NITA Fond Site Web 675 x 240

Goita Ibrahim Traore et Tiani a Niamey

À l’issue de leur premier sommet tenu dans la capitale nigérienne, samedi 6 juillet 2024, le Collège des Chefs d’État a acté la création de la Confédération de l’Alliance des États du Sahel (AES). Le Président de la transition du Mali a été désigné pour assurer la présidence tournante de la Confédération pour un mandat d’un an, une décision qui s’interprète comme un hommage au pays d'où est partie « la révolution » des États du Sahel. D’autres grandes décisions ont été également annoncées et consignées dans un communiqué final lors de ce sommet inaugural, qui a également été sanctionné par une déclaration dite « Déclaration de Niamey ».

 

Zeyna commission0

 

C’est une décision somme toute logique qui a été prise par les Chefs d’Etat de la désormais Confédération des Etats du Sahel (A.E.S) lors de leur premier Sommet qui s’est tenu à Niamey, au Niger, le samedi 06 juillet 2024. Le Mali a été désigné par le Collège des Chefs d’Etat pour assurer en premier,  la présidence tournante de l’organisation. C’est en effet, du Mali qu’était partie le vent de contestation de l’ancien ordre politique en vigueur qui a soufflé au Sahel et s’est par la suite mué en tourbillon de soulèvements populaires portés par les peuples dans une dynamique de rupture avec le passé et de quête de souveraineté et d’affirmation d’une véritable indépendance pour les pays du Sahel. En désignant le Président de la Transition malienne, le Colonel Assimi Goita, pour mettre en œuvre les premières décisions devant parachever l’architecture institutionnelle de la nouvelle organisation, ses pairs ont certainement voulu rendre hommage au peuple malien qui a été le premier, sous la houlette des militaires au pouvoir à Bamako, à s’assumer en prenant notamment son destin en main avec la décision de  couper les liens avec l’ancienne puissance coloniale, la France, mais également de mettre fin au mandat de la MINUSMA.

En plus de cette décision, le Burkina Faso a été également désigné pour abriter la première session parlementaire de l’AES.

De grandes décisions prises à Niamey

A l’issue des travaux qui ont duré une journée, les Présidents Abdourahamane TIANI du Niger, Assimi GOITA du Mali et Ibrahim TRAORE du Burkina ont adopté plusieurs mesures dont l’adoption de l’Acte portant création de la Confédération des Etats du Sahel, du règlement du Collège des chefs d’Etat ainsi que les instruments juridiques de la nouvelle Organisation.

Au cours du Sommet, les trois Chefs d'Etat  qui se sont réunis à huis-clos après la cérémonie d’ouverture, ont  également fait le tour d'horizon du contexte géopolitique de la sous-région ouest-africaine et examiné la situation sécuritaire dans l'espace de l'Alliance. Ils se sont également penchés sur l'opérationnalisation de l'Alliance des Etats du Sahel ainsi que sur les questions de développement. Sur le contexte géopolitique de la sous-région ouest-africaine, par exemple, les Chefs d'Etat ont rappelé la lourde responsabilité de la CEDEAO dans l'effritement des valeurs de fraternité, de solidarité et de coopération entre les Etats et les peuples concernés. C’est ainsi que les Chefs d'Etat se sont félicités de « leur retrait irrévocable et sans délai », de la CEDEAO et ont aussi réaffirmé « la pleine souveraineté de chacun des pays membres de l'AES dans les choix stratégiques concourant au bien-être de leurs populations ».

Selon le communiqué final publié à l’issue du Sommet, les dirigeants de l’AES d’Etat ont  également pris d’importantes décisions sur les plans de la Défense, la Sécurité, le Développement ainsi que la Coopération économique et la Coordination des actions pour relever les défis communs à l’espace AES. C’est ainsi que les Chefs d'Etat se sont félicités de l’opérationnalisation de la Force conjointe et des succès déjà enregistrés sur le terrain face aux Groupes armés terroristes (GAT) et toutes les menaces sécuritaires auxquels les pays membres font actuellement face. Ils ont, en outre,  décidé de la création d'une Banque d'Investissement de l'AES et de la mise en place d'un Fonds de stabilisation.

Déclaration de Niamey

En plus du communiqué final, le Sommet a été sanctionné par l’adoption d’une déclaration dite « Déclaration de Niamey » dont lecture a été donnée à la cérémonie de clôture de la rencontre par le Ministre nigérien des Affaires étrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’extérieur, M. Bakary Sangaré Yaou. Dans cette déclaration les chefs d'État ont réaffirmé leur attachement aux principes et objectifs consacrés dans la charte des Nations unies, aux idéaux, principes et objectifs de l’Union Africaine et du Panafricanisme s’inspirant des traditions historiques et des valeurs de civilisation africaine. «  Considérant la Charte du Liptako-Gourma instituant l’Alliance des Etats du Sahel signée le 16 septembre 2023 à Ouagadougou, à Bamako et Niamey, les chefs d'État ont souligné la nécessité d’ajouter aux domaines de la défense et sécurité prévus par cette charte, ceux de la diplomatie et du développement tenant compte de la volonté des Etats de la confédération AES de mener une lutte commune et efficace contre le terrorisme au sahel en général et dans la zone du Liptako-Gourma en particulier », est-il indiqué dans le texte. 

Dans la « Déclaration de Niamey », les Chefs d’Etat se sont dits résolus à procéder à « la refondation de nos Etats en se basant sur nos valeurs historiques socio-culturelles pour l’émergence d’un type nouveau de citoyen pour la promotion d’une gouvernance vertueuse aux services des intérêts exclusifs de nos populations, et de créer un espace souverain de sécurité, de paix et de prospérité ».  Ils ont aussi exprimé leur volonté d’assurer un développement durable en mettant en œuvre « une politique économique et sociale endogène basée sur nos propres ressources et un partenariat respectueux de notre souveraineté tout en s'attachant au multi matérialisme inclusif respectueux de la souveraineté et des intérêts mutuels de nos Etats en vue de contribuer à la paix et la sécurité internationale, à la justice et au développement ».  Aussi, ils se sont engagés à coordonner leurs actions diplomatiques en vue d’unir leurs positions et de parler d’une même voix sur la scène internationale. Ainsi, les dirigeants de l’AES ont décidé de la création de la Confédération de l’Alliance des Etats du Sahel et de doter la confédération des instruments propres pour le financement de leur politique économique et sociale. Les chefs d'État de l'AES ont enfin décidé de mettre en place des mécanismes visant à faciliter la libre circulation des personnes, des biens et des services au sein de l’espace AES.

Il faut noter qu’à l’issue de ce premier Sommet, le Collège des Chefs d’Etat a décidé de tenir la prochaine rencontre en 2025 dans un pays membre qui sera ultérieurement décidé par voie diplomatique.

A.Y. Barma (actuniger.com)



Commentaires

1
Vive AES
1 semaine ya
C'est normal que le Mali assure le premier la presidence de l'AES qui a besoin de se deployer diplomatiquement a travers le reste du monde. Seul le Mali dispose des competences en diplomatie pour assurer le job. Le Niger traine les pieds dans tous les domaines vitaux de la vie d'un etat nation en attendant de tout reconstruire.
Like J'aime haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Dankadouro
1 semaine ya
A tout seigneur tout honneur. Comme l'a dit l'auteur c'est du Mali qu'est parti toutes les contestations. Donc, Le Mali mérite tous les honneurs, meme si tu rabaisses ton pays en pensant qu'il traine les Pieds. Sannou Sannou baa ta hané zoua.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ibrahim
1 semaine ya
Le Niger est partout bon dernier malgré nos richesses!!!!
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 semaine ya
8) :roll: Que le Niger soit bon dernier ou mauvais dernier ....
Ce n'est pas le Niger qui court après les dits pays riches qui refusent de partir dans un pays pourtant classé de pauvre et dernier .....

Le dernier pays peut décider de fermer tous les sites d'exploitation d'uranium qui ne lui a servi en dehors de la contamination de l'environnement et pillage de cette ressource pendant des décennies , les Nigeroi peuvent continuer à gérer , mais que sera t il des ces vampires se reconnaissant qui ont fait des ressources du Niger , siennes ??? :zzz :zzz

L'uranium a t il amélioré le panier de la ménagère durant toutes ces décennies ?????

Pour dire exploiter ou en jachère , , à moins de l'exploitation par des nouveaux partenaires sur la base du gagnant gagnant , que ces sites soit ouvert ou pas laissent de marbre le Nigeroi qui n'avait pas profité et joui de cette manne des décennies durant
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Soja
1 semaine ya
Continuer a soutenir ces bidasses dans leur folie. Le pire est a venir. Ces militaires n'ont aucune vision pour ce pays. En tout cas tout sauf Tchiani, un Dogari qui par un forcing s'assoient sur le fauteuil presidentiel pour convenance personnelle. Ca fait bientot un an que ces soldats sont au pouvoir qu'est ce qui a change pour le pays? Le pays ne fait que s'en foncer dans la misere. On prend un peuple en otage en le muselant et on ne cesse de mentir en son nom en disant que le peuple a dit. Vous allez lire l'heure car meme pour les transporteurs il va falloir un visa pour acheminer de quoi vous nourrir. Le probleme du Niger c'est que l'armee n'est pas loyale. On n'a que des gens egoistes. Meme le feu Kountche n'etait pas un modele. Il n'avait fait avancer ce pays en rien du tout. Pauvre de nous.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Hahaha
1 semaine ya
Vas t'assoir
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
HAMZA MAI GARKUA
1 semaine ya
Vive l'AES!

Nous sommes debout maintenant et nous n’aurons aucun répit :

1. Tant que le dernier soldat français n’aura pas quitté la terre sacrée d’Afrique,

2. Tant que nous n’aurons pas banni le franc CFA/ECO et mis fin aux "accords de coopération monétaire" avec la France,

4. Mis fin au génocide linguistique et culturel perpétré par la France et la francophonie au travers de l’enseignement monolingue et exclusiviste du français au détriment de nos propres langues maternelles qui meurent lentement mais sûrement faute d’être enseignées à l’école et transmises aux générations futures.

5. Déchiré les "accords de coopération économique" et autres contrats léonins imposés par la France

6. Récupéré le contrôle total de toutes nos richesses minières spoliées par la France,
Like J'aime love haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
KB
1 semaine ya
Prêt pour la démolition, la chûte continue !!!! :D
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 semaine ya
:D :D La chute continue certainement pour le negre de maison ... Le negre de salon ....

Sinon pour les autres , soucieux de leur souveraineté et dignité, ils progressent :lol: :lol:
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
HAMZA MAI GARKUA
1 semaine ya
7. Acquis le droit de diversifier nos partenaires internationaux, de commercer avec qui nous voulons sans avoir à en référer à la France et sans aucun statut préférentiel donné à la France,

8. Mis fin à la tutelle politique exercée par la France sur nos pays et instauré notre indépendance politique à l’ONU.

9. Obtenu restitution de toutes les richesses que la France nous a volées au cours des siècles et réparations pour tous les crimes abominables qu’elle a commis et continue de commettre sur le sol africain,

10. Bâti l’État Fédéral d’Afrique.

NOUS N’AVONS AUCUNE AUTRE AMBITION DANS CE MONDE QUE CELLE-LÀ. NOUS ALLONS SACRIFIER NOS VIES ET NOTRE TEMPS SUR TERRE À CE SEUL ET UNIQUE IDÉAL POUR LEQUEL NOTRE GÉNÉRATION EST NÉE : LAVER L’HUMILIATION DE 5 SIÈCLES D’ESCLAVAGE, D’EXPLOITATION, DE RACISME, DE MASSACRES DE MASSE, D’OPPRESSIONS MULTIFORMES, DE MÉPRIS, DE VOLS ET DE CRIMES IMPUNIS.
Like J'aime love haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
ODA
1 semaine ya
Pour l'esclavage tu as tout faux !!! Réfere toi à un post de TOTO à dit qui était excellent et sans parti-pris !!! Ça te rendra un peu plus cultivé ! 😄
Like J'aime love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 semaine ya
8) :-? Et pourtant !!! ODA!

Des 5 siècles d'eclavage, d'exploitation, d'asservissement, mentionnés par le frère HAMZA MAI GARKUA, il a tout vrai ....
Si l'on se limite à l'esclavage perpétré par les blancs envers les noirs commencé vers les 15 ème siècle ...
Sinon avant eux , c'etaient les ARABES qui ont fait leur esclavage sur les AFRICAINS , pendant 1300 ans .... La marque de fabrique de l'esclavage des arabo Musulmans se caractérisait par la CASTRATION DES HOMMES , WIWi , leurs testicules écrasées, TAUX DE SURVIE : 10%
ceux qui avaient cette chance de survie étaient chargés de surveiller les Harems de femmes de ces arabo Musulmans...

Pourquoi ,y a t il une amnésie sélective de cette histoire de l'Afrique , pourquoi n'en parle t on aux nouvelles générations ?

Est ce par solidarité religieuse ??

Sinon , les Portugais se sont inspirés des arabes pour commencer leur esclavage .. :-?
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Terre de soleil
1 semaine ya
Nous sommes des privilegiés pour avoir vécu cela.
De memoire d'homme une de rares fois que le narratif néo-colonial est mis a mal en AFRIQUE depuis la Balkanstation de 1884-1885...
Pour une AFRIQUE digne et prospère
Mettons en avant ce qui nous rapproche,echangeons de maniere contructive sur nos differences...
Vive L'AES 🌞🐘✊🏾
Like J'aime like haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 semaine ya
8) Une subdivision de l'Afrique tenue dans une chambre à Berlin de Septembre 1884 à Février 1885 , dont aucun Africain n'était présent :: les vautours se sont partagés l'Afrique ....dont l'Amérique était présente pour s'assurer des Libériens et se demandait mais où étaient les Africains , pourquoi n'étaient ils pas présents ?

Et ce sont ces bordels entérinés sans que les Africains ne soient présents que ces gangsters de tas terroristes veulent que les Africains respectent aujourd'hui....

Cette rencontre initiée par ce Salaud s'appelant roitelet de Belgique , sans territoire, a fini par faire du Congo sa propriété privée , avec des millions de congolais tués...
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Kassi
1 semaine ya
!!! Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2630 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
571 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
363 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
388 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2289 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages