samedi 28 janvier 2023

4068 lecteurs en ligne -

fraren

Guinée : Alpha Condé réélu président, l'opposition appelle à manifester

Alpha Conde salue ses militants

La Commission électorale guinéenne a annoncé, samedi, la réélection du président sortant Alpha Condé, qui obtient la majorité absolue avec 58 % des voix. Le chef de l'opposition, qui appelle à manifester, est crédité de 31 % des suffrages.

Le président guinéen sortant Alpha Condé a obtenu la majorité absolue avec 58 % des voix au premier tour de la présidentielle, selon des résultats définitifs proclamés samedi 17 octobre par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Ces résultats sont contestés par l'opposition, qui a appelé à manifester "le moment venu" par la voix de son chef, Cellou Dalein Diallo.

Le chef de l'opposition, Cellou Dalein Diallo, crédité de 31 % des suffrages, arrive loin derrière mais distance très largement les six autres candidats. Il a fustigé une "farce électorale". "Nous ne pouvons donc pas reconnaître une telle victoire", a-t-il déclaré à l'AFP.

Cellou Dalein Diallo a mis en cause les taux de participation d'environ 90 % annoncés dans les bastions électoraux du président sortant, favorisés selon lui par une série de décisions de la commission électorale assouplissant les règles de vote pendant le scrutin, ainsi que des inégalités géographiques dans la distribution des cartes d'électeur.

La communauté internationale inquiète des risques de violences post-électorales

"Lorsque dans une élection, le président de la [commission électorale] décide que tout détenteur de carte électorale peut voter, avec ou sans enveloppe, en violation du code électoral, une telle décision met en évidence le caractère illégal dans lequel l'élection a eu lieu", a estimé le chef de l'opposition après les derniers résultats.

Cellou Dalein Diallo a toutefois exclu tout devant la Cour constitutionnelle. "On se réserve le droit d'utiliser tous les recours légaux, donc y compris les manifestations pacifiques", a-t-il précisé.

La communauté internationale et les organisations de défense des droits de l'Homme, inquiètes du risque de violences post-électorales, fréquentes en Guinée, exhortent toutefois les candidats à régler leurs litiges en justice et non dans la rue.

Selon la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) et des ONG guinéennes, toutes les contestations doivent être "portées devant la Cour constitutionnelle, seule habilitée à trancher les différends électoraux. Les porter dans la rue ajouterait aux tensions actuelles le risque de nouvelles violences".

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Avec AFP et Reuters

.

Commentaires  

+9 #1 Nostradamous 18-10-2015 08:59
Le vieux Alpha Conde, 78 ans, vient d'augurer une ere dangereuse et remplie d'incertitudes pour le continent africain a savoir un coup KO. Si un homme de son age, intellectuel, qui pretend avoir voué sa vie a lutter contre la dictature peut se permettre d'un tel vol en plein jour dans les etalages de la democratie guineene, alors nous les africains avont des bonnes raisons de nous inquieter pour notre futur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 Maygani 18-10-2015 09:39
J'espère que le Niger ne fera pas partie des pays avec élections truquées. :-*
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Hum 18-10-2015 11:06
En tout cas meme ses camarades nigeriens veulent organiser des elections a la Conde sinon pire que cela ,wait and see
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Hum 18-10-2015 11:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Nostradamous :
Le vieux Alpha Conde, 78 ans, vient d'augurer une ere dangereuse et remplie d'incertitudes pour le continent africain a savoir un coup KO. Si un homme de son age, intellectuel, qui pretend avoir voué sa vie a lutter contre la dictature peut se permettre d'un tel vol en plein jour dans les etalages de la democratie guineene, alors nous les africains avont des bonnes raisons de nous inquieter pour notre futur.

Mon frere les mitaires ont bien dirige en Afrique que les universitaires .MI a fait pire que tout autre president au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Nostradamous 18-10-2015 12:19
Citation en provenance du commentaire précédent de Maygani :
J'espère que le Niger ne fera pas partie des pays avec élections truquées. :-*

Citation en provenance du commentaire précédent de Maygani :
J'espère que le Niger ne fera pas partie des pays avec élections truquées. :-*

Mon frere, tout dependra de notre capacite a les en empecher. Bazoum et son mentor ne reve que de se maintenir au pouvoir quelqu'en soit le prix a payer, il appartient a nous nigeriens de la CENI, de la cours constitutionnelle, de la police, .., de nous dire que ce pays n'appartient a personne en particulier et que le mandat du peuple se merite sur le terrain. Nous devons nous convaincre que l'argent qu'ils utilisent pour nous corrompre ne leur appartient pas mais qu'il a ete indument subtilise pour servir leurs seuls interets. L'exemple de la Guinee doit nous eclairer et non faire l'objet d'imitation car les realites sont differentes ainsi que les cultures democratiques.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 ceda 19-10-2015 08:32
78ans il vole la volonté de son, il fait honte aux africains son [mot censuré],
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 hamidou Verite 19-10-2015 12:13
Ce Alpha Conde est un dan [mot censuré].
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Alpha 19-10-2015 15:44
Attention !!!! Il ya un autre pas très loin de Condé et "ami" de lui qui doit etre certainement dans les Starting blocks. Vous etes prévenus.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Barao 19-10-2015 15:47
Oh la H O N T E ...........................
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #10 Ratam 19-10-2015 17:49
Depuis que le processus du multipartisme a démarré au Niger, seules les élections organisées par Baré ont été truquées et tout le monde le savait et le proclamait à l'avance. Cela s'est bien avéré par la suite, alors même qu'en son temps la Communauté Internationale "n'avait rien vu". Aujourd'hui, ce sont les mêmes appréhensions de fraude et de truquage ressenties à l'ère de Baré qui sont largement relayées partout. Avait-on parlé de préparatifs de fraudes aux préparatifs des élections de Tanja ou de Mamane Ousmane? NON PAS DU TOUT ET TOUS LES CANDIDATS ONT COMPETI SEREINEMENT, CE QUI N'EST PAS LE CAS AUJOURD'HUI. Et bien c'est que ce qui se dit aujourd'hui sur les intentions de fraudes aux futures élections est bel et bien réel. Comme Dieu aime le Niger, cela va encore se savoir en plein jour, mais il vaudrait mieux prévenir que guérir, car tous les signes cliniques de ce qui se prépare sont connus. Wait and see.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com