dimanche 4 décembre 2022

2499 lecteurs en ligne -

fraren

Assemblée nationale : les députés entérinent le projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéri

an 21

Le Parlement Nigérien a adopté le projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans la région de Diffa et dans certains départements des régions de Tahoua et Tillabéri, ce vendredi 28 octobre 2022, au cours d’une séance plénière présidée par son 3ème  vice-Président M. Zakara Karidio.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

En effet, indique-t-on, depuis plusieurs années, ces différentes localités du Niger font l'objet d'attaques organisées, perpétrées par des groupes terroristes, mettant en péril l'ordre public et la sécurité des paisibles populations.

Pour faire face à cette menace Sécuritaire préoccupante, le Gouvernement a dû recourir aux mesures prévues par l'article 68 de la Constitution du 25 novembre 2010, déterminant les conditions d'exercice des pouvoirs publics en période de crise, notamment par la proclamation de l’état d’urgence par décret du 22 Avril 2021.

En dépit de la prise de ces mesures, la situation sécuritaire demeure toujours préoccupante dans ces différentes localités du pays. C'est pourquoi, le présent projet de loi est pris pour proroger, une fois de plus, l'état d'urgence pour une durée de trois (3) mois allant du 3 novembre 2022 au 31 janvier 2023 inclus, dans la région de Diffa et dans certains départements des régions de Tahoua et de Tillabéri.

Il faut rappeler que la toute dernière prorogation de l’état d’urgence dans les trois régions, prise le 28 juillet 2022, expire le 02 Novembre 2022.

Par contre, pour le cas spécifique du département de Fillingué, la dernière prorogation de l'état d'urgence a été prise le 28 juillet dernier, expire ce vendredi 28 octobre 2022, c’est pourquoi,  il a été prorogé l’état d’urgence pour une durée de trois (3) mois allant du 29 octobre 2022 au 26 janvier 2023 inclus.

A l’issue de la présente adoption, le Ministre de l’intérieur et de la Sécurité publique, M. Hamadou Souley, a pris la parole en sa qualité de commissaire du Gouvernement pour remercier le parlement, pour qui, la présente adoption prouve que l’assemblée nationale est « beaucoup préoccupée par cette question sécuritaire dans notre pays ».

Notons qu’avant l’examen et l’adoption de ces textes, M. Mano Salaou, a prêté serment devant l’assemblée nationale, en qualité de nouveau membre de la Haute Cour de Justice du Niger, en remplacement de M. Ibrahim Oumarou nommé Directeur Général de l’Agence Judiciaire de l’Etat (AJE).

ANP

.

Commentaires  

+1 #1 Sani Saley 29-10-2022 15:04
Des bon à rien. Juste des manges mil. Voleurs
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 TOTO A DIT 03-11-2022 00:08
8) :-* TOTO A DIT lui dit de vos sempiternelles prorogations à prorogations depuis , faisant faire colorer tout le Niger en ROUGE par votre dite amie la FRANCECHIE... pourquoi donc ne pas passer d'État d'urgence en ÉTAT DE SIEGE ???

Les Juristes et autres Spécialistes, vos inputs ...

Et Si vous voulez réellement la paix et la sécurité définitive au SAHELISTAN , commencez à faire chasser les chefs financies des terroristes la JUNTE FRANÇAISE et sa Barkhane

Tant que ces troupes françhies sont dans l'enclos , demain ne sera pas là veille de la fin de cette guerre asymétrique pour contrôler les richesses ...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com