vendredi 7 octobre 2022

2943 lecteurs en ligne -

fraren

Communiqué de presse : Plus de 2 milliards de FCFA pour protéger et éduquer les filles à Tillaberi et Tahoua.

20220920_101729.jpg
De gauche à droite : le Secrétaire General du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, le Ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, le Représentant pays de Plan International Niger.
 

Niamey, NIGER- 20 septembre 2022. Le Ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, Son Excellence Maman Ibrahim Mahamane a officiellementlancé le projet NRK Téléthon ‘Enfant pas mariée’ qui sera mis en œuvre par l’ONG Plan International Niger sur financement des contributions du peuple du Royaume de Norvège dans les régions de Tahoua et Tillaberi.

L’évènement a réuni les représentants du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, du Ministère de l’Education Nationale, du Ministère de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, les représentants des Gouverneurs des régions de Tahoua, Tillaberi et Niamey, les chefs de canton de Bambey, Dessa, Kalfou et Anzourou, les ONG nationales partenaires de mise en œuvre du projet Téléthon ainsi que les structures de jeunes.

Au Niger, environ 76% des femmes sont mariées à 18 ans, 28 % avant leur 15e anniversaire faisant du Niger le pays ayant la plus forte incidence de filles mariées de moins de 18 ans au monde (source Unicef). Les filles, en particulier celles qui vivent dans les zones rurales, sont les plus vulnérables. En effet, elles sont confrontées aux violences et abus sexuels de la part de leur époux, aux risques de complications liés à la grossesse, à l’accouchement, à la fistule obstétricale et aux risques d’être exposées aux maladies sexuellement transmissibles. De plus, une fois mariée, elles sont considérées comme des adultes et sont prises en charge par leur mari et ne peuvent plus aller à l’école. Un facteur clé pour mettre fin au mariage des enfants est de maintenir les filles à l'école, en particulier dans l'enseignement secondaire.

Ainsi, le projet Téléthon, Enfant pas mariée d’une durée de 4 ans et d’un montant de plus de 2 milliards de FCFA vise à prévenir l’incidence du mariage précoce et forcé des enfants dans 36 villages dans les communes d'Afala, Bambey, Barmou et Kalfou (département de Tahoua), 24 villages dans la commune d'Ayorou (département de Tillaberi) et à soutenir les victimes de fistules obstétricales à travers un appui psychosocial et sanitaire dans le centre de prise en charge des victimes de la fistule à Niamey. Ce projet comprend plusieurs activités. Par exemple, la rétention des filles à l’école primaire et secondaire, l’inscription des enfants précocement déscolarisés et non scolarisés dans le système éducatif formel par la création de centrespasserelles, le renforcement des connaissances des adolescents du secondaires sur la santé sexuelle et reproductive, la mise à disposition des services de santé et psychosociaux des femmes atteintes de la fistule obstétricale, la réduction de la vulnérabilité sociale et économique des filles déscolarisées dans les zones d’intervention etc. Au total 6500 enfants et jeunes seront cibles, 60écoles primaires et 15 collèges, 2700 élevés en formation dans le cadre de l’école rapide, 2 400 filles non scolarisées pour des activités génératrices de revenus, 100 femmes victimes de fistules, et 519 déplacés, réfugiés et communautés d'accueil qui recevront une assistance en cash, nutrition et en protection.

Au cours de son allocution, le Ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement communautaire a salué la pertinence du projet Téléthon : ‘Notre satisfaction est d’autant plus grande que cet important projet dont la pertinence n’est pas à démontrer en raison du fait qu’ils’adresse à une couche sensible de notre population à savoir les enfants vise à satisfaire les besoins prioritaires des personnes les plus vulnérables. Ainsi le projet Téléthon est un espoir pour le Niger car il contribuera à la prévention de l’incidence du mariage précoce et forcé de nos enfants dans les régions de Tahoua et Tillaberi. C’est dire combien ce projet cadre avec les engagements de SEM Bazoum Mohamed en faveur de l’éducation et des groupes vulnérables. Je voudrai au nom du gouvernement du Niger et des bénéficiaires du projet remercier le gouvernement du Royaume de la Norvège et Plan International Niger pour leurs multiples engagements aux côtes du gouvernement du Niger pour la mise en œuvre de sa politique éducative en matière de scolarisation de la jeune fille. Je souhaiterais également rassurer l’ensemble des partenaires et les acteurs de ce projet de l’appui constant du gouvernement en général et de mon ministère pour faire aboutir ce projet à bon port. Sur ce, je déclare officiellement lancé le projet Téléthon, Child Not bride’.

20220920_100422.jpg
 Mr Mohamed Bah, Représentant résident de Plan International Niger
 

Selon le Représentant résident de Plan international Niger, Mr Mohamed Bah ‘Le projet ‘NRK Téléthon « enfant pas mariée » s’inscrit en droite ligne avec la politique éducative de l’Etat du Niger qui met un accent particulier sur la scolarisation de la jeune fille. Il ciblera les domaines de l’éducation, de la santé, des activités génératrices de revenus ainsi que les femmes victimes des fistules. Nos choix se sont portés sur les régions de Tahoua et de Tillabéri parce qu’elles sont parmi les régions les plus peuplées du pays et qu’elles ont des taux de nuptialité élevés à l’instar de la région de Maradi où Plan International Niger met déjà en œuvre des projets financés par NORAD et d’autres bailleurs. Comme vous le savez, Plan International Niger œuvre pour un monde juste qui fait progresser les droits de l’enfant et l’égalité pour les filles dont la nouvelle stratégie globale est de voir TOUTES LES FILLES RESTER FORTES ET CREER UN CHANGEMENT GLOBAL. C’est justement dans cette logique et pour réduire l’incidence du mariage précoce et forcé des enfants Nigériens que le projet « Enfant pas mariée » a été élaboré’.

Le projet NRK Téléthon ‘enfant pas mariée’ met en œuvre une approche innovante basée sur trois principes clés : 1) faire des filles les principaux moteurs du changement ; 2) aborder les problèmes systémiques et 3) conduire le changement par une large participation communautaire. En engageant les filles comme actrices, elles deviendront plus conscientes de leurs droits et gagneront en autonomie.

20220920_1107300.jpg
L’équipe de Plan International Niger, Plan International Norvège aux cotes du ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire et des chefs de cantons

Contact presse :

Aminata KONE   Advocacy & Communications Manager

Plan International Niger

Angle Boulevard des Djermakoye et Rue de la Magia Quartier Plateau, Niamey

Email :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.       

https://twitter.com/plan_niger       

https://www.facebook.com/PlanInternationalNiger

 
.

Commentaires  

0 #1 Tom 21-09-2022 17:29
Un thème bizarre "Enfant pas mariée"
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 HALADOU HACHIMOU 22-09-2022 05:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Tom :
Un thème bizarre "Enfant pas mariée"


C'est la traduction française du programme néomalthusien et antinataliste "Girls Not Brides" dont l'objectif déclaré est de lutter contre la croissance démographique en Afrique "en changeant les mœurs", c'est-à-dire en s'attaquant à nos valeurs religieuses et sociales. Tous les Nigériens que vous voyez là et qui répètent bêtement leurs slogans n'ont aucune cervelle. Ce n'est pas eux qui ont écrit les discours qu'ils lisent. Ils ne font que copier des textes qu'on leur donne sans comprendre toute l'histoire et l'idéologie qu'il y a derrière. Ils ne se donnent jamais la peine de réfléchir. Ils ne se disent pas qu'on les a recrutés pour saboter l'avenir même de leur propre pays. Tout ce qui les intéresse c'est de rentrer a la maison avec quelques maigres perdiem. Ils ne savent même pas que ce sont les mouvements féministes occidentaux antinatalistes et antireligieuses qui sont derrière tout ca. Sous prétexte de lutter contre "les mariages précoces", ils ciblent surtout l'Afrique par des campagnes de réduction des naissances et la déstabilisation de nos cultures et de nos valeurs qu'ils appellent "changements de comportements" parce que pour eux le modèle de tout bon comportement est le modèle occidental. Ce qu'ils appellent "valeurs', ce sont les valeurs occidentales. Ils ne croient même pas que nous aussi nous avons nos propres valeurs pour ce qui regarde le mariage et les enfants.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 HALADOU HACHIMOU 22-09-2022 06:01
Dans nos pays, n'importe qui peut venir d'une contrée lointaine et réunir nos plus hautes autorités pour dire qu'il est venu changer nos comportements. Pourvu que les gens aient l'opportunité de se réunir pour ramasser quelques misérables perdiems, ils ne posent plus aucune question et se mettent en devoir de "changer" nos comportements, des comportements qui ont été cimentes par des siècles de notre propre histoire et qui sont supposés d'emblée "mauvais" par...des Norvégiens! Combien de Nigériens savent même où se trouve la Norvège? Qu'est-ce que les Norvégiens savent de nos cultures, de nos comportements et de nos valeurs pour vouloir les changer, juste parce qu'ils pensent que comme nous sommes des Africains, ça ne peut être que de mauvais comportements. Imaginez que ce sont des femmes norvégiennes féministes et athées qui viennent dire à des femmes nigériennes comment elles doivent organiser leur vie, ce qu'elles doivent penser du mariage et combien d'enfants elles doivent avoir dans la vie. Ce sont elles qui définissent pour les femmes nigériennes le nombre "ideal" d'enfants qu'elles doivent avoir et quand il est bon ou pas bon pour les femmes nigériennes de se marier. Et vous avez les plus hautes personnalités du pays, tous les ministres "concernés" qui viennent se réunir et donner des directives qui auront de profondes implications sur nos vies futures.

Imaginez maintenant que des femmes nigériennes aillent en Norvège faire la même chose...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Moussa TRAORÉ 22-09-2022 17:15
[quote name="HALHACHIMOU"]
Peux-tu nous expliquer ce que le projet doit faire exactement?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 HALADOU HACHIMOU 22-09-2022 18:20
Citation en provenance du commentaire précédent de Moussa TRAORÉ :
[quote name="HALHACHIMOU"]
Peux-tu nous expliquer ce que le projet doit faire exactement?


Tu ne sais pas lire ou bien tu es trop paresseux pour parcourir les quelques paragraphes ci-dessus? Dans l'un ou l'autre cas, ce n'est pas à moi de le faire pour toi.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com