dimanche 4 décembre 2022

4527 lecteurs en ligne -

fraren

Tchad : Une cellule terroriste démantelée à N'Djamena, des femmes interpellés

Horreur de Boko haram

Les forces de l'ordre ont investi très tôt ce matin, aux environs du 4h30min, à Diguel Dinguessou, dans le 8ème arrondissement, une concession habitée par des terroristes après avoir obtenu des renseignements fiables auprès de l'un d'entre-eux interpellé, dans la même matinée, par les forces de l'ordre, qui les a guidés vers l'habitation.

A l'arrivée des forces de l'ordre dans ladite concession, les cinq terroristes se sont préparés et ont déclenchés les explosifs qu'ils portaient sur eux, provoquant la mort de 11 personnes dont 5 policiers, un informateur ainsi que 5 kamikazes. Cet appartement qu'ils ont loué récemment a été bien équipé par les terroristes et ressemble à une habitation ordinaire. De la nourriture et des bouteilles de boissons non alcoolisées ont été retrouvées dans la maison. Parmi les cinq victimes enregistrées par la police, l'on déplore la mort du colonel de la police Mahamat Guini.

"La morphologie des victimes ressemble beaucoup à des corps des personnes étrangères de ce pays", d'après un officier de la police.

Des billets de cinq mille Francs CFA de l'Afrique Centrale immaculés de sang et des pointes en acier, ont été retrouvés tout près d'un corps d'une victime. Un autre indice compromettant pour la Croix Rouge du Tchad (CRT) a également été retrouvé dans la maison abritant les terroristes ; il s'agit de cartes de la Croix Rouge du Tchad que détenaient les trois (3) concubines de terroristes.

Un officier de la police a demandé aux membres de la Croix Rouge du Tchad étant sur les lieux de présenter leur carte, afin de comparer à celles des présumées femmes terroristes. L'un des membres de la Croix-Rouge du Tchad présent a exhibé sa carte qui s'est avérée conforme à celles que portent les femmes des terroristes. Ce dernier indice ouvre la piste d'une infiltration par les terroristes de certaines Organisations Non Gouvernementale depuis un certain temps et leur serviraient apparemment de guide afin d'atteindre leur éventuelle cible.

 Une femme avec ses enfants que l'un des terroristes aurait mis à l'abri à l'intérieur de la maison avant de déclencher sa ceinture, aurait été appréhendée par les forces de l'ordre et gardée dans un commissariat de la police.

Par Djimet Wiche Wahili - Alwihda Info

{jathumbnail off}

.

Commentaires  

+6 #1 Yacouba Alfari 30-06-2015 05:58
Qu'Allah démasque d'avantage ces assassins qui croyaient qu'ils n'ont pas de limite dans le massacre des innocents citoyens, rendant ainsi nos communautés instables et méfiantes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 YARO DAGORIBASAÏLASA 01-07-2015 18:32
Ce qui avait été négligé dans les enquêtes de la plus part des journalistes africains qui ne savent vendre que des torchons à se nettoyer les fesses; c'est cet état d'esprit qu'avaient adopté les futures organisations criminelles qui firent embaucher ses agents et cadres dans des aéroports, Organisme non Gouvernementaux, entreprise de culte...afin de les démobiliser pour d'autres actions dont ils ne saurait refuser. Nos concitoyens et confrères Soldats Libres, Batassayé Jikan Aggo et Ag Adès Bahaushéné en mission en Rép Centrafricaine, ont commenté la situation du mouvement des déplacés en RDC et Sud Soudan quand ils disait que certains d'entre les réfugiés ne l'en étaient pas; et, certains d'entre les soldats qui les convoyaient n'en étaient nullement des soldats quand il fut possible d'extraire certains agents des Organismes Non Gouvernemental qui n'y travaillent que pour exécuter des opérations extra délicates. Ces Tohubohus de l'ARDR au Niger signifie que tout est possible.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com