NITA Fond Site Web 675 x 240

Abed HALLOUZ Agadez BIS1 

Le Directeur général de l’Agence Algérienne de Coopération Internationale pour la Solidarité et le Développement (AACISD), M. Abed HALLOUZ,  a effectué une mission de travail, cette semaine au Niger, dans le cadre des relations de la redynamisation de la coopération bilatérale entre les deux pays. En compagnie de l'Ambassadeur d'Algérie au Niger SEM. Bekhedda MEHDI, la délégation algérienne qui était pour l’occasion accompagnée de responsables nigériens s’est rendue à Agadez et à Zinder où de nouveaux projets ont été identifiés pour bénéficier de l’appui de la solidarité algérienne dans divers domaines en plus d’autres projets qui visent à réhabiliter ou construire des infrastructures socioéconomiques, éducatives et culturelles afin de renforcer davantage la coopération entre Niamey et Alger particulièrement dans le domaine du soutien au développement et au bien-être des populations nigériennes.

 

 

Zeyna commission0

 

Arrivée le jeudi 08 février à Agadez, la Délégation de la République d’Algérie a été chaleureusement accueillie à l’Aéroport international Mano Dayak par les autorités administratives, locales, coutumières et religieuses, avec à leur tête le gouverneur de la Région, le général de brigade Ibra Boulama, qui était pour l'occasion entouré du Sultan de l’Air, Son Altesse Oumarou, ainsi que des responsables civils et militaires.

Après un premier échange au cours duquel il a été question de l’excellente relation entre le Niger et l’Algérie ainsi que de la situation des projets financés par l’Algérie dans la Région d’Agadez, la délégation, dirigée par M. Abed Hallouz, Directeur Général de l’Agence Algérienne de Coopération Internationale pour la Solidarité et le Développement (AACISD), et SEM. Bekhedda MEHDI, Ambassadeur d'Algérie à Niamey, a effectué une série de visites sur des sites retenus pour la réalisation de projets de développement dans le cadre de la coopération nigéro-algérienne.

Des projets dans le domaine de la Santé, de l’Education et de l’Energie

C’est ainsi qu’en compagnie des responsables de la Région, la délégation algérienne s’est rendue sur le site retenu pour la construction d'un Institut Islamique et d'un Centre d'hémodialyse dans la commune d'Agadez. Dans le même cadre, il est prévu la construction d'une policlinique à Tchirozérine ainsi que celle d’une centrale hybride solaire de 10 MWC à Arlit.

Dans la région de Zinder, où la délégation s’est par la suite rendue, le Directeur Général de l'Agence Algérienne de Coopération Internationale et l’Ambassadeur d’Algérie au Niger ont visité, avec les autorités régionales, plusieurs infrastructures notamment le Lycée Professionnel de l’Amitié Niger-Algérie (LPANA) dont le projet de réhabilitation sera incessamment relancé selon les échanges entre les deux délégations.

À l’issue de ces visites, le Directeur général de l’Agence algérienne de coopération, M. Abed Hallouz, a souligné à la presse que cette visite est une mission de reconnaissance des sites retenus dans le cadre des projets initiés au profit de la population d'Agadez et de Zinder. « Ces réalisations font partie des traditions de l'Algérie qui a toujours souhaité partager le progrès avec son voisinage par le biais de la solidarité », a-t-il expliqué avant de se féliciter de l’excellence des relations entre le Niger et l’Algérie et de la volonté des autorités des deux pays d’insuffler une nouvelle dynamique à cette coopération à travers notamment des projets de développement qui vont bénéficier directement aux populations.

Abed HALLOUZ Agadez BIS1

Il faut noter qu’au cours de son séjour au Niger, la délégation algérienne a été reçue, mercredi 07 février à Niamey, par M. Bakary Yaou SANGARÉ, ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur de la République du Niger. Au cours de cette rencontre, les deux délégations ont discuté de plusieurs sujets d’intérêts communs, notamment les projets de coopération financés par l’Algérie en faveur du Niger.

Pour rappel, l’Agence Algérienne de Coopération Internationale pour la Solidarité et le Développement (AACISD) a pour principales missions l’élaboration et la mise en œuvre de la politique nationale de l'Algérie en matière de coopération internationale ; économique, sociale, humanitaire, culturelle, éducative, scientifique et technique, ainsi que d’assurer et de préparer l’exécution du budget de la coopération internationale. L’Algérie et le Niger partagent une frontière longue de 951 kilomètres, un lien géographique qui s’accompagne d’une histoire commune. Au fil des années, ces deux pays ont développé des relations de coopération solides, notamment sur le plan politique et économique.

Karim Moumouni (actuniger.com)



Commentaires

0
MDR
5 mois ya
Le NIGER a toujours a eu des rapports empreints de chaleurs et de respects vis a vis de l'ALGERIE, mais hélas de l'autre de la clôture nenni, xénophobies; restrictions des visas, a l'encontre des NIGERIENS; immixtions dans les problèmes interne a savoir les précédent rebêlions des années antérieurs ;bases de repli pour tous terroriste, trafiquants de drogues, hélas il faut plus que ça pour impressionner des sahéliens avec a un nouveau partenaire plus opportunistes et résolument engager qu'es le Maroc; l'ALGERIE a perdu son pré carré sahéliens.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
ABDOU ALASSANE Abdou
5 mois ya
Macha'allah 🔥
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
3
Justice au Peuple
5 mois ya
Le Niger et le Mali sont pareils pour l'Algerie. Le mal qu'elle fait dans l'un elle le fera dans l'autre. Nous n'avons pas choisi le voisinage qui nous lie. Il faut juste rester vigilants et se preparer a toute eventualite. Nous ne devons pas etres naifs au point d'oublier le grand principe sacro saint selon lequel les etats n'ont pas d'amis mais que des interets a defendre. De mon point de vue, l'Algerie cherche quelque chose ici chez nous. Est ce le rapprochement avec le NMaroc qui motive sa demarche, est ce sa brouille avec le Mali qui motive sa demarche ? quoiqu'il en soit, si elle apporte quelque chose de bon comme des projets qui vont profiter a nos deux peuples, alors c'est bienvenu mais si c'est pour ruser avec nous pour ensuite nous poignarder dans le dos en se servant des memes renegats, là egalement nous seront prets. Le Niger est apres tout un pays avec les arabes etant une composante cle de sa population et qui participent activement au developpement du pays. Koubeyni
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
moh
4 mois ya
monsieur....
je suis marocain.....en lisant votre commentaire je me suis précipité à vous répondre...sachez monsieur que le Maroc ,qui se trouve loin du Niger ne cherche qu'à nouer des relations sud-sud avec tous les pays africains....vous n'avez qu'à juger de la brouille avec la France qui dure depuis deux ans déjà....seule la coopération entre-africains est supposée gagner du terrain...
il est normal et légitime que chaque Etat cherche ses intérêts,normal,mais il faut que ce soit dans l'optique gagnant-gagnant...ou win-win...
le Maroc-la Mauritanie-le mali-le Niger commerçaient depuis des siècles en bon père de famille....révisez l histoire...
l algerie (francaise )n'existait pas à l’époque....construite et créée par la France ,elle continue de faire ses sales besognes sous silence....vous n'avez qu'à juger de l’État des relations Algérie mali pour savoir....
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
dz
4 mois ya
qui vous a defendu contre la cdeao
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
5 mois ya
8) :-? Parlant justement d'AGADEZ, quand la société civile d'Arlit s'inquiète de la qualité d'eau pour la population et que TOTO A DIT partage...

QUE FAIRE ?????? :eek:

Dans le nord du Niger, la société civile d’Arlit s'inquiète de la qualité de l'eau consommée par les populations, dans une région où est notamment exploité l'uranium depuis plusieurs décennies.

Almoustapha Alhacen, Président de l'ONG Aghir In’Man, souligne :

« Nous avons écrit aux différents ministères, pour leur demander de faire des analyses pour rassurer la population d'Arlit et d'Agadez. »

Une ONG de protection de l'environnement a récemment adressé un courrier à plusieurs ministères pour alerter les nouvelles autorités et demander des analyses radiologiques, dans cette région minière où est notamment exploité l'uranium depuis plusieurs décennies.

A suivre
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
5 mois ya
Suite 1

L'ONG pointe notamment du doigt le stockage du terril, un tas de déchets miniers. Et estime que les risques de contamination des nappes sont encore plus grands depuis la fermeture de la mine de la Cominak.

Pour Almoustapha Alhacen, Président de l'ONG Aghir In’Man, joint par Magali Lagrange, la population mérite d'être rassurée :

« Qu'est-ce qui a suscité notre inquiétude ?

C'est-à-dire qu’il y a les résidus de traitement du minerai qui sont stockés à l’air libre. Le terril contient un peu de gel acidifié qui a contaminé la nappe.
Donc, cette nappe contaminée est drainée vers l'ouest, et à moins de huit kilomètres se trouvent les champs de captage de l'eau consommée par la population d'Arlit.

Alors, la Cominak nous dit qu’ils sont en train de confiner la nappe, qu’ils sont en train de la pomper, mais en tout cas tout ce qu’ils nous ont expliqué n'inspire pas confiance. »
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
5 mois ya
Suite 2 et fin


Et Almoustapha Alhacen de conclure : « C'est pourquoi nous avons écrit aux différents ministères, pour leur demander en tout cas de faire des analyses pour rassurer la population d'Arlit et d'Agadez dans une zone où on exploite de l'uranium et qu'on sert de l'eau sans analyses radiologiques, nous pensons que c'est aberrant. »

Dans un courrier aux autorités locales, la Société de patrimoine des eaux du Niger (Spen) affirme qu'elle va envoyer une mission sur place dans une dizaine de jours.


TOTO AU DIT profite de cette aubaine pour inviter les Militaires du CNSP de s'y impliquer personnellement pour trouver ces pistes de solutions mettant fin aux dangers encourus par ces Nigeroi d'Agadez comme ils ont déjà chassé la junte française qui que radioactivé , faudrait il aussi chassé Orano , AREVA , ayant changé de nom avec qui le Niger n'a point profité alors qu'eux ont 56 Centrales operant en France
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2542 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
563 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
356 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
501 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
390 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
380 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages