dimanche 4 décembre 2022

3951 lecteurs en ligne -

fraren

Sommet de la CBLT au Nigeria : Discours d’ouverture prononcé par le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou

Issoufou-Mahamadou-prononant-le-discours-douverture-du-Sommet

« Excellences Messieurs les Chefs d'Etat et de Gouvernement,
Excellences Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations Internationales,
Monsieur le Secrétaire Exécutif de la CBLT,
Distingués Délègues et invités,
Mesdames et Messieurs,

Qu'il me soit permis de rendre grâce à Dieu, le très miséricordieux, qui nous a permis de nous retrouver, une fois de plus, ici à Abuja, la belle capitale de la République Fédérale du Nigeria. En ma qualité de Président en exercice de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CBLT, je tiens à saluer tous les Chefs d'Etat et de délégations des pays membres et du Bénin qui ont bien voulu répondre présents à cette importante session extraordinaire de notre Conférence. En leurs noms à tous, permettez-moi de féliciter, encore une fois, le Président Muhammadu Buhari pour sa brillante élection à l'issue d'un scrutin libre, transparent et honnête, scrutin salué par l'ensemble de la communauté internationale.

L'alternance paisible que vient de connaître le pays le plus peuplé et le plus riche d'Afrique aura, sans aucun doute, des répercussions positives sur le renforcement du processus démocratique sur l'ensemble du continent. C'est le lieu de saluer la maturité politique dont ont fait preuve le peuple nigérian et sa classe politique.

Mesdames et Messieurs,

Notre rencontre d'aujourd'hui doit examiner un seul point central : la lutte contre Boko Haram et la restauration de la sécurité dans l'ensemble des pays du Bassin du Lac Tchad. La menace que fait peser cette organisation terroriste sur nos pays et nos peuples n'a que trop duré. Nous avons le devoir d'y mettre fin. La tenue de la présente rencontre, deux semaines à peine après l'investiture du Président Muhammadou Buhari, est l'expression de notre volonté commune, pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) et le Bénin, de mener, solidairement et avec détermination, jusqu'à la victoire finale, la guerre qui nous est imposée par cette secte d'obscurantistes sans foi ni loi. Je vois également l'expression de cette volonté dans les premières visites à l'extérieur de son pays que le Président Nigérian a réservées à deux pays de la ligne du front : le Niger et le Tchad. Je vois enfin cette volonté dans sa décision de transférer le centre de commandement opérationnel de lutte contre Boko-Haram d'Abuja à Maiduguri. Je vois cette volonté dans le lancement officiel du Quartier Général de la Force Multinationale Mixte le 25 mai dernier à N'Djamena. Cette volonté insufflera une nouvelle dynamique dans notre lutte contre Boko-Haram.

Mesdames et Messieurs,

Boko Haram a été affaibli, ces derniers mois, non seulement par les forces armées du Nigeria mais aussi par l'intervention de celles du Tchad, du Cameroun et du Niger. Permettez-moi de vous demander d'observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes, civiles et militaires, de cette organisation terroriste. Permettez-moi également de souligner l'inflexible engagement et la contribution inestimable de mon frère et ami, le Président Idriss Déby Itno, dans cette lutte car n'oublions pas que ses intrépides soldats sont présents sur tous les fronts, non seulement au Tchad mais aussi au Cameroun, au Niger et au Nigeria. Le Tchad a payé un lourd tribut à notre lutte commune. L'engagement et la contribution de mon frère et ami, le Président Paul Biya du Cameroun sont tout aussi inestimables. Je salue le Président Thomas Yayi Boni qui a manifesté très tôt sa solidarité envers les pays membres du bassin du Lac Tchad et dont le pays est prêt à participer à la Force Mixte Multinationale. Le Niger, qui a été endeuillé par la perte de plusieurs dizaines de ses fils, renouvelle sa détermination à poursuivre son engagement.

Mesdames et Messieurs,

Notre but politique commun est de protéger nos Etats, d'assurer l'intégrité de nos territoires ainsi que la protection des personnes et des biens. Ce but commun qui légitime notre lutte commune contre Boko Haram a certes été affaibli mais est loin d'avoir été vaincu. Nos pays doivent donc mobiliser toutes les ressources humaines, matérielles et financières pour venir à bout de cette organisation terroriste de manière définitive. Nous devons tous mobiliser nos peuples et les souder avec nos armées. Nous devons les sensibiliser pour qu'ils saisissent la nature réelle de Boko -Haram, organisation qui n'a rien à avoir avec l'Islam car l'Islam est une religion de paix qui proclame que tuer un seul homme c'est tuer toute l'humanité. Nous devons rendre réellement opérationnelle la Force Mixte Multinationale, mutualiser nos capacités opérationnelles et nos moyens de renseignement afin de rendre nos actions plus efficaces. Nous devons mobiliser tous les niveaux d'action - politique, stratégique, opératif et tactique - pour parvenir à la victoire le plus rapidement possible. Nous devons mobiliser tous les pays de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) ainsi que tous les pays amis pour qu'ils apportent leur contribution à la lutte contre le terrorisme qui, on le sait, n'a pas de frontière. Nous devons cela à nos peuples qui attendent non seulement que nous assurions leur sécurité, mais aussi le développement économique et social dans nos pays respectifs. Sécurité et développement sont intimement liés. Conscients de cela, nous devons étendre notre combat contre Boko Haram au-delà du champ sécuritaire et promouvoir, dans nos pays en général et dans les zones du bassin du lac Tchad en particulier, des actions de développement propres à éradiquer la pauvreté à travers notamment la création d'emplois pour les jeunes.
En souhaitant pleins succès à nos travaux, je déclare ouvert le Sommet extraordinaire des pays membres de la CBLT et le Bénin, consacré à la lutte contre Boko-Haram et à la restauration de la sécurité dans le bassin du lac Tchad.
Vive la coopération sous-régionale, régionale et internationale !
Vivent les pays membres de la CBLT et le Bénin ;
Je vous remercie ».

{jathumbnail off}

.

Commentaires  

-4 #1 Lecteur-actuniger 12-06-2015 19:37
Merci monsieur le président et du courage. Vous êtes sur le bon rail
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Samirou 12-06-2015 22:25
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs, ...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Gagara 12-06-2015 23:28
bon discours S E M ISSOUFOU MAHAMADOU
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 TOTO A DIT 14-06-2015 04:35
:)) :D ALLÔ ?? Charlie le Bouchard !!!! :))

En dépit de ta bouche qui n'a pas de frein et de cale qui parle HOUBA HOUBA ....au moins pour une fois dans tes diarrhés médiatiques verbales reconnait et te concède de dire la vérité quand tu affirmais avec tes ..." Permettez-moi également de souligner l'inflexible engagement et la contribution inestimable de mon frère et ami, le Président Idriss Déby Itno, dans cette lutte car n'oublions pas que ses intrépides soldats sont présents sur tous les fronts, non seulement au Tchad mais aussi au Cameroun, au Niger et au Nigeria." .. MAIS :D COMMENT AS TU OUBLIE le Mali ? :eek: :)) le role crucial de Itno père et General Mahmat Itno .. le fils. :))

Et :)) Comme tu le reconnais en disant aussi ... " Boko Haram a été affaibli, ces derniers mois, non seulement par les ..
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 TOTO A DIT 14-06-2015 04:55
par les forces armées du Nigeria mais aussi par l'intervention de celles du Tchad, du Cameroun et du Niger" ..

Si malgré ta prostitution de la souveraineté nationale..... Malgré ton ridicule d'appel et recours de ces 100 soldats français appelés pompeusement forces speciales ...

Si malgré les dits drones de surveillance et de collecte et supervision d'information a temps reel ... Un avion encore inconnu ait largué des bombes a Diffa ... sur des paisibles citoyens ... Sans que tes dits amis ne puissent savoir ou designer de quelle planète sort cet avion ...


Si malgré ces dits Quartiers Generaux de coordination de tes dits amis .... Installés partout au Niger ... toute une Unité Militaire ou presque ait été décimée et zigouillée et mise en déroute abavec le lot lourd de portés disparus... Et SURTOUT AVEC Les AVEUX et RECONNAISSANCE EXPRESSE de ton Ministre de la Presidence .. BAZOUM qui disait :((
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 TOTO A DIT 14-06-2015 06:04
:sad: :(( parlant de cette Île sans possibilité de repli tactique ..... :)) que " Cette position était exposée en effet et nous savions que nos éléments qui se trouvaient sur cette île de Karamga étaient vulnérables" donc ils sont conscients que ce militaires sont exposés et n'en demeure pas qu'ils les ont laissés canardés :(( Zigouillés Comme des mouches :((
Quel manque de vision stratégique!

Quelle reconnaissance Mismanagement tactique et sécuritaire!

Quel amateurisme !

CHARLIE ISSOUFOU , Pourquoi ne dis pas a tes dits amis F U C K O FF! qu'ils dégagent du NIGER et ne sont les bienvenus au NIGER ?

Ils seraient peut etre acceptés vers Kidal malgre leur COMPLICITÉ :)) ;-0

Et sérieusement ! Ce Charlot de ISSOUFOU insinue t il que les militaires Nigeriens sont des Poltrons... des couards quand il parlait de l'intrépidité des soldats TCHADIENS ?

Quel commandant en Chief! :)) ;-0 :)) :ne: :((
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Le veilleur 15-06-2015 15:54
Le discours d'ouverture en tant que Président de la Conférence des Chefs d'Etat de la CBLT et non seulement en tant que ...PR du Niger!
la nuance est importante!
Derrière le Président Issoufou, le dircab Ouhoumoudou a déjà pris fonction ???
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 TOTO A DIT 16-06-2015 04:50
:D :D la dite nuance pour aussi importante qu'elle semble pour toi.... Dis tu c'est en veilleur comme toi ... Que Charlie ISSOUFOU parlait ou président du parti rose ...rosé de multimillionnaires....... :)) :D :((
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 charlie dandaji 17-06-2015 10:10
charlie voyou de la republique
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 EXIMBANK CHINE 17-06-2015 20:23
prêt EXIM BANK CHINA a été signé le 30 Septembre 2013 pour financer la construction par CSCEC (China State Construction Engineering Corporation) avec le contrat CPP signé le 1er Janvier 2013 pour la réalisation de la centrale de Salkadamna comme en témoigne par le FMI (Fonds monétaire international) en 2013 - 2014 à 2015
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com