NITA Fond Site Web 675 x 240

heurts entre civils

Au moins six civils ont été tués et une dizaine blessés depuis début février dans des affrontements entre tribus rivales dans le sud de la Libye, ont indiqué jeudi l'ONU et une source hospitalière.

Zeyna commission0

Les incidents se sont déroulés à Sebha, une ville à plus de 600 kilomètres au sud de Tripoli qui est régulièrement le théâtre de heurts meurtriers entre des tribus rivales. "Six personnes ont été tuées dans les affrontements depuis le début du mois" de février, a indiqué jeudi à l'AFP Oussama al-Wafi, porte-parole de l'hôpital de Sebha. "Il s'agit de civils, dont une fille de 15 ans et une femme de 35 ans", a-t-il précisé.

Douze autres personnes, dont dix civils, ont été blessées. Deux femmes ont notamment été blessés quand l'hôpital a été touché par des tirs, a-t-il ajouté. Les combats opposent la tribu arabe d'Awlad Suleiman aux Toubous, à la peau noire, qui vivent à cheval sur la Libye, le nord du Tchad et du Niger. Les Toubous, principalement basée à Sebha et Koufra, dans l'extrême sud-est de la Libye, sont accusés par leurs rivaux de compter dans leurs rangs des combattants étrangers, notamment tchadiens.

La mission de l'ONU en Libye (Manul) a confirmé le bilan de six morts et a exprimé sur son compte Twitter sa "profonde inquiétude" face à cette "escalade armée à Sebha (...) où l'hôpital de la ville a été touché à plusieurs reprises". "Le recours aux armes dans des zones densément peuplées doit cesser", a souligné la Manul. La ville de Sebha est située dans la vaste région marginalisée du Fezzan, carrefour de tous les trafics avec une mosaïque de forces tribales et groupes ethniques en lutte pour le contrôle de la contrebande et des champs pétroliers.

La Libye est déchirée par des luttes de pouvoir et en proie à une insécurité chronique depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Elle est dirigée par deux autorités rivales. A Tripoli, le gouvernement d'union nationale (GNA) soutenu par la communauté internationale et un cabinet parallèle installé dans l'est du pays et soutenu par le maréchal Khalifa Haftar.

Zeyna commission0

Le Figaro



Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2555 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
564 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
358 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
503 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
395 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
382 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages