samedi, 17 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

satrapcnpc

Il vous souviendra que 15 délégués du personnel nigériens de la CNPC ont été licenciés suite à l’organisation d’un sit-in le 31 octobre 2016, sur autorisation des inspecteurs de travail de Niamey et N’gourti et six autres délégués du personnel ont écopés de blâmes autorisés par l’inspecteur de travail de Zinder.

 

Le collectif des délégués du personnel avait aussitôt saisit le ministère de l’emploi d’un recours hiérarchique qui a infirmé les décisions des inspecteurs de Niamey et N’gourti par décision N°011/MET/PS/DGT du 05 janvier 2017.
La CNPC saisit à son tour le ministère l’emploi d’un autre recours gracieux par lequel, le ministre lui fera droit concernant le licenciement de quinze délégués par décision N°0163/MET/PS/DGT/E du27 février 2017.
Le collectif des délégués du personnel saisit dès lors le Conseil d’Etat pour obtenir l’annulation de la décision N°0163/MET/PS/DGT/E du 27 février 2017.
La chambre du contentieux du Conseil d’Etat, s’est prononcée par arrêt N°50/18/Cont du 11 juillet 2018, pour annuler la décision du ministre sur laquelle la CNPC basait sa décision de licenciement, avec comme conséquence immédiate la réintégration de quinze délégués à leurs postes.
Contre toute attente, en lieu et place d’exécuter la décision de la plus haute juridiction en matière administrative, la CNPC par lettres des 24 et 31 août 2018, respectivement adressées au Syndicat Autonome des Travailleurs du Pétrole (SATRAP) syndicat d’affiliation des délégués licenciés et son conseil, que la décision de licenciement est définitive pour la CNPC et qu’elle ne sera pas remise en cause.
Alors même qu’avant la décision du conseil d’Etat, il y a eu deux rencontres de conciliation sanctionnées par des PV dans lesquels la CNPC a soutenu que la situation des délégués devait être laissée au seul ressort de la justice car l’affaire y étant pendante.
C’est donc dans cette situation de refus par la CNPC d’exécuter une décision de justice, ordonnant la réintégration des quinze délégués injustement licenciés, que nous vous saisissons l’occasion pour informer l’opinion nationale et internationale .

Niamey le 11 septembre 2018
Le BEN SATRAP

 

 

Commentaires   

0 #1 courage 13-09-2018 07:39
courage courage
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Idon gari 13-09-2018 19:10
Des entreprises étrangères qui refusent d'executer une décision, kay tcho Gondwana Kenan. Ce qui est grave c'est le ministre de l'emploi du niger même qui donne l'aval à la CNPC pour licencier des nigériens.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 bagague 14-09-2018 08:24
Vous ferez mieux de les aider à trouver d'emplois.
Ces sociétés étrangères,nul ne peut les battre à procès,et meme si ça arrive,il y aura des coups de fil qui remettront tout en cause.
Je connais quelqu'un employé par société américaine BL Harbert International qui construit actuellement l nouvelle ambassade des USA à NY.
Seulement 2 mois après son premier contrat,il a été abusivement licencié,et l'affaire est parti jusqu'au tribunal où il avait remporté le procès.Ladite société lui devait des dommages.Elle avait refusé de payer,puis un hussier a été saisi.Pour etre concis,c'est au meme tribunal de grande Instance de Niamey qu'une autre nouvoeuvre surnoise a été déclanchée par un autre juge avec l'aide du greffier en chef pour étouffer l'affaire à la demande de la société,et ce après plusieurs passés.
Dans ce pays,ne parlons pas de justice,mais plutot d'injustice
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

SCANDALE « MVSS» : des centaines de clients arnaqués à la « Bernard Madoff » par un obscur Richard Bola James à Niamey!

15 novembre 2018
SCANDALE « MVSS» : des centaines de clients arnaqués à la « Bernard Madoff » par un obscur Richard Bola James à Niamey!

C’est l’affaire, ou plutôt le scandale, qui fait grand bruit à Niamey depuis quelques jours. Une société de la place, a escroqué plus d’une centaine de ses clients, qui ont...

Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger

15 novembre 2018
Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger

Le Niger a tiré des recettes fiscales de plus de 600 milliards de FCFA  depuis 2011 de l’industrie pétrolière qui a permis la création de 7000 emplois et la formation...

SCANDALE DE LA RÉHABILITATION DE LA RTA : sur la piste des entreprises SIGMA 2, MBC et… AREVA !

12 novembre 2018
SCANDALE DE LA RÉHABILITATION DE LA RTA : sur la piste des entreprises SIGMA 2, MBC et… AREVA !

Depuis le fameux tweet d’Omar Ladan Tchana, ex ministre d’état nigérien des mines puis des transports, une polémique fait rage au Niger, bien plus intensément sur les réseaux sociaux, à...

CANAL + : la série les « Capitales africaines : A Niamey » sur la chaine TV A+ dès le 20 novembre prochain

11 novembre 2018
CANAL + : la série les « Capitales africaines : A Niamey » sur la chaine TV A+ dès le 20 novembre prochain

  Le vendredi 9 Novembre 2018, le Directeur Général Canal + Niger, M. Cheikh Sarr, le Directeur de la Chaine A +, filiale du Groupe Canal+, M. Damiano Malchiodi, Mme...

RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE TERMIT ET DE TIN-TOUMM: la gestion désormais déléguée à l’ONG française Noé pour une période de 20 ans

9 novembre 2018
RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE TERMIT ET DE TIN-TOUMM: la gestion désormais déléguée à l’ONG française Noé pour une période de 20 ans

Le 5 novembre dernier, l’ONG française « Noé » était présent à Niamey au Niger, où elle a signé un accord de partenariat avec le gouvernement pour la délégation de la gestion...

FONDS D’AIDE A LA PRESSE : les médias enfin servis par le CSC pour les exercices 2016 et 2017

9 novembre 2018
FONDS D’AIDE A LA PRESSE : les médias enfin servis par le CSC pour les exercices 2016 et 2017

  Le président du Conseil supérieur de la Communication (CSC), Dr Sani Kabir, a animé un point de presse, ce jeudi 8 novembre 2018 à son cabinet. Ce point de...