NITA Fond Site Web 675 x 240

Issoufou-Mahamadou-prononant-le-discours-douverture-du-Sommet

« Excellences Messieurs les Chefs d'Etat et de Gouvernement,
Excellences Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations Internationales,
Monsieur le Secrétaire Exécutif de la CBLT,
Distingués Délègues et invités,
Mesdames et Messieurs,

Qu'il me soit permis de rendre grâce à Dieu, le très miséricordieux, qui nous a permis de nous retrouver, une fois de plus, ici à Abuja, la belle capitale de la République Fédérale du Nigeria. En ma qualité de Président en exercice de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CBLT, je tiens à saluer tous les Chefs d'Etat et de délégations des pays membres et du Bénin qui ont bien voulu répondre présents à cette importante session extraordinaire de notre Conférence. En leurs noms à tous, permettez-moi de féliciter, encore une fois, le Président Muhammadu Buhari pour sa brillante élection à l'issue d'un scrutin libre, transparent et honnête, scrutin salué par l'ensemble de la communauté internationale.

L'alternance paisible que vient de connaître le pays le plus peuplé et le plus riche d'Afrique aura, sans aucun doute, des répercussions positives sur le renforcement du processus démocratique sur l'ensemble du continent. C'est le lieu de saluer la maturité politique dont ont fait preuve le peuple nigérian et sa classe politique.

Mesdames et Messieurs,

Notre rencontre d'aujourd'hui doit examiner un seul point central : la lutte contre Boko Haram et la restauration de la sécurité dans l'ensemble des pays du Bassin du Lac Tchad. La menace que fait peser cette organisation terroriste sur nos pays et nos peuples n'a que trop duré. Nous avons le devoir d'y mettre fin. La tenue de la présente rencontre, deux semaines à peine après l'investiture du Président Muhammadou Buhari, est l'expression de notre volonté commune, pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) et le Bénin, de mener, solidairement et avec détermination, jusqu'à la victoire finale, la guerre qui nous est imposée par cette secte d'obscurantistes sans foi ni loi. Je vois également l'expression de cette volonté dans les premières visites à l'extérieur de son pays que le Président Nigérian a réservées à deux pays de la ligne du front : le Niger et le Tchad. Je vois enfin cette volonté dans sa décision de transférer le centre de commandement opérationnel de lutte contre Boko-Haram d'Abuja à Maiduguri. Je vois cette volonté dans le lancement officiel du Quartier Général de la Force Multinationale Mixte le 25 mai dernier à N'Djamena. Cette volonté insufflera une nouvelle dynamique dans notre lutte contre Boko-Haram.

Mesdames et Messieurs,

Boko Haram a été affaibli, ces derniers mois, non seulement par les forces armées du Nigeria mais aussi par l'intervention de celles du Tchad, du Cameroun et du Niger. Permettez-moi de vous demander d'observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes, civiles et militaires, de cette organisation terroriste. Permettez-moi également de souligner l'inflexible engagement et la contribution inestimable de mon frère et ami, le Président Idriss Déby Itno, dans cette lutte car n'oublions pas que ses intrépides soldats sont présents sur tous les fronts, non seulement au Tchad mais aussi au Cameroun, au Niger et au Nigeria. Le Tchad a payé un lourd tribut à notre lutte commune. L'engagement et la contribution de mon frère et ami, le Président Paul Biya du Cameroun sont tout aussi inestimables. Je salue le Président Thomas Yayi Boni qui a manifesté très tôt sa solidarité envers les pays membres du bassin du Lac Tchad et dont le pays est prêt à participer à la Force Mixte Multinationale. Le Niger, qui a été endeuillé par la perte de plusieurs dizaines de ses fils, renouvelle sa détermination à poursuivre son engagement.

Mesdames et Messieurs,

Notre but politique commun est de protéger nos Etats, d'assurer l'intégrité de nos territoires ainsi que la protection des personnes et des biens. Ce but commun qui légitime notre lutte commune contre Boko Haram a certes été affaibli mais est loin d'avoir été vaincu. Nos pays doivent donc mobiliser toutes les ressources humaines, matérielles et financières pour venir à bout de cette organisation terroriste de manière définitive. Nous devons tous mobiliser nos peuples et les souder avec nos armées. Nous devons les sensibiliser pour qu'ils saisissent la nature réelle de Boko -Haram, organisation qui n'a rien à avoir avec l'Islam car l'Islam est une religion de paix qui proclame que tuer un seul homme c'est tuer toute l'humanité. Nous devons rendre réellement opérationnelle la Force Mixte Multinationale, mutualiser nos capacités opérationnelles et nos moyens de renseignement afin de rendre nos actions plus efficaces. Nous devons mobiliser tous les niveaux d'action - politique, stratégique, opératif et tactique - pour parvenir à la victoire le plus rapidement possible. Nous devons mobiliser tous les pays de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) ainsi que tous les pays amis pour qu'ils apportent leur contribution à la lutte contre le terrorisme qui, on le sait, n'a pas de frontière. Nous devons cela à nos peuples qui attendent non seulement que nous assurions leur sécurité, mais aussi le développement économique et social dans nos pays respectifs. Sécurité et développement sont intimement liés. Conscients de cela, nous devons étendre notre combat contre Boko Haram au-delà du champ sécuritaire et promouvoir, dans nos pays en général et dans les zones du bassin du lac Tchad en particulier, des actions de développement propres à éradiquer la pauvreté à travers notamment la création d'emplois pour les jeunes.
En souhaitant pleins succès à nos travaux, je déclare ouvert le Sommet extraordinaire des pays membres de la CBLT et le Bénin, consacré à la lutte contre Boko-Haram et à la restauration de la sécurité dans le bassin du lac Tchad.
Vive la coopération sous-régionale, régionale et internationale !
Vivent les pays membres de la CBLT et le Bénin ;
Je vous remercie ».

{jathumbnail off}



Commentaires

4
Lecteur-actuniger
8 années ya
Merci monsieur le pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Samirou
8 années ya
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs,
Mesdames et Messieurs, ...
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Gagara
8 années ya
bon discours S E M ISSOUFOU MAHAMADOU
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
TOTO A DIT
8 années ya
:)) :D ALL
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
TOTO A DIT
8 années ya
par les forces arm
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
TOTO A DIT
8 années ya
:sad: :(( parlant de cette
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Le veilleur
8 années ya
Le discours d'ouverture en tant que Pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
8 années ya
:D :D la dite nuance pour aussi importante qu'elle semble pour toi.... Dis tu c'est en veilleur comme toi ... Que Charlie ISSOUFOU parlait ou pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
charlie dandaji
8 années ya
charlie voyou de la republique
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
EXIMBANK CHINE
8 années ya
pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2072 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
532 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
331 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
363 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages