mercredi 10 août 2022

3765 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : l’Etat islamique revendique l’attaque du domicile de Seyni Oumarou

Seini Omar Pan Investiture Bazoum

Dans un message publié sur leur plate-forme habituelle de propagande, l’Etat Islamique (EI) a revendiqué l’attaque, dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 juin dernier, du domicile de Seyni Oumarou, Président de l’Assemblée nationale et président du parti MNSD Nassara. Pour rappel, l’attaque par deux individus venus à motos a fait un mort, un élément de la garde nationale, et un blessé parmi les soldats qui assuraient la sécurité de la résidence privée de l’ancien premier ministre.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est par leur canal habituel, authentifié par les  services de renseignements et les experts en sécurité, que l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS), a revendiqué « l’attaque à l’arme automatique » qui a visée, dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 juin 2021 aux environs de 1h00, le domicile privé du Président de l’Assemblée nationale qui est situé dans un quartier résidentiel de Niamey. « Dans la nuit de vendredi à samedi, le domicile du président de l’Assemblée nationale a été attaqué par deux individus sur une moto. Ils ont mitraillé les gardes, tuant l’un d’entre eux », avait alors indiqué les médias, Ousseini Salatou, conseiller au cabinet du Président de l’Assemblée nationale et proche du président du MNSD Nassara. 

Dans un communiqué publié le lendemain de l’attaque, le ministère de l’Intérieur avait confirmé les faits, précisant qu’avant de « quitter les lieux  les deux assaillants ont vainement tenté d’emporter un véhicule 4X4 pick-up stationné au domicile de Seini Oumarou ». « Une enquête a été ouverte immédiatement et les recherches en vue d’identifier et d’interpeller les auteurs sont actuellement en cours », avait alors assuré le ministère.

Depuis, aucune avancée notable des investigations n’a été officiellement annoncée par les autorités et les spéculations sont allées bon train au sein de l’opinion puisque ce n’est pas la première fois que la résidence privée de l’ancien premier ministre et actuelle deuxième personnalité de la République, est attaquée même si ce n’est pas dans les mêmes circonstances.

Avec cette revendication, les choses deviennent un peu plus claires même s’il pourrait s’agir d’un message de propagande. Ce qui est sûr, cela va amplifier davantage la psychose sur le niveau de l’insécurité qui prévaut dans le pays et qui n’épargne désormais plus la capitale du pays.

Il convient de noter qu’au moment où cet article est mis en ligne, aucune réaction officielle n’a été enregistrée de la part des autorités sur cette revendication qui fait déjà le tour des réseaux sociaux.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 



Commentaires  

+6 #1 Dan Tesker 22-06-2021 17:03
"C’est par leur canal habituel, authentifié par les services de renseignements et les experts en sécurité, que l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS)'' sérieux là, c'est quoi le nom du canal, la date de publication du communiqué (si tant est qu'il est vrai), et qui sont ces fameux experts?
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Hum 22-06-2021 18:28
On se moquent de nous, ça ressemble à complot.
peut être . Peut être aussi c'est pour que la France change d'avis pour quitter le Sahel. C'est trop bizarre cette histoire d'attaque chez Seyni
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Yaou Salou 22-06-2021 19:02
Bientôt les motos seront interdites à Niamey. Que Dieu nous vienne en aide....
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Abdoul Majid Maman 22-06-2021 19:22
C'est comme ça sa donne quand la personne est traître.il à même une grande chance c'est ne pas lui à la place de son garde du corps si non j'allais fêté sa mort
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Djibrilla Adamou 22-06-2021 19:23
Quel état islamique ces ennemis sont tout près de lui il verra le résultat de ce que il a œuvré ici bas d'abord
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Inquiétudes 22-06-2021 21:07
Si j'étais Seyni Omar ou un membre de sa famille, je dois m'inquiéter.

Ça ne s'annonce pas bien quand l'état islamique te met dans son viseur.

Si j'étais à leur place, j'aurais quitté le Niger et même le Sahel car la vie et la sécurité n'ont pas de prix.

Ce n'est pas une question d'être brave ou courageux.

Quand tu as un adversaire qui est invisible et se cache pour frapper, vous n'êtes pas sur un même point d'égalité. La lutte ne se fait pas à arme égale.

Je prie Dieu qu'il les protège.

Ça ce n'est pas de la blague. Tout le monde doit s'unir pour défendre la famille de Seyni Omar, car on ne sait pas qui sera le prochain dans leur viseur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Salim 22-06-2021 21:47
Citation en provenance du commentaire précédent de Hum :
On se moquent de nous, ça ressemble à complot.
peut être . Peut être aussi c'est pour que la France change d'avis pour quitter le Sahel. C'est trop bizarre cette histoire d'attaque chez Seyni

Continuer de toujours accusé la France bientôt les djihadistes vont s'installer dans vos maisons bande de lâches
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #8 ???? 22-06-2021 22:06
@Inquiétudes
Il n'y a pas que la famille de Seyni Omar qui nécessite l'union de tous pour la défendre, cette union et solidarité, c'est tous les nigériens qui ont besoin de ça pour retrouver la sécurité de notre territoire perdue depuis maintenant 10 ans.... tous ces milliers de victimes civiles et militaires tuées depuis le début de ce conflit étaient aussi des êtres humains et comptaient beaucoup et étaient très importantes pour leurs familles...
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 TOTO A DIT 23-06-2021 01:41
Citation en provenance du commentaire précédent de Yaou Salou :
Bientôt les motos seront interdites à Niamey. Que Dieu nous vienne en aide....


Il faudrait donc vous habituer à monter les ânes .... ;-)
TOTO A DIT a toujours eu le sien , il ne paie pas d'essence et son âne est tout terrain ... C'est plus que V8 .... C'est V passe partout :D :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Dogari 23-06-2021 09:40
Foutaises, qu'est ce que ces anges du demon en ont a foutre avec ce moins que rien serviteur de hadjia. Midjin hadjia a quel pouvoir ou a fait quoi ou peut faire quoi qui puisse inquieter l'etat machin. C'est donner de l'iportance a un minable. circulez
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Blackmarket 24-06-2021 09:49
Toh kaji!!! 2 terroristes qui se promènent à moto à Niamey et qui décident de faire un braquage terroriste chez le boss de l'Assemblée Nationale. Niger no ga kanou :D
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Sani Saley 25-06-2021 03:28
Laissez les ennemies de l’Afrique et les traîtres s’entretuer. L’Afrique ni le Niger n’ont pas besoin des gens comme Seyni Omar ou ces bandits
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com