Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Direction CSC

Le Président de la République, Mohamed Bazoum a signé, le lundi 27 Mars 2023, un décret portant nomination des membres du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) pour un mandat de 5 ans. Ainsi, aux termes de ce décret, ils sont au nombre de 15 personnalités à être nommées membres du CSC pour un mandat de 5 (cinq) ans à compter du 30 Mars 2023 inclus.

Zeyna commission0

Il s'agit de M. Salifou Labo Bouché; M. Ali Seydou; Elh Souleymane Mahamadou, Mme. Hadiza Koubra Illo, M. Ali Oumarou, M. Issoufou Soumaila, M. Sani Aboubacar; Mme. Mariama Soumana.

Il y a également parmi les personnalités nommées M. Sahirou Youssouf; Adam Amoumoune ; Idi Hamadou Adamou ; Mme Omar Amina Abdou; M. Bello Garba Aboubacar; M. Cheick Amadou Alheri Kotondi; et M. Maman Moussa.

Notons que les membres actuels du conseil supérieur de la communication arrivent au terme de leur mandat le 30 mars 2023.

Pour rappel, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) est régi par le Titre VIII de la Constitution du 25 novembre 2011. Le Conseil supérieur de la communication est une autorité administrative indépendante (art.156) qui a pour mission, selon l'article 157, d'assurer et de garantir la liberté et l'indépendance des moyens de communication audiovisuelle, de la presse écrite et électronique dans le
respect de la loi. A ce titre, il veille : au respect de la mission de service public conférée aux médias d'État ;  au respect de la déontologie en matière d'information et de communication : au respect de l'accès équitable et effectif des citoyens, des associations et des partis politiques aux moyens publics d'information et de communication; au respect de la réglementation en vigueur en matière de communication et d'exploitation; au respect des statuts des professionnels de la communication; au respect de la pluralité d'opinion dans les médias publics et privés; à la promotion et au développement des technologies de l'information et de la communication; à la formation du personnel, à sa professionnalisation et au renforcement de ses capacités; au contrôle du contenu et des modalités de programmation des émissions de publicité diffusées par les chaînes de radio et de télévision publiques, privées, communautaires et associatives; à la protection de l'enfance et de l'adolescence dans la programmation des émissions diffusées par les entreprises publiques et privées de la communication audiovisuelle; à la promotion du sport et de la culture nigérienne dans la programmation des émissions diffusées par les entreprises publiques et privées de la communication audiovisuelle.

Le Conseil supérieur de la communication est dirigé par un bureau. Les conseillers élisent en leur sein un président, un vice-président et deux rapporteurs et seul le bureau est permanent (art 160). Selon le même article, les membres du Conseil supérieur de la communication doivent avoir des compétences avérées, notamment dans les domaines de la communication, de l'administration publique, des sciences, du droit, de la culture et des arts. Ils doivent avoir une expérience professionnelle d'au moins dix ans et être âgés de trente-cinq ans au moins. Et selon l'article 161, le Conseil supérieur de la communication est composé de quinze membres ainsi qu'il suit :

- une personnalité désignée par le président de la République;
- une personnalité désignée par le président de l'Assemblée nationale ;
- une personnalité désignée par le Premier ministre ;
- trois représentants élus par les organisations socioprofessionnelles des médias du secteur privé dont, au moins, une femme ;
- trois représentants élus par les organisations syndicales des travailleurs des médias du secteur public dont un journaliste, un producteur et un technicien dont, au moins, une femme ;
- un représentant élu par les organisations syndicales des travailleurs du secteur de la communication ;
- un représentant élu par les associations de défense des droits de l'Homme et de
promotion de la démocratie ;
- une représentante élue par les collectifs des organisations féminines ;
- un représentant élu par les agences et bureaux de communication et publicité ;
- un représentant élu par les créateurs culturels ;
- un représentant élu par les imprimeurs et éditeurs.

Enfin notons qu'aux termes de l'article 162, la durée du mandat des membres du Conseil supérieur de la communication est de cinq ans non renouvelable.

actuniger.com



Commentaires

1
Albarka
11 mois ya
Le CSC rose prend enfin place aux cotes du CNDP Rose, CNDT Rose, USN Rose, Association Islamique Rose, etc. pour un Niger Rose. Allez Keept it Up
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Moujia
11 mois ya
ActuNiger sil vous plait informer le peuple sur les motifs de l'arrestation du president du partie Sulhu. Pourquoi le brave ibrahim Gado est mis aux arrets? qu'on lui reproche? le peuple a le droit de savoir la verite. Cela ne peut passer sous silence. Faite un article pour nous dire la raison de son arrestation.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Homo Sapiens
11 mois ya
Citation en provenance du commentaire précédent de Moujia :
ActuNiger sil vous plait informer le peuple sur les motifs de l'arrestation du president du partie Sulhu. Pourquoi le brave ibrahim Gado est mis aux arrets? qu'on lui reproche? le peuple a le droit de savoir la verite. Cela ne peut passer sous silence. Faite un article pour nous dire la raison de son arrestation.



Ces residus vivants sur deux pattes qui vegetent comme des animaux ne meritent pas l'appelation peuple.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
949 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
482 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
263 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
416 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
301 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
314 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2258 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages