mardi, 19 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


ipastorale1 bicubic

Le calme est revenu ce dimanche 16 juin à Maradi, 3e ville et capitale économique du pays, suite à la libération de Cheick Riyadouane Ishaq, Imam de la mosquée Sahaba de Zaria, qui a été interpellé le samedi 15 juin puis placé en garde en vue au Commissariat central suite à sa prise de position contre le projet de loi sur l’exercice du culte au Niger. L’interpellation du leader religieux a été suivie par de violentes manifestations dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 juin avec le saccage d’une église dans le quartier de Zaria, ce qui a beaucoup émue l’opinion nationale.

Zeyna transfert argent bis

Ce dimanche, l’Imam Riyadouane a été libéré après des médiations entre autorités et leaders religieux. Après sa sortie du commissariat, une conférence de presse s’est tenue au gouvernorat pour calmer davantage l’opinion. Dans des propos liminaires qu’il a tenu, le Cheick a appelé la population au calme et a avancé avoir été induit en erreur sur l’interprétation de certains articles du fameux projet de loi élaboré par le gouvernement et actuellement en cours d’adoption à l’Assemblée nationale. L’Imam Riyadouane a regretté les actes de vandalisme qui selon lui, « n’honorent pas la religion de l’Islam », et a appelé encore à l’apaisement. Des messages qu’il a également diffusé à travers les réseaux sociaux. Par la suite, il a été triomphalement conduit à son domicile, accompagné par une imposante foule, et par les autorités communales, notamment le président de la Délégation spéciale de Maradi.

Message de compassion des musulmans à la communauté chrétienne

Auparavant ; les autorités, leaders religieux et des représentants de la population se sont rendus au niveau de l’Eglise de Zaria, « l’Institut pastoral des Assemblées de Dieu », où ils ont présenté leur compassion aux responsables de la communauté chrétienne suite aux incidents qui ont été enregistrés au niveau de ce lieu de culte, qui a été incendié par des manifestants. Un geste qui a beaucoup plu surtout que comme un seul homme, l’opinion s’est indignée de ces actes de vandalisme qui visiblement, étaient l’œuvre de manifestants incontrôlables. A travers les réseaux sociaux, les citoyens nigériens ont unanimement condamné ces actes qui rappellent déjà d’autres faits similaires et qui, selon les commentaires, tiennent plus à « du vandalisme », qu’une réelle menace au vivre ensemble qui fait la fierté du pays comme l’a mis en exergue l’Imam Riyadouane. Plusieurs initiatives sont d’ailleurs en train d’être lancées par les populations afin de réparer les locaux de l’Eglise de Zaria, afin de consolider davantage les liens de fraternité et de solidarité entre les nigériens de toutes les confessions.

Ipastorale2

Ipastoral3

A.Y.B (Actuniger.com)

Commentaires  

+5 #1 ??? 17-06-2019 05:37
on dirait certaines personnes malveillantes n'attendent que ça pour se défouler sur les biens des autres personnes.......c'est vraiment dommage!
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 lwalai Korgom Tassawa 17-06-2019 07:25
vraiment plus jamais ca....Chacun doit etre libre d'exercer son culte... A chaque fete musulmane l'archeveque du Niger exprime tjrs ses meilleurs voeux aux musulmans,.... dans chaque famille du Niger il y'a au moins un membre de la famille qui est chretien.....donc pourkoi tjrs vouloir bruler les eglises....
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 lwalai Korgom Tassawa 17-06-2019 07:28
Dans mon village de Tessawa l'eglise Catholique a forme bocou des gens de mon village qui sont aujord'hui des hauts Cadres nigeriens...... Il n'ya aucune raison a se defouler a chaque fois sur les lieux de culte des autres..... vraiment c'est pas juste dans un monde moderne.....
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 lwalai Korgom Tassawa 17-06-2019 07:33
Je suis vraiment desole pour mes freres chretiens.... parmi lesquels j'ai bocou d'amis de grande valeur....parmi lesquels j'ai des amis qui ont un grand Respect pour ma religion a moi..... Que Dieu, notre Dieu commun vous donne bocou de courage et de patience......je reste persuade que la quasi-totalite des nigeriens sont desoles suite a ce qui est arrive a Maradi......
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 JMJ 17-06-2019 08:23
Vraiment dommage de voir notre pays sombrer dans le chaos,jour après jour le fameux ''Niger pays de paix, de tolérance et du vivre ensemble'' semble être le mémoire d'un passé lointain. Boko Haram à l'Est, islamiste à l'ouest et fils du pays qui sème le chaos dans un monde de quiétude que nous ont légué nos aïeux. De l'islam notre génération d'''éclairés'' ne retient que la haine, la violence, la destruction, l'anarchie et oublie tout ce qui a fait la force de l'islam et la quiétude du pays: les actes de bonté, la tolérance, l'ordre, la bienveillance et le respect des vulnérables et les minorités. Qu'est ce que nos compatriotes chrétiens ont bien pu faire pour métiter toute cette animosité ?
''Faman yaAAmal mithqala tharratin khayran yarahu. Waman yaAAmal mithqala tharratin sharran yarahu''
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Koré 17-06-2019 12:35
Cette histoire ne doit s’arrêter la. Les responsabilités doivent être situées pour que plus jamais une situation pareille ne se répète. La justice doit sévir pour réparer l'injustice commis a l'égard des citoyens nigériens innocents. Leur plainte ne doit aucunement être ignoré. Imaginer l'inverse si c’était une mosquée qui a été incendiée. Les imams sont des citoyens comme tous les autres. Et la loi a prévu des voies légales pour manifester son mécontentement. A l'est et à l’ouest du pays chaque jour des citoyens sacrifie leur vie pour la paix du Niger mais d'autres ne trouvent rien de plus que d'incendier le pays. Ceux qui en pensent en agissant ainsi sont en train de protéger la religion n'ont qu'a se rendre Diffa ou Tillabéry pour combattre ceux qui ternissent le nom de l'islam. Je ne pense pas s'il y a un imam qui pourra ériger domicile a Bosso ou Tongo Tongo au nom de l'islam. Même en Arabie saoudite on contrôle le culte. Car il y a des organisations terroristes qui finance des activités religieuses. La radicalisation de Chef de Boko Haram n'est pas sans lien avec son séjour dans un milieu Wahabite. Tout le monde est témoin de la désolation qu'il a semé.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Blackmarket 17-06-2019 13:53
Je l'ai toujours dit: tolérance sur le bout des lèvres et barbarie dans les cœurs...
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Hamidou Rabe 17-06-2019 14:21
En tout cas, le fait de relâcher cet instigateur de la violence laisse un précédent et va faire jurisprudence pour les actes qui seront commis par ces mêmes extrémistes prochainement. je pense qu'on devrait faire de cet imam un exemple pour que cela ne se reproduise plus! Souvenez vous, la situation de Maiduguri au Nigeria a commencé de la même manière et a engendré Boko haram! L'état doit sévir!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...

Dans la même Rubrique

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...