dimanche, 23 septembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

alerte enlevement

Le rapt a eu lieu hier soir aux environs de 20 H au quartier dit " Carré " d'Arlit. L'homme enlevé répond au nom de Souleymane Abdouramane plus connu sous le sobriquet de Akiki. 

 

D'après des sources contactées par Aïr Info sur place, l'homme enlevé serait l'indicateur qui aurait mis les limiers de l'État sur la cache d'armes découverte dans la nuit du 14 au 15 mai dernier à quelques encablures d'Agadez. 
Notons que la même personne a eu il y a quelques jours une altercation avec une femme, proche d'un des mis en cause dans l'affaire. Akiki s'était retrouvé avec le crâne entaillé par un coup de pelle.

Ce rapt qui ressemble à un règlement de compte relance le sempiternel problème de sécurité de personne dans le septentrion nigérien. Des clans rivaux se donnent des coups bas par tous les moyens. Pour certains analystes, le rapt de Akiki peut aussi avoir été commis par des individus qui veulent davantage enfoncer le groupe de gens ayant été interpellé dans le cadre des armes découvertes. 
Beaucoup d'autres personnes attribuent par contre au sieur Akiki les motifs de son enlèvement. Pour preuve, juste après la découverte des armes, l'homme enlevé à Arlit s'était répandu sur les réseaux sociaux pour revendiquer sa responsabilité d'indicateur ayant dénoncé et la cache et les présumés propriétaires des armes. Pourquoi cette indiscrétion notoire de Akiki ? Pourquoi voulait il coûte que coûte s'attirer les foudres de ceux qu'ils a fait tomber ? A t-il été enlevé par des gens qui craignaient d'être démasqués car dénoncés par l'agent double qu'il était ? Pourquoi les autorités du Niger ont-elles laissé un tel agent de renseignements sans sécurité ? 
Voilà des questions qui méritent rapidement des réponses et lesquelles permettront de circonscrire au plus vite le développement de cette affaire.

 

DIM

Air Info 

Commentaires   

-6 #1 HAMADOU MAMODOU KOURA 09-06-2018 15:47
AIR INFO NE PARLE PLUS D'AUTORITES AU NIGER QUAND IL SAGIT DE BIEN FAIRE.LES RICHES COMMERCANTS DU SEPTENTRION PROCHE DU GOURI SONT TOUS DES TRAFIQUANTS EN TOUS GENRE MALHEUR ET MALHEUR CET ISSOUFOU ET SA BANDE;
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 dan gomnati 09-06-2018 20:10
C'est juste une preuve de plus que ce sont ces memes puissants qui organisent et parrainent ces trafics. Ils ont acces aux informations sensibles par le biais de leurs acolyres tapis dans les rouages du pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 MAI IDON GANI 10-06-2018 09:13
A QUOI SERVE LES DIFFERENTES MILITAIRES DISSIMINES DANS COIN?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Oui 10-06-2018 09:37
Ce akiki a déconné en revendiquant son forfait donc qui sème le vent récoltera de la poussière
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 dan niger 10-06-2018 13:18
que nous montre les traitre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 dan niger 10-06-2018 13:19
que nous montre les traitre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 BIRI DA BLA 10-06-2018 14:08
ka ji wata sabuwa kuma!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Idder 10-06-2018 15:59
To allah gamu garéka ,que dieu nous protège car il est le seule protecteur universel
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Mamadou hassane 10-06-2018 20:44
Ya 'Allah protège le Niger !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Mamadou hassane 10-06-2018 20:44
Ya 'Allah protège le Niger !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Noura 12-06-2018 00:26
Evidemment si le ministre de l'intérieur Bazoum est dans l'affaire les carottes de Akiki sont cuites Priez pour lui et affaire close.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

SECURITE/MADAROUNFA: l’armée nigériane bombarde des positions de bandits armés sur la frontière nigérienne

21 septembre 2018
SECURITE/MADAROUNFA: l’armée nigériane bombarde des positions de bandits armés sur la frontière nigérienne

Mercredi 19 septembre, en marge d’une réunion de concertation des acteurs de l’éducation, le Gouverneur Zakari Oumarou avait annoncé que « des bombardements de l’armée nigériane ont lieu actuellement sur...

Tanout/Marche de la colère: la population décide de ne plus payer les factures d’électricité jusqu’à la fin du black-out

19 septembre 2018
Tanout/Marche de la colère: la population décide de ne plus payer les factures d’électricité jusqu’à la fin du black-out

Déclaration du Mouvement pour la promotion de la citoyenneté responsable (MPCR), section de Tanout, élargie à la population.  Chers compatriotes de la capitale du Damergou, Nous voilà encore réunis pour...

D'importantes quantités de drogues saisies et une centaine de trafiquants interpellés à Niamey

19 septembre 2018
D'importantes quantités de drogues saisies et une centaine de trafiquants interpellés à Niamey

Au total 108 personnes viennent d'être interpellées à Niamey dont 83 pour vente et consommation de drogues, plus de 30 kg de cannabis et près de 6 000 comprimés de...

TERRORISME/INSÉCURITÉ : l’état d’urgence prorogé dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéry

19 septembre 2018
TERRORISME/INSÉCURITÉ : l’état d’urgence prorogé dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéry

Le Conseil des ministres du lundi 17 septembre a décidé de la prorogation de l’état d’urgence dans plusieurs régions du pays qui sont en proie à l’insécurité et au terrorisme....

INSÉCURITÉ/TILLABERY: un missionnaire italien enlevé à Bamoanga (Makalondi)

18 septembre 2018
INSÉCURITÉ/TILLABERY: un missionnaire italien enlevé à Bamoanga (Makalondi)

Un prêtre italien, Pier Luigi Maccalli qui vit depuis onze ans au Niger, a été enlevé dans le sud-ouest du pays, lundi soir vers 21 h. Un missionnaire italien, Pier...

Médias: le fisc saisit le matériel de plusieurs journaux, pour non-paiement d’impôts par "Le Courrier"

18 septembre 2018
Médias: le fisc saisit le matériel de plusieurs journaux,  pour non-paiement d’impôts par "Le Courrier"

La Direction générale des impôts (DGI) a procédé, dans la journée du lundi 17 septembre, à la saisie du matériel de plusieurs journaux nigériens notamment « Les Courriers », « Le Monde d’aujourd’hui »...