaque Sobtafo, Chef du bureau UNICEF zone Zinder-Maradi ainsi que du Directeur régional et des directeurs départementaux en charge de la Santé publique, des Affaires sociales et de la Population, des cadres régionaux, chefs de services techniques départementaux et communaux  et des Représentants des Partenaires techniques et financiers (PTFs) du secteur de la santé.

Atelier UNICEF MSP Maradi BIS

La santé communautaire, maillon essentiel du système de santé

Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le Représentant de l'UNICEF a salué cette initiative du ministère de la Santé publique, lequel a bien voulu associer l'UNICEF pour cet important atelier de coordination nationale sur la santé communautaire qui vise à soutenir de manière stratégique et opérationnelle la réalisation des objectifs d'atteinte d'une meilleure santé pour les populations à tous niveaux. "La Sante communautaires reste le premier maillon du système de santé et reste le meilleur outil de prévention de plusieurs maladies", a indiqué Dr Cyriaque Sobtafo qui a saisi l'occasion pour rappeler certains aspects critiques de la santé communautaire. Il s'agit de l'importance à accorder une priorité aux investissements dans les soins de santé primaires, en particulier au niveau communautaire pour atteindre la Couverture Santé Universelle; le soutien aux programmes nationaux pour offrir un programme communautaire intégré par le biais des relais communautaires qui offrent un ensemble de services de santé préventifs et curatifs de base ainsi que l'importance de soutenir les capacités du ministère de la santé au niveau central et décentralisé afin de renforcer la prestation des soins de santé primaires au niveau communautaire. "Nous encourageons de mettre un accent sur la santé maternelle et néonatale aussi bien au niveau des structures de santé qu'au niveau communautaire", a aussi indiqué le Chef de bureau de l'Unicef Maradi-Zinder.

Atelier UNICEF MSP Maradi BIS

Dr Cyriaque Sobtafo, Chef de bureau de l'Unicef Maradi-Zinder

Dans son intervention, le Secrétaire général du Gouvernorat de la région de Maradi a tenu, tout d'abord à remercier l'ensemble des participants pour leur présence à cette importante rencontre. M. Saadou Ibrahim a ensuite rappelé que le Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales a élaboré un Plan Stratégique National Santé Communautaire (PSNSC) qui couvre la période 2019-2023 avec  pour but de contribuer à la baisse de la morbidité et de la mortalité infanto-juvénile et maternelle à travers la promotion de la santé, l'amélioration de l'accès des soins aux communautés éloignées (au-delà de 5km) et à l'amélioration de l'utilisation des Services de Santé avec la participation effective de la communauté. Ainsi, a-t-il poursuivi, pour rendre opérationnelle ce plan, la région de Maradi a eu à réaliser plusieurs activités dont la construction des Centre de santé intégrée (CSI) et des centres de santé (CS); la cartographie des relais communautaires; la formation de relais communautaires ainsi que la supervision; le renouvellement des organes des politiques; la motivation des relais et la coordination des interventions. le SG de la Région de Maradi a enfin tenu à adresser  ses vifs et sincères remerciements à  tous les intervenants et particulièrement à l'UNICEF à qui il a assurer le soutien total des autorités administratives et coutumières de la région de Maradi dans le cadre de leurs interventions au bénéfice de la santé des populations et particulièrement des femmes et des enfants.

Des progrès, mais aussi des défis à relever  

Atelier UNICEF MSP Maradi BIS

En procédant à l'ouverture officielle de l'atelier, le Secrétaire général du Ministère de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales s'est réjouit de la qualité des participants à la rencontre, véritable acteurs avertis, et ont la présence à la rencontre traduit selon Dr Ibrahim SOULEY, "leur engagement à soutenir le combat que nous menons tous pour relever les grands défis en matière de santé communautaire". Il a rappelé en ce sens que "des progrès importants ont été réalisés ces dernières années en matière de réduction de la mortalité des enfants de moins de cinq ans", ce qui a permis de réduire ce taux de 50 % selon le Groupe Inter institutions des Nations Unies pour l'estimation de la Mortalité infantile (IGME 2021). A juste titre, a-t-il indiqué, le Niger fait partie des pays qui étaient sur la voie de l'atteinte de l'OMD4 à l'horizon 2015. "Si ces résultats peuvent être attribués à l'augmentation des investissements comme l'a si bien souligné le Représentant de l'UNICEF, dans le cadre du renforcement des soins de santé primaire de qualité au profit des femmes et des enfants, c'est certainement dû aussi aux interventions élargies au niveau communautaire dont nous en avons beaucoup d'acquis de cette contribution", a relevé le SG du ministère de la Santé publique qui a cependant reconnu que beaucoup d'efforts restent à fournir pour atteindre les cibles des Objectifs de Développement Durable (ODD) en matière de réduction de mortalité des enfants de moins de cinq ans. 

C'est pour y pallier, a mis en exergue Dr Ibrahim SOULEY, que le Niger à travers le Ministère en charge de la Santé s'est engagé dans un processus de planification sectorielle afin de relever les défis qui entravent le développement sanitaire et social du Niger. Ainsi, a-t-il ajouté, le Niger a adhéré à la promotion des soins de santé primaire à travers un Plan Stratégique National Santé Communautaire (PSNSC) qui couvre la période 2019-2023. "Ce PSNSC a pour but de contribuer à la baisse de la morbidité et de la mortalité infanto-juvénile et maternelle à travers la promotion de la santé, l'amélioration de l'accès des soins aux communautés éloignées (au-delà de 5km) et l'utilisation des Services de Santé au niveau communautaire avec la participation effective de la communauté", a détaillé Dr Ibrahim Souley qui n'a pas manqué de souligner que cet objectif cadre parfaitement avec le Programme de Renaissance Acte III de SEM.  Mohamed Bazoum, Président de la République, Chef de l'Etat et décliné dans la Déclaration de politique générale du gouvernent de SEM OUHOUMODOU MAHAMADOU, premier et Chef de gouvernement relatifs à l'accès des soins et services de qualité, selon les besoins des communautés et avec leur pleine implication. "Pour rendre opérationnel ce plan, la Direction de la Santé Communautaire a renforcé les expériences de santé communautaire existantes dans le pays par la mise en œuvre d'interventions ciblant en priorité les communautés les plus vulnérables", a-t-il poursuivi avant d'ajouter qu'un accent particulier a été mis sur l'offre de services avec un paquet intégré de prestations mis en œuvre par les relais choisis par leurs communautés, formés, équipés et supervisés par les techniciens de la santé. Ainsi, plusieurs stratégies ont été ainsi déployées au niveau communautaire avec l'appui technique et financier des partenaires au développement notamment I'UNICEF, I'OMS, le Fonds Mondial, la Banque mondiale ou l'initiative GAVI.

Des actions pour mieux coordonner les interventions en santé communautaire

Selon le SG du ministère de la Santé publique et de la Population, la mise en œuvre du PSNSC a permis d'enregistrer des résultats très encourageants. Il s'agit notamment sur le plan politique et stratégique de l'élaboration de la feuille de route pour la santé communautaire, la réactualisation du statut et motivation des Relais communautaires (RCom) par décret en date du  3 novembre 2022, l'élaboration d'un programme unique et intégré de formations sur les paquets curatif, préventif et promotionnel; la cartographie des RCom avec géo-localisation (25.788 RCom recensés); la digitalisation de la santé communautaire à travers l'application mHealth et CHT. Sur le plan de prestations des services, 1.151.641 enfants de moins de cinq ans ont été pris en charge pour le paludisme, la pneumonie et la diarrhée; 240.972 enfants référés pour la vaccination aux centres de santé; 79.243 enfants orientés pour l'enregistrement des naissances; 127.123 femmes enceintes orientées pour CPNR;  54.169 femmes enceintes référées pour l'accouchement assisté par un prestataire qualifié; 25.774 femmes ayant accouché à domicile ont été orientées vers les structures de santé pour des soins; 88.624 femmes référées pour la PF vers les centres de santé et 70.216 femmes servies pour les méthodes contraceptives. "Dans l'optique de mieux coordonner les interventions, un cadre d'échange a été mis en place regroupant tous les acteurs de la santé communautaire et sert de cadre de concertation, de partage d'expériences et de prise de décisions", a aussi relevé le SG du ministère de la Santé publique.

Abordant l'atelier de Maradi, Dr Ibrahim SOULEY a indiqué qu'il vise à contribuer à l'amélioration sont est de la mise en œuvre de ces interventions en santé communautaire. "Plus spécifiquement, il s'agit de faire une revue des activités des actions passées de l'année 2022 surtout, d'identifier les goulots d'étranglement, les difficultés et les contraintes, partager les bonnes Pratiques et les leçons apprises, tendre vers l'harmonisation des interventions des partenaires, identifier les perspectives d'amélioration et de formuler des recommandations pour l'élaboration d'un plan d'action 2023 qui s'adapte aux besoins tels que nous l'avons cité", a détaillé le SG du ministère de la Santé publique. Au vu du profil des participants, il s'est dit convaincu que ces objectifs seront largement atteints avant de saisir l'occasion exprimer toute sa gratitude au Gouverneur, au Président du Conseil Régional, au Président du Conseil de Ville de Maradi, aux Préfets, aux Maires, Chefs Coutumiers et religieux, aux organes de participation communautaires (COSAN, COGES), aux relais communautaires, aux agents de Santé et à tous les partenaires techniques et financiers qui aident inlassablement le Ministère et soutiennent la santé communautaire. Des remerciements qu'il a tenu à adresser particulièrement à l'UNICEF qui a permis d'organiser ce cadre d'échange.

A.K.Moumouni (actuniger.com)



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2617 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
570 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
362 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
386 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2287 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages