jeudi 8 décembre 2022

3060 lecteurs en ligne -

fraren

Conférence de presse conjointe à l'issue de la visite d'amitié et de travail du Président Equato-guinéen

Issoufou et Theodoro Obiang Nguema conference de presse

Le Président de la République de la Guinée Equatoriale a achevé, hier, sa visite d'amitié et de travail qu'il a effectuée dans notre pays. Avant d'embarquer pour le voyage retour, l'illustre hôte a été salué par le Premier ministre, Chef du gouvernement, les présidents des Instituions de la République, ainsi que les membres du gouvernement, accompagné par le Président Issoufou Mahamadou jusqu'au pied de la passerelle où les deux hommes d'Etat ont échangé une chaleureuse poignée de mains d'au revoir.

A l'issue de cette visite historique, qui ouvre une page nouvelle de coopération bilatérale entre la Guinée Equatoriale et le Niger, un important communiqué de presse a été rendu public (Lire l'intégralité en page 3) et le Président Theodoro Obiang Nguema MBasogo et son hôte Issoufou Mahamadou ont animé une conférence de presse conjointe. La rencontre avec la presse a permis aux deux hommes d'Etat, qui entendent promouvoir la coopération Sud-Sud, de décliner leurs ambitions pour le développement des relations entre les deux pays d'une part, et entre les pays africains d'autre part.

Theodoro Obiang NguemaRépondant à la question de la presse équato-guinéenne sur ses impressions relativement à la première visite d'un Chef d'Etat de ce pays au Niger, le Président Issoufou a dit : ''Je suis heureux de recevoir la visite de mon frère et ami, le Président équato-guinéen. Les relations entre le Niger et la Guinée Equatoriale ont toujours été excellentes. On sait le rôle éminent que joue le Président, non seulement dans son pays, la Guinée Equatoriale, mais également en Afrique. Le Président Obiang assume un leadership reconnu important sur le plan africain et sur le plan international. Et c'est pour cela que nous sommes heureux de l'accueillir pour cette visite au cours de laquelle nous avons eu à échanger non seulement sur les questions bilatérales, mais aussi sur des questions de portée internationale. En ce qui concerne les questions bilatérales, comme l'a indiqué le communiqué final, nous avons décidé que la grande commission mixte équato-guinéenne-nigérienne va se réunir assez rapidement pour examiner les grandes questions économiques, sociales et culturelles portant sur les relations entre les deux pays», a dit SE. Issoufou Mahamadou.
Sur ces questions, le Chef de l'Etat a fait un résumé des avancées majeures issues de la visite. « J'ai retenu trois choses : il y aura une desserte aérienne du Niger par la compagnie aérienne équato-guinéenne. Cela va rapprocher Malabo de Niamey. Cela est important. J'ai retenu également la convention qu'on va instaurer au plan bancaire et financier entre la Guinée Equatoriale et le Niger. Enfin, vous savez que le Niger est un grand pays d'élevage ; nous allons construire un abattoir frigorifique de référence. Cela va donc participer au développer économique entre la Guinée Equatoriale et le Niger », a-t-il souligné.
Au-delà des relations bilatérales, a poursuivi le Président Issoufou mahamadou, d'autres questions régionales et internationales, notamment celles portant sur la sécurité ont été évoquées. « Vous savez que le Niger est confronté, avec les autres pays du Bassin di Lac Tchad, au terrorisme de Boko Haram. Il se trouve que le Niger fait partie de la CEDEAO ainsi que le Nigeria, et la Guinée Equatoriale fait partie de la CEAC, dont font partie le Tchad et le Cameroun qui sont également les victimes des attaques de Boko Haram. Là également, nous avons convenu que les deux organisations sous régionales conjuguent leurs efforts pour faire face à cette menace. Donc, vous me demandez mes impressions sur cette visite. Mes impressions sont très bonnes, nos relations sont excellentes et cette visite va encore davantage renforcer les relations entre la Guinée Equatoriale et le Niger », a expliqué le Chef de l'Etat.
Pour sa part, le Président équato-guinéen a répondu à la question relative à l'intérêt que la Guinée Equatoriale porte sur l'exploration des ressources naturelles pour accompagner le Niger. Le Président Obiang Nguema MBasogo a commencé par remercier son frère Issoufou Mahamadou, le Gouvernement et le peuple nigériens pour l'accueil chaleureux organisé à Niamey en son honneur et en l'honneur de sa délégation, tout en précisant qu'il s'agit de la première visite d'un Chef d'Etat de la Guinée Equatoriale au Niger. Il a dit avoir découvert ''un pays excellent qui peut contribuer au renforcement de la coopération, notamment la coopération Sud-Sud''.
''Il y a dans ce genre de visites des opportunités à saisir pour développer les échanges dans plusieurs domaines, notamment commerciaux, entre les pays africains plutôt que d'aller vers les anciennes puissances coloniales'', a dit le Président Obiang Nguema MBasogo. Prenant l'exemple de la viande que son pays n'a pas la possibilité de produire, il a expliqué que le Niger et la Guinée Equatoriale peuvent travailler ensemble pour créer et promouvoir des activités mutuellement avantageuses à ce sujet. ''Nous pensons que nous devons commencer à encourager nos peuples à connaitre les pays africains'', a déclaré le Président Obiang qui s'est dit très heureux, voire surpris, de retrouver au Niger, ce beau pays, une petite colonie équato-guinéenne. Il s'agit d'une ''bonne chose'' soutient-il, tout en promettant que son pays va encourager les équatoguinéens à effectuer des visites au Niger pour non seulement le tourisme, mais aussi pour trouver les moyens d'activer les échanges commerciaux de leurs frères du Niger.
Le Président de la Guinée Equatoriale a dit avoir invité les opérateurs économiques à aller dans son pays pour saisir les opportunités offertes par le programme d'industrialisation ''Horizon 2020'' que le Gouvernement de ce pays a initié pour investir en Guinée Equatoriale. Il a assuré qu'il y a un climat des affaires propice et sécurisé pour les investissements, avant d'ajouter que les peuples nigériens et équato-guinéens et, au-delà, les peuples africains tout entier, doivent apprendre à travailler ensemble pour se développer eux-mêmes. ''Nous devons avoir confiance en nous-mêmes, nous ne devons pas attendre que la réussite de l'Afrique vienne d'ailleurs'', a-t-il affirmé avant d'expliquer que les Africains doivent éviter les désordres internes qui mènent à l'instabilité et parfois à des changements non démocratiques du pouvoir.
Selon lui, la coopération que les pays africains vont établir entre eux va aider à travailler ensemble pour permettre à l'Afrique d'avoir un développement parallèle. Le Président Obiang Nguema a promis de transmettre le message d'amitié et de fraternité du peuple nigérien au peuple équato-guinéen.


Zabeirou Moussa (onep)

{jathumbnail off}

.

Commentaires  

+5 #1 kané 19-05-2015 06:35
:lp bonne chance
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 kimi bissa tari 19-05-2015 11:37
Merci et chapeau à vous deux Excellences que Dieu vous aide dans.vos actes pour l'emmergence de notre continent, notre chère Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 AFR1CA 19-05-2015 16:56
''Il y a dans ce genre de visites des opportunités à saisir pour développer les échanges dans plusieurs domaines, notamment commerciaux, entre les pays africains plutôt que d'aller vers les anciennes puissances coloniales'', a dit le Président Obiang Nguema MBasogo. :lp

C'est exact, il faut laisser tomber la france, le cfa ... ca bloque le developpement de l'Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 killman 21-05-2015 21:47
Les supporteurs de cette myopie diplomatique sont sans dignite, integrite et conscience. Liser ce passage pour savoir la nature de votre hote qui est meme cannibale. The opposition is barely tolerated; indeed, a 2006 article in Der Spiegel quoted Obiang as asking, "What right does the opposition have to criticize the actions of a government?"[2] The opposition is severely hampered by the lack of a free press as a vehicle for their views. There are no newspapers and all broadcast media are either owned outright by the government or controlled by its allies.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 killman 21-05-2015 22:14
Nous sommes 99% musulmans. une autre maladresse diplomatique . Juste pour QUEMANDER de l`argent de campagne , il invite un dictateur qui se croit Dieu (Blaspheme). In July 2003, state-operated radio declared Obiang "the country's god" and had "all power over men and things." It added that the president was "in permanent contact with the Almighty" and "can decide to kill without anyone calling him to account and without going to hell." He personally made similar comments in 1993.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com