NITA Fond Site Web 675 x 240

Moussa Faki Mahamat

Dans le monde feutré du protocole, c'est ce qui s'appelle, au mieux, un faux pas, au pire, une gaffe. Le secrétaire d’État, Rex Tillerson, avait invité le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, à lui rendre visite à Washington, mais l’entretien n’a jamais eu lieu. Côté américain, on assure que le rendez-vous n’avait pas été confirmé. Côté africain, on avance une autre version des faits.

Zeyna commission0

Moussa Faki MahamaMoussa Faki Mahamat, le patron de la commission de l’Union africaine, devait rencontrer le secrétaire d’État américain lors de son passage aux Etats-Unis à la mi-avril. C’est du moins ce qu’il croyait puisque Rex Tillerson l'avait invité à Washington.

Sauf qu’une fois arrivé à New York, le département d’État lui propose plutôt une rencontre, non pas avec le « numéro un » du département d’État, mais le « numéro quatre ». Une situation inacceptable aux yeux du président de la Commission africaine, qui a annulé son déplacement dans la capitale américaine. C’est du moins la version qu’en fait la revue Foreign Policy, s'appuyant sur des sources africaines non citées.

Tillerson « obligé d'annuler »

Pour Herman Cohen, un ancien sous-secrétaire d’État américain aux Affaires africaines, la réalité est un peu différente : « Selon mes renseignements, monsieur Tillerson a été appelé à la dernière minute par la Maison Blanche en urgence pour le problème de la Corée du Nord. Donc il fallait qu’il aille là-bas rapidement, préparer un briefing pour le Sénat qui a eu lieu. Donc il était obligé d’annuler ».

Dans la foulée de la victoire du président Trump, de nombreux postes au département d'État restent à pourvoir. C'est le cas, notamment, du sous-secrétaire d'État aux Affaires africaines, poste vacant depuis le départ, le 10 mars dernier, de Linda Thomas-Greenfield.

Reuben Brigety : « Il n'y a vraiment que deux explications possibles. La première c'est que le secrétaire d'Etat n'a pas pleinement réalisé l'importance de cette rencontre parce qu'il n'a pas autour de lui de conseiller avec une expertise africaine suffisante, parce que l'administration Trump prend beaucoup de temps à nommer ses hauts fonctionnaires. Ou alors, ils ont décidé que cette relation Etats-Unis/Union africaine n'est pas aussi importante que d'autres. »

RFI

Zeyna commission0

Moussa Faki Mahamat



Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2538 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
563 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
356 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
500 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
390 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
378 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages