NITA Fond Site Web 675 x 240

Assimi Goita Pr Mali

Suite aux sanctions décidées hier dimanche à Accra par les chefs d'Etat de la Cédéao, le gouvernement de transition malienne a officiellement réagit dans un communiqué publié ce lundi 10 janvier. Dans le document, les autorités maliennes ont condamné ces sanctions qu'elles jugent "illégales" . Elles ont décidé, par mesure de réciprocité, de rappeler leurs ambassadeurs accrédités dans les pays membres de l'organisation régionale, une mesure qui fait suite à celle de fermeture des frontières avec les pays de la Cédéao qui a été signée un peu plutôt.

Dans son communiqué, le gouvernement malien a également tenu à rassurer les populations sur les mesures prises en vue d'assurer l'approvisionnement "normal" du pays.

COMMUNIQUE DU MALI 10 01 2022

COMMUNIQUE DU MALI 10 01 2022 BIS

 



Commentaires

6
TOTO A DIT
2 années ya
Longue vie
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Sarah CheeZe
2 années ya
Le Mali peut combattre la France et choisir librement ses partenaires comme la Russie.. Mais le Mali ne peut combattre les pays de la CEDEAO car nous sommes fr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Hama Saley
2 années ya
La maudite cedeao est un Comit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Abdodo chipkao
2 années ya
La BOA Niger serait- elle a court de liquidit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Saragon
2 années ya
Jean Yve LeDrian, le parrain du parrain maudit de Niamey a r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Sam
2 années ya
Le plus difficile pour le Mali sera de rester uni face a l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
8
TOTO A DIT
2 années ya
:D :lol:
Quand TOTO A DIT lui parle de Syndicat de Cr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
TOTO A DIT
2 années ya
Suite 1
avec la possibilit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
TOTO A DIT
2 années ya
Suite 2
Idem pour la Mauritanie, ex-membre de la CEDEAO, qui ne fermera pas sa fronti
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
TOTO A DIT
2 années ya
Suite 3
N
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
TOTO A DIT
2 années ya
Suite 4
Au demeurant, quelles sont les arm
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
TOTO A DIT
2 années ya
Suite 5 et fin
Horripil
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Salissou Mai Taxi Maradi
2 années ya
Nous sommes de c
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
De Ousmane SONKO
2 années ya
De quoi cette CEDEAO est-elle est le nom ?
Dans son communiqu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
De Ousmane SONKO
2 années ya
Aujourd
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
De Ousmane SONKO
2 années ya
Que vaut pour la CEDEAO la souverainet
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Jamal Dia
2 années ya
Les moutons de panurge de Macron ont s
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ibrahima Ciss
2 années ya
la CEDEAO, n'est qu'en r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 années ya
Quand le Mali refoul
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Nig
2 années ya
L
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Sam
2 années ya
Les Maliens ne mangeront pas ces messages de soutien. L'example de la Guinee et du Non de Sekou Toure a Degaulle est la pour nous rappeler que la France et ses batards a la tete de nos etats sont toujours aux aguets pour ecraser annihiler les desirs d'emancipation des peuples. Hier c'etait avec Houphouet et Senghor qu'elle agissait, aujourd'hui c'est ADO, Sall, Bazoum qui lui servent de cheval de troie pour faire le meme sale boulot. A la longue il faut vite trouver une solution. La CEDEAO recule sur ses principes ou le Mali recule sur ses ambitions, il n'y a pas d'autres options. Le pays est cerne a l'interieur comme a l'exterieur par de hordes sauvages pretes a tout pour ecraser la fierte des maliens et s'asseoir dessus. Assimi Goita et son gouvernement ont deja remporter la bataille de l'image et du symbolisme. Ils doivent a present relancer le dialogue avec la cedeao pour ne pas dire Macron pour detendre la pression et aller vers des elections dans un delai bref. Une fois legitime par leur peuple, ils pourront claquer la porte a la cedeao, uemoa et tout le reste avec le soutien populaire. Pour le moment, c'est la cedeao qui detient les cles. Bonne chance
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Javig
2 années ya
Ah la l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Blackmarket
2 années ya
[quote name="Sarah CheeZe"]Le Mali peut combattre la France et choisir librement ses partenaires comme la Russie.. Mais le Mali ne peut combattre les pays de la CEDEAO car nous sommes fr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Gorgui
2 années ya
Dans ce combat de David vs Goliath pour ne pas dire Assimi vs Macron, il n'y a aucun doute que l'avantage est pour Macron qui peut compter sur 14 Judas qui sont les traitres de leur propre peuple. Mais Assimi ne manque pas d'atouts que sont la solidarite africaine et surtout des maliens. Il lui faudra user de beaucoup de tact et de sagesse pour embarquer son peuple dans cette course d'endurance.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2071 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
532 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
331 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
363 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages