samedi 28 janvier 2023

3741 lecteurs en ligne -

fraren

Niger/Présidentielles 2016 : Combien coûte la peau du Président Issoufou ?

president photo officielle

Elu en 2011 à la tête du Niger, le Président Mahamadou Issoufou est un homme qui tente de marquer de son empreinte, la pratique politique dans son pays. Pas seulement en « concassant » les partis adverses, en faisant « fuir » ses opposants ou en « protégeant » ses amis politiques, mais sans doute mieux, en imprimant une cadence de gouvernance que ses adversaires politiques ont visiblement du mal à suivre. Ceux-ci, semble-t-il, sont submergés par une avalanche de « poses de premières pierres » et autres « inaugurations » et n’ont rien à redire sur leur pertinence et leur impact sur le développement du Niger et le bien-être des nigériens.  

Ainsi, faute d’arguments  plus convaincants lui permettant de refaire son retard face à une « Renaissance » qui avance à pas de grandes réalisations, l’opposition s’est retrouvée totalement désarmée et sans fonds de commerce, ce qui a provoqué des « fuites de militants » massives qui l’ont davantage fragilisée.  Aussi, sa structuration politique (avec trois têtes qui n’ont rien de commun), malgré la force dont elle pouvait légitimement se prévaloir, va singulièrement compliquer sa présence et son leadership sur le terrain. L’affaire des « bébés importés » qui fit « fuir » Hama Amadou  « le principal opposant », l’assomma presque définitivement en la privant de son meilleur artificier. Elle fut en fin de compte réduite à publier, au détour de quelques « impertinences gouvernementales », des déclarations et des tomes de son « livre blanc » … à partir de Niamey, laissant Bazoum Mohamed et ses « copains » occuper littéralement le terrain.  

Le constat général est que l’opposition nigérienne n’est pas suffisamment préparée, pour affronter les prochaines échéances électorales. Il est vrai que le pouvoir en place a tout fait pour lui compliquer le destin, avec souvent l’aide de la Justice (Affaires toujours pendantes devant les tribunaux opposant les « ailes » des principaux partis de l’opposition ; Arrestations d’opposants ; Poursuites contre le principal opposant « contraint » à l’exil ; …). C’est vrai également, l’opposition politique n’a pas les mêmes ressources financières que les partis membres de la MRN (Mouvement pour la Renaissance Niger) gérant à présent une manne financière sans précédent dans l’Histoire du pays (Pétrole, Gaz, uranium, or). Il faudra pourtant aller aux élections.

Quelle va être la stratégie de l’opposition politique nigérienne pour arracher le pouvoir des mains de Mahamadou Issoufou, alors qu’objectivement, elle n’a pas de contre-bilan à lui opposer ? Se demandent les observateurs assez sceptiques devant son impréparation. Autres faits révélateurs de ce « marasme » qui la caractérise, les sièges des partis politiques qui la composent restent désespérément vides, à seulement quatre mois des élections, pendant que le PNDS et ses alliés de la mouvance s’y préparent activement. Seul le MODEN/FA garde une présence active sur le terrain, galvanisé en cela par l’exil de son président.  

Les analystes sont formels. Dans la posture qui est la sienne, blessée, distancée et dos au mur, l’opposition ne peut compter que sur son « instinct de survie » pour se dégager de l’étreinte étouffante des « guristes » et espérer renverser la situation en sa faveur. En politique tout comme dans la vie de tous les jours, l’instinct de survie est un reflexe grégaire qui fait recours aux « armes non conventionnelles » et personnalise à outrance le débat. Il ne s’agira pas de « critiquer » mais de « diaboliser » son adversaire politique, en l’occurrence, le Président Mahamadou Issoufou qui brigue son second mandat. C’est clair et net là-dessus : L’opposition n’ira aux élections que pour salir et trainer dans la boue l’image de son principal adversaire.

Cette stratégie de l’opposition que d’aucuns qualifieraient de « prédatrice », est aisément perceptible, y compris dans son « impréparation » qui participe du processus de blocage, mais également dans la « récusation » de la cour constitutionnelle, dans la campagne de dénigrement du Président, en particulier sur le net, dans sa prise de position peu objective sur le calendrier de la CENI, dans ses multiples tentatives pour capoter les séances du CNDP, dans son thème favori (la corruption et l’enrichissement illicite), dans ses prétentions démesurées et même dans les fausses rumeurs savamment distillées.  Et comme il s’agira d’utiliser toutes les armes possibles pour l’abattre, cette même stratégie ne manquera pas de susciter des prolongements occultistes, comme cala se passe sous les tropiques, en cas de crispation extrême. De l’avis général, l’opposition ira tout simplement chercher « la peau » du Président Issoufou, même sans raisons apparentes.

Une situation qui fait planer de menaces objectives sur les échéances électorales de 2016, en particulier sur le déroulement de la campagne électorale, sur les opérations de vote et sur l’acceptation des résultats.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

El Kaougé Mahamane Lawaly. Le Souffle, Maradi.

 

.

Commentaires  

-5 #1 Manal 02-10-2015 13:29
le Président Mahamadou Issoufou ou Charlie
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #2 mandat?? 02-10-2015 14:26
KAYI ANGANI MUNGODE AMMA WANI MU KE SO
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #3 chefu 02-10-2015 16:06
elle coute rien juste un vote contre est ce tout
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 Yacouba 02-10-2015 16:27
Le principal challenger de Issoufou en 2016 sera le même qu'en 2011, ce sera S.E Elhadj Seini Oumarou. Hama n'est qu'un usurpateur de titre. Si il est vraiment principal opposant comme tout le monde le clame et comme lui même le répète sans arrêt, alors pourquoi il n'est pas chef de file de l'opposition? Président de l'ARN? de l'ARDR? du FPR?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 Mangayzé 02-10-2015 16:31
Tres bonne analyse El Kaouge du Souffle. On est loin des articles partisants et stupide du courrier, d'Opinion, du monde d'aujourd'hui ou du Républicain. Ca fait du bien de temps en temps un article qui ne prend partie pour personne
8)
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 ILMI 02-10-2015 17:35
Le citoyen lamda sait que Issoufou n'a rien fait pour le Niger, pis ila détruit l'existant. Aujourd'hui, le Niger est même incapable de supporter la charge salariale par ses propres moyens. de quels autres arguments a t-on besoin pour le battre aux élections. 2016, il y aura la passation in cha Allah!
Citer | Signaler à l’administrateur
-10 #7 Maman Bachir Manirou 02-10-2015 19:54
Bon on souhaite de tout coeur que l président issoufou mahamadou passé son deuxième mandat pour finir l travail qu'il a commencé
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 nigeri 02-10-2015 22:06
Il faut etre sourd aveugle et mieu pour dire que Issoufou est un bon président. Voilà un homme qui n'a aucun soucis pour son pays en plus un mégalomane de pure espèce
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 BAKO 02-10-2015 23:46
Kala suru !
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #10 killman 03-10-2015 00:22
Un jour on est chasseur, un jour on est la biche. Les gens appeles bourgeois avant par les gens de PNDS sont devenus pauvres et le PNDS et ses militants s`embourgeoisent. l`opposition doit collecter le plus de violations des lois et les detournements pour attendre le jour J.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #11 hmmmm 03-10-2015 10:47
Citation en provenance du commentaire précédent de killman :
Un jour on est chasseur, un jour on est la biche. Les gens appeles bourgeois avant par les gens de PNDS sont devenus pauvres et le PNDS et ses militants s`embourgeoisent. l`opposition doit collecter le plus de violations des lois et les detournements pour attendre le jour J.

killman tu n'es qu'un rancunier, et tu n'ira nul part avec cette noirceur sur le coeur! Issoufou c'est un visionaire, mais les aveugles comme toi ne voient rien du tout....tant pis pour toi
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 RINI 03-10-2015 11:10
En tout cas une chose est certaine pour battre le président sortant il faut une opposition crédible aujourd'hui aucun dzs leaders ne fait pas le poids Ils ont interet à changer de tactic avant qu'il ne soit trot tard Le PNDS a pris de l'avance sur vous
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #13 Tchimi Ké 03-10-2015 17:24
Désolé pour un revirement aussi spectaculaire. Les Nigériens ne sont plus naifs. Hier on connaissait le discours du Souffle, aujourd'hui sans doute que le "sérum" de la renaissance a dû faire son travail. Les Tarreyistes même ne croient plus à leur chose. Un article de ce genre, sur commande, ne changera rien au sort qui attend le Guri. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il faut faire des poses, ils ont 5 ans pour le faire et réussir. Ou est le barrage de Kandji dont la pose de la première pierre a été réalisée par Tandja? Ce petit théâtre de pose de première pierre ne convainc personne. Et puis avec un gouvernement embourbé dans des scandales aussi graves que ceux de l'avion, du prêt chinois, de vagues de fuites ', de fuite de capitaux, que trouveront-ils à redire? ET pour tout couronner, Chalie et là. Les Nigériens ne sont pas Charlie, mais leur président a pris l'avion pour aller expliquer en France que lui est Charlie ! C'est le divorce !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 Athée 04-10-2015 07:08
Citation en provenance du commentaire précédent de Tchimi Ké :
Les Nigériens ne sont plus naifs. ET pour tout couronner, Chalie et là. Les Nigériens ne sont pas Charlie, mais leur président a pris l'avion pour aller expliquer en France que lui est Charlie !


Les nigériens sont encore naïfs. Vos croyances en la magie sont tout à fait naïves, bien que basées sur des vérités, la magie est utilisée à toutes les sauces chez vous et exagérée à souhait. Vous croyez même que les gris-gris sont efficaces alors que j'ai pu démontrer le contraire. Tant quant Charlie Hebdo, s'ils auraient fait une caricature du pape des catholiques on n'aurait pas vu des tueurs chrétiens débarquer chez eux. Vous n'êtes musulmans que parce qu'il y a très longtemps vous avez été conquis par des musulmans qui ont convaincu et/ou soumis vos ancêtres à cette religion. ça aurait pu aussi bien être des chrétiens qui auraient conquis vos ancêtres et aujourd'hui vous seriez en majorité chrétiens. Les religions se transmettent par la famille.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 leroi 04-10-2015 08:42
Ce gouvernement est mediocre. Il semble que le Nigerr est dirigé par satan. Mais tout va finir car Dieu ne laissera pas echapper ce diable de charlie. E2016 sera Insha Allah un bonheur pour tous ceux qui ont soif de voir le pays progresser.... Et malheur a tous les pioniers du guri systeme. " Masu gudu su gudu ".
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 leroi 04-10-2015 08:49
La peau de issoufou ne vaut meme pas un cafard.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #17 leroi 04-10-2015 08:55
Insha Allah tout va se passer comme chez nos voisins nigerians et l' opposition remportera les elections.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #18 mai barota 05-10-2015 10:26
La peau du Président iSSOUFOU, pour dire simple, coûte cher, très cher même. Et j'ai beau scruter l'horizon je ne vois pas qui peut se l'offrir. Alors SAI DAI HAUCHI
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 Le_serviteur 05-10-2015 10:43
De Athée: Les religions se transmettent par la famille.
Si c'est le cas, tu es donc issu d'une famille Athée sinon tu seras musulman ou chrétien ou je ne sais quoi...
L'islam est de nos jours la religion qui se répand le plus notamment dans les pays dits civilisés et cela en dépit de la mauvaise publicité des terroristes: y a t-il eu des musulmans pour contraindre ces pays là à la soumission?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Gyandama Uwar Labari 05-10-2015 11:21
Athée, sais-tu quoi ? La plupart d'intervenants blottissent derrière la religion pour insulter parce qu'ils savent dès que tu dis quelque chose contre leurs propos, ils vont te considérer comme mécréants. Wani Labari, sais-tu peu parmi eux sont de vrais musulmans ? Sinon comment un vrai musulman; vrai-vrai, de descendance, peut-il en vouloir à quelqu'un ce qu'Allah lui a donné. Franchement, je ne suis pas de Issoufou, j'ai mon président, il doit arriver incessamment mais j'avoue qu'il ne fera pas mieux que Issoufou, que Seyni, que qui encore ? Ceux-ci le savent-ils ou non encore, Allah a déjà fait son choix. Wani Labari... Il n'y a aucun parmi les Issoufou, mon Président H+, les Seyni, les Nafarko. Allah ma ya gaji da su, da ku... Il a choisi un tout neuf pour le Niger et vous verrez en 2016
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Askia 05-10-2015 14:34
je ne vois pas en Issoufou un Visionere il est plütot un qui nous conduit dans la merde. le Pays est tres Pauvre et reien a changer Suelement le millitant du PNDS sont devenus riche. il opprime les pauvres pendant ces passages dans la ville il vide les rues pour passer. je ne suis pas
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 Askia 05-10-2015 14:39
j aime le NIGER est je souhaite que la Classe Politique du Niger Change comme au Burkina. On doit tous les balayer.
le Niger a besoin des nouvelles Tetes , nous avons la plus jeune population au monde et nous nous laisssons guider par der Charognard qui veulent seulment s enrichir sur nos dos. Arrete d etre si naiive.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 adog 05-10-2015 15:35
Uwar je suis de votre avis je vois pas pourquoi les gens toujours sur la religion pour critique les autres si vous avez pas de faire tomber ces gvnment il faut en trouver avant que ça soit trop tard. Je dis si le silence de l'opposition est du faite qu'ils ont compris le président est une bonne voit de la renaissance tant pie c'est ce que nous avons voulu d'une opposition digne. Mais il est claire le président fait de son mieux et je dit enfin bonne chance a tout celui que le bon Dieu a prévu pour la succession de MI et il serait son propre successeur Alla y'a rika amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 Santos NSB 06-10-2015 09:08
L'analyse est absolument juste sur toute la ligne sauf qu'il faut ménager l'opposition et lui reconnaître le fait qu'elle a encore des cartes à jouer. Le seul problème est que Hama Amadou lui-même a dit à Mahamane Ousmane en 1995 lors de la nouvelle majorité "qu'on ne peut pas être au pouvoir, organiser des élections et les perdre". Alors, comment pensez-vous, ne serait-ce que pour le bon sens, que les Tarrayyistes qui ont fait plus de 20 ans à l'opposition, perdent aussi facilement les élections qu'ils vont eux-mêmes organiser? Sinon, la logique politique de Hama serait tout simplement illogique !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 Kandé gomni 07-10-2015 10:22
Retenez que Hama amadou a raison: Mahamane Ousmane avait le choix de dissoudre l'Assemblée natle puis organiser des élections anticipées. Comme il avait le choix sans assurance de gagner les élections, il devait s'en abstenir.
Or, Issoufou Mahamadou n'a aucun choix pour les élections de 2016: prêt ou pas prêt, il est obligé de les faire; sa cote de popularité est au carreau mais il est obligé de les faire; son bilan est nul mais il est obligé de les faire; son camp se disloque mais il est obligé de les faire; il est convaincu de sa perte mais il est obligé les faire. Wait and see! saï ankuriiiiiiiiii!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com