NITA Fond Site Web 675 x 240

Serguei Lavrov et Ibrahim Traore 

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a effectué, du 4 au 5 juin 2024, une visite officielle au Burkina Faso. L’occasion pour Sergueï Lavrov de s’entretenir avec les autorités de la transition, au premier rang desquelles le capitaine Ibrahim Traoré, à qui il a promis davantage d’instructeurs militaires russes pour accroître les capacités opérationnelles des forces armées burkinabè engagées dans la lutte contre les groupes armés terroristes.

 

Zeyna commission0

 

Arrivé mardi soir à Ouagadougou, le chef de la diplomatie russe, à la tête d’une importante délégation,  Serguei Lavrov a été accueilli par son homologue burkinabé, le ministre des Affaires étrangères Karamoko Jean Marie Traoré. Après un bref entretien, les délégations des deux pays ont eu une première séance de travail sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.

Dans la matinée de ce mercredi 05 juin, Sergueï Lavrov a été reçu en audience au Palais de Koulouba de Ouagadougou par le Président du Faso,  le capitaine Ibrahim Traoré qui l’a élevé ; à titre exceptionnel, au rang de Commandeur de l’Ordre de l’Etalon. « Nous avons eu un entretien très utile avec le Président du Faso. Le Chef de l’Etat a expliqué les mesures qui sont prises par son gouvernement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la restauration de l’autorité de l’Etat et de l’intégrité territoriale », a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères au sortir de son entretien avec le chef de l’Etat burkinabé.

Selon lui, des projets de développement dans le domaine social et économique ont été aussi au centre des échanges avec le capitaine IB. Le chef de la diplomatie russe a saisi l’occasion pour réaffirmer le soutien de son pays à ces différents projets exposés par le Chef de l’Etat, des projets qui s’inscrivent dans le cadre des accords signés entre les présidents POUTINE et TRAORE lors du sommet de Saint-Pétersbourg en juillet 2023.

La coopération dans le secteur minier, de la formation professionnelle, du commerce, de l’agriculture, de la santé ont aussi fait l’objet d’échanges fructueux entre le Président du Faso et son hôte du jour. Dans le domaine agricole, il a annoncé la contribution de son pays à la production d’engrais et sur le plan sanitaire, la construction d’un laboratoire de détection des maladies infectieuses.

La Russie va accroitre le nombre de ses instructeurs militaires au Burkina

Le ministre des Affaires étrangères de la Russie a aussi annoncé que son pays va augmenter le nombre des instructeurs militaires au Burkina Faso en vue d’accroitre les capacités opérationnelles des forces combattantes burkinabè. «Nous allons augmenter le nombre des instructeurs qui travaillent ici et qui vous aident à former vos spécialistes», a indiqué Sergueï Lavrov qui s’exprimait à l’occasion d’une conférence de presse avec son homologue burkinabè. « Nous allons continuer aussi notre coopération et notre soutien en matière militaire et technique, et la livraison des armes pour augmenter les capacités opérationnelles et de combat de l’armée », a-t-il poursuivi avant d’affirmer que «grâce à ce soutien, les foyers terroristes qui sont au Burkina Faso seront définitivement éliminés».

Le Chef de la diplomatie russe a aussi déclaré que Moscou est prête à soutenir l’Afrique dans son combat contre le néocolonialisme. « De notre côté, nous sommes prêts à apporter notre soutien pour la cause juste des Africains qui tentent de se débarrasser de l’influence néocoloniale ».

Des relations en plein essor entre Ouaga et Moscou

La veille, lors de l’entretien avec son homologue burkinabé, le chef de la diplomatie russe a soutenu que les relations entre les deux pays sont fondées sur la confiance, la sympathie et le respect réciproques. « Nos relations ont une bonne histoire et se fondent sur la confiance, la sympathie et le respect réciproques. Les contacts à tous les niveaux sont très intenses. Il est évident que nos négociations contribueront à concrétiser les objectifs fixés par nos présidents et à donner une nouvelle impulsion à nos relations amicales », a déclaré Sergueï Lavrov qui a saisi l’occasion pou se féliciter des bonnes relations entre les deux pays. « Nos relations sont en plein essor, avant tout grâce aux accords conclus lors de la rencontre de nos présidents en marge du deuxième sommet Russie-Afrique », en référence à la rencontre entre Traoré et Poutine de Juillet 2023.

Le ministre de la Fédération Russe n’a pas oublié de remercier son homologue burkinabè Karamoko Jean Marie Traoré, pour son aide pour la réouverture de l’ambassade de Russie au Burkina Faso, en décembre 2023, après 31 ans de fermeture. « Merci beaucoup pour votre assistance la plus efficace qui nous a permis de relancer les travaux de notre ambassade à Ouagadougou. Nous matérialisons un programme de reprise des activités de nos ambassades en Afrique et le Burkina Faso est pratiquement le premier pays à le faire », a déclaré le Chef de la diplomatie russe.

Notons que Sergueï Lavrov effectue actuellement une nouvelle tournée africaine qui l’a déjà conduit en Guinée et au Congo avant le Tchad.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

1
ABDOU GARBA
2 semaines ya
EXCELLENT!MERCI, MON président TRAORE.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
ABDOU GARBA
2 semaines ya
L'Afrique a besoin des gens forts comme vous, nos trois présidents de l'AES,
Vive l'AES.
Like J'aime like haha 4 Répondre | Signaler ce commentaire
1
wati
2 semaines ya
bèbè capitaine
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
Hier
:D :D Et toi Dinosaure crétin inconnu dans son propre quartier ? :-?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Illa
2 semaines ya
Les français aussi avaient commencé par des instructeurs. Même chose pour les américains. Malgré le fait que la quasi majorité des officiers sont entraînés chez eux. Puis après viennent les bases pour soi-disant nous épauler mieux.

Un nouveau jour, les mêmes erreurs. Surprenant en plus, cela vient de ceux la même qui hier dénonçaient les présences militaires divers des forces étrangères sur nos sols. On fait sortir des forces militaires par la porte pour en refaire venir d’autres par les fenêtres. Où est la logique de ces soi-disant panafricains champions de la souveraineté ?
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Alika
2 semaines ya
Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
Hier
Quand Kemi Seba dit il ne faut pas percevoir la Russie comme le Messie de l’Afrique ...et que TOTO A DIT partage :

En visite au Burkina Faso, l’activiste panafricaniste Kemi Seba a tenu une conférence de presse ce vendredi après-midi, soulignant la résistance panafricaniste menée par le président Ibrahim Traoré et saluant la contribution des organisations de la société civile à cette lutte pour l’autodétermination du peuple burkinabé.

Kemi Seba, connu pour ses positions radicales contre l’impérialisme et le néocolonialisme, a toutefois émis une mise en garde concernant l’alliance avec la Russie. Bien qu’il reconnaisse que Moscou est un allié dans ce combat, il insiste sur le fait qu’il ne faut pas percevoir la Russie comme le « messie de l’Afrique ». « Moscou ne le sera jamais », a affirmé le franco-béninois, exhortant les populations de l’Afrique de l’Ouest à éviter de brandir

A suivre...
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
Hier
Suite et fin

les drapeaux Russes lors des manifestations.

« BRANDIR DES DRAPEAUX RUSSES NOUS RIDICULISE. VOUS NE VERREZ PAS DE DRAPEAU BURKINABÉ LORS DE MANIFESTATIONS EN RUSSIE. IL FAUT QUE NOUS APPRENIONS À DÉFIER L’OCCIDENT EN BRANDISSANT NOS PROPRES DRAPEAUX », a-t-il déclaré,
ajoutant que cette pratique, bien qu’elle soit perçue comme un défi à l’Occident, devrait être remplacée par une affirmation de l’identité Africaine.

Kemi Seba a également affirmé que la Russie serait combattue si elle commettait les mêmes erreurs que la France.
« Si la Russie se hasarde à coloniser l’Afrique, nous la combattrons jusqu’au bout. L’Afrique sera son tombeau », a prévenu le Président de l’ONG Urgences Panafricanistes.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2293 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
342 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
376 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages