samedi 3 décembre 2022

4017 lecteurs en ligne -

fraren

4 choses, à propos du Président Issoufou Mahamadou, qui exaspèrent les nigériens

Issoufou_arrive_a_Zinder

Même en l’absence d’instituts de sondage pour le confirmer, le Président Issoufou Mahamadou qui ne fait pas mystère de briguer un second mandat, voit sa cote de popularité s’effriter, sous les coups de boutoirs de l’opposition certes, mais surtout, à cause de certaines « choses » que ses concitoyens ont, de plus en plus, de difficulté à digérer. Voici un petit florilège de situations et comportements qui tirent le Président vers le bas.

Le roi de la bougeotte : L’une des choses que lui reprochaient ses compatriotes dès les premières heures de sa prise de pouvoir, était son gout très prononcé pour les voyages, surtout les voyages à l’extérieur, notamment en France, l’une des ses destinations préférées. A l’époque, les nigériens l’avaient affectueusement surnommé « Rimbo », du nom de l’une des compagnies privées de transports dans son pays. Depuis, le Président Issoufou n’a pas véritablement changé. On ne compte plus désormais le nombre de ses voyages à l’extérieur. Pire, aucune circonstance (Inondation, épidémie, attaque terroriste) n’a pu contrarier son nomadisme, comme cela se passe avec d’autres présidents, sous d’autres cieux.

A contrario de ses multiples voyages à l’extérieur, le Président Issoufou a très peu voyagé à l’intérieur de son pays. En quatre ans de fonction, il n’a jusqu’à présent pas effectué sa première « tournée en profondeur » comme le faisait ses prédécesseurs. Son entourage le défend en arguant que, du temps où il était opposant, il a quasiment sillonné tous les villages du Niger. Rien de suffisant pour convaincre des nigériens toujours de plus en plus exigeants envers le prince qui les gouverne. Cette absence de proximité entre le peuple et son président contribue, pour une bonne part, à entretenir un « désamour » que l’opposition cherche naturellement à amplifier pour en tirer le meilleur des profits.

« La main lourde » et « le silence complice » : Ces groupes de mots reviennent souvent pour qualifier l’absence de réactivité du Président Issoufou face aux agissements peu orthodoxes de certains de ses lieutenants qui prennent un malin plaisir à faire « le malin » à leurs compatriotes. Au point où les nigériens se demandent aujourd’hui, qui de Mahamadou Issoufou ou de son entourage, gouverne réellement leur pays. En l’occurrence, l’impunité est totale pour ses amis politiques, particulier pour les membres du G8, aujourd’hui devenus des citoyens au dessus de la loi. Le président ne peut ni freiner leurs ardeurs, encore moins les écarter pour les indélicatesses commises. Il se contente juste de les soustraire des feux des projecteurs, pour après les recycler dans le système, au détriment de l’intérêt général,  de la morale publique et du devoir d’exemplarité.  

A propos du devoir d’exemplarité : les épisodes des ministres qui tapent des femmes ou qui s’invectivent en public, y compris devant des « étrangers » ; les présomptions d’enrichissement illicite de la plupart des barons du système, ont gravement entaché la crédibilité de l’entourage du Président. Pourtant, en 2011 les nigériens ont plébiscité le Président Issoufou, parce qu’il leur a été présenté comme étant un « zaki », c'est-à-dire un « lion » en Haoussa. Les nigériens à l’époque, avaient en effet besoin d’un homme de poigne capable de mettre un terme aux détournements des deniers publics, à l’enrichissement illicite, à l’indiscipline et à l’arrogance des gouvernants. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui ne comprennent plus pourquoi « le lion de l’Ader » est incapable de rugir pour chasser les prédateurs de la République.

« Quand le tigre proclame sa tigritude » : S’agissant de la communication gouvernementale, là aussi, il y a un gros bémol. Celle-ci ressemble plutôt à un « bourrage » et à un « matraquage » médiatique qu’à tout autre chose de raffiné, de comestible ou d’agréable. En surexposant maladroitement dans les médias proches du pouvoir, « le Programme de la Renaissance » ou les « réalisations du Président de la République », le nigérien lambda a la désagréable impression qu’on veut lui forcer la main et lui faire avaler une pilule, voire même une couleuvre. L’avalanche de chiffres combinée à la litanie des actions, débitées à longueur de journée par le Président Issoufou lui-même et par son entourage, donnent en effet l’impression aux nigériens que le tigre ne fait que proclamer sa tigritude, alors que c’est la réciproque qui devrait être valable.

Sur un autre plan, les meetings de Bazoum Mohamed à l’intérieur comme à l’extérieur et ceux organisés par de zélés acolytes dans les régions,  alors que le pays est en pleine tourmente sécuritaire, apparaissent aux yeux de l’opinion comme une méprisante  insulte, au mieux une grossière provocation. Les gesticulations et les récriminations du Ministre Hassoumi Massaoudou, les arrestations d’opposants, de journalistes, d’acteurs de la société civile, souvent sans fondements, contribuent pour une bonne part à diaboliser « le régime guriste » et semer ainsi le doute dans les têtes de nigériens sur la capacité de leur Président à diriger sereinement le pays.

Le côté « Charlie » du Président Issoufou inquiète également ses compatriotes. L’on se souvient, au lendemain de  l’attentat qui a endeuillé le journal satirique français, spécialiste en blasphème contre le Prophète des musulmans, le Président Issoufou s’est empressé de proclamer qu’il était « Charlie » en solidarité au peuple français. Il n’en fallait pas plus pour provoquer à Zinder, Niamey et Agadez, les pires émeutes anti chrétiennes jamais enregistrées au Niger et qui, de peu, ont failli emporter son régime.

Au delà de l’anecdote, ce qui heurte la conscience des braves nigériens, c’est la trop forte inclinaison du Président de la République et de son entourage à s’aligner derrière les français et à subir leurs désidératas. Déjà, lors des interminables négociations Niger-AREVA, les dirigeants nigériens ont fait preuve d’une mollesse déroutante. Certains d’entre eux sont allés jusqu’à reprendre les arguments d’AREVA et les ont honteusement rabâché à leurs compatriotes, histoire de les convaincre à accepter le deal boiteux. Pour les milliers de nigériens, cette posture du Président Issoufou, n’apportera rien de positif dans le règlement du « contentieux historique » qui oppose la France à leur pays.

El Kaougé Mahamane Lawaly,

Le Souffle Maradi.

{jathumbnail off}

.

Commentaires  

+13 #1 Chekraou 08-07-2015 05:27
"le tigre ne chante pas sa tigresse il fait bondir sur son proie et la dévore"le Grand chef de l'Administration nigérien et ses bourreau ont rien fait de concrète pour le Niger.on résumera leur bilan en des:
Achat d'Avion présidentielle pendant 2,5 millions des nigérien sont menacées de famine,
Fraude au bac,
Hypothéque des magasins sous-douane,
Corruption,mépris de la justice
Enrichissement illicite....
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 gaskiya gayama kowa 08-07-2015 05:36
:lp kayi dede
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 soldat 08-07-2015 06:13
Zaki, Rumbo, Charlie :lp
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 communicateur 08-07-2015 06:31
il e souvent dit que ''la difference entre un desert et un jardin ce n'est pa l'eau, mais plutot l'hom''. ce là v dire q l'hom e o cntre d tt dvloppmt.
hélas!!! c gouvrnemt, par manq d credibilitè, d l'experience.... s trouve plnger le Niger dans un hotel d scale. et c là grace à la presnce permanente d certains vulgaires individus qi freinent et refreint le Niger, j pale ds DG q'a nommé c gvrnemt.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 communicateur 08-07-2015 06:43
ces memes têtes snt ceux qi occupnt nos administrat@. eux et leurs enfnts qi leurs remplacent.
A quand la fin d la misére au Niger?
A quand la fin du PAC au Niger?
A quand la fin d nominat@ irrationnelle?
A quand la fin d discriminat@ du peuple?
...............
en 1 mot com en 1000, c une monarchie constitutionnelle qi fera changer le Niger et mettre fin à l'anthropophagie politiq.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 IBA 08-07-2015 08:26
Espérons qu’après Issoufou Allah nous donnera un président qui vas bien nous molester et empêcher l'impolitesse des quelques Nigériens pour les amener a faire la différence entre les critiques et les insultes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 tapargaza 08-07-2015 08:51
L'arrogance est un attribut du diable. Allah a dit, concernant Iblis le maudit:

Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles. [2:34]
Il a également dit, salallahu 'alaihi wa salam: "Quiconque a un atome d'orgueil n'entrera pas au Paradis." Un homme demanda: "Oh! Messager d'Allah! Et dans le cas d'un homme qui aime porter une belle cape et de belles sandales?" Il, salallahu 'alahi wa salam, répondit: "Allah est Beau, et aime la beauté. L'orgueil est ce qui méprise la vérité [ou s'y oppose] et qui rabaisse les gens." Rapporté par Muslim.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #8 Maifada 08-07-2015 09:39
La déception des nigériens est la chose la plus évidente en tout cas :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 ad 08-07-2015 10:54
Bien dit
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #10 commando 08-07-2015 11:09
Vs avez bien lu le livre issofou wa layi. :lp l
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #11 Abdel 08-07-2015 13:06
Mon Niger derniers Pays du Monde
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 manya 08-07-2015 13:47
nous les pauvre nous pensons pas que ce de cette manière qu'il va gouverner et encore il est entourer des [mot censuré]s :ne:
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 Analyst 08-07-2015 14:29
En comparant les deux articles, j'ai comme l'impression, que vous aviez essayé de mettre les gants (dans le 1er article), avant de souligner les réalités fondamentales de 7ème République (dans le 2è). Sage précaution dirait-on, par ces temps qui courent !

Non, les Nigériens n'ont pas plébiscité le Président Issoufou parce qu'il leur a été présenté comme étant un Zaki. Sinon, ils l'auraient fait depuis 1993, car ce qualificatif existait déjà à l'époque, dans les chants et slogans de campagne du PNDS.
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #14 Analyst 08-07-2015 14:31
Suite
Le président a été plébiscité, par le biais du jeu sournois des alliances. Sans le jeu d'alliance, il lui aurait été pratiquement impossible d'accéder au pouvoir. Et le jeu électoral au Niger est tellement structuré autour des alliances qu'il lui serait pratiquement impossible de conserver son poste sans l'appui d'au moins une des trois grandes forces politiques du pays, avec lesquelles son parti a des rapports plutôt tendus .

Voilà, en partie, pourquoi la mouvance présidentielle s'est pratiquement mise dans la récitation du bilan. Le but étant de créer un lien direct avec les électeurs de base de ces grands partis, qui lui permettrait de se passer des accords avec leurs leaders. Mais pourront-ils réussir? La question mérite d'être posée au regard du poids des partis politiques sur les choix des électeurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #15 killman 09-07-2015 05:35
laouali, tu es mieux que certains journalists alimentaires a Niamey. Mais tu as oublie l`achat d'un avion de luxe d`occassion pour ces voyages budgetivores. On ne peut plus utiliser l`avion pour transporter les etudiants nigériens de l`exterieur pourtant sans bourse.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #16 hum 09-07-2015 09:01
Mon frère, le 4eme point est subdivisé en au moins 8 thèmes. Donc c pas 4 choses à détester mais au moins 12 choses... Et ca c 'est le minimum.. On pour en citer 40 autres... Le mandant au cours duquel, la mort est banalisé au Niger. Les Nigériens se souviendront de lui comme le Pire des présidents. Fais toi honneur et part avec le reste de ''grandeur qui te reste''.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 gaskia doki karfé 09-07-2015 16:58
Allah y'a saka muna a kan dummai neman tozartada kassa mu
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #18 Afriki 09-07-2015 21:24
Zaki c'est l'homme qu'il faut à la place qu'il faut pour un niger fort. Le 2e mandat est pour bientôt les amis vote ou pas considérez comme si vous avez déjà voté. Pourquoi vouloir changer l'équipe qui bat tous les records . Zaki c'est aussi la ruse sinon il n'est pas roi de la forêt pour rien. Regarder comment il a terrassé l'éléphant mnsd sans même vaciller dans sa chute grâce à un coup de maître. Tandja n'a rien vu venir. Quant à hama son retour est incertain le verdict n'aura pas lieu même après ce 13 juillet s'il rentre bonjour la prison sans visite.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 hidjey 11-07-2015 00:18
:lp svp empechons 1 charlie,1 outil,1 carnivore nous dirige encore ^_^
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Mai Karfi 06-08-2015 18:16
Bien dis mais une 5e chose que tu n'as pas dit:
Le charlisme autrement dit l'anti prophète donc anti islam.
Soum ha n allah.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com