NITA Fond Site Web 675 x 240

signature accord paix communaute Banibangou

NIAMEY, NIGER – Les communautés de la commune de Banibangou au Niger (canton de Tondikiwindi) ont signé un accord de paix mettant fin au conflit les opposant depuis plus de deux décennies et qui a entrainé la mort de plus de 300 personnes, le déplacement de plusieurs milliers d’autres et fortement impacté l’activité agropastorale de la zone.

Facilité par le Centre pour la dialogue humanitaire (HD), l’accord de paix est le fruit de presque deux années de médiation et constitue une première pour ces communautés afin de réduire les tensions attisées par la concurrence pour les ressources naturelles et les violences armées dans la région de Tillabéry.

« Ce jour va marquer notre histoire », a déclaré Allassan Hadoum, maire de la commune rurale de Banibangou et membre de la communauté Zarma. « Les tensions entre nos communautés sont très anciennes. Je suis heureux que nous nous soyons rassemblés pour retrouver la paix et vivre à présent en harmonie avec nos voisins peulhs ».

Lire le texte intégral de l’accord.

Depuis mai 2021, HD a conseillé à leur rythme les différents leaders et représentants des communautés Peulh et Zarma qui ont progressivement dépassé les blessures du passé et dessiné ensemble une solution négociée à la crise.

« Le chemin vers la paix a été long car la confiance entre les communautés était d’autant plus fragile qu’elles avaient chacune recherché soutien et protection auprès de différents groupes armés. Dès lors, la compétition qui existait entre elles autour du partage des ressources naturelles s’était progressivement transformée en conflit ouvert », a expliqué Abdelkader Sidibé, Chef de mission Sahel de HD.

La signature de l’accord a permis l’installation d’un comité de suivi composé de représentants communautaires pour s’assurer de sa mise en œuvre, travailler au retour de milliers de déplacés et gérer les différends résiduels entre les parties.

HD soutiendra ce comité dans sa tâche et se tiendra à la disposition des communautés voisines qui souhaiteraient également s’engager dans une dynamique de réconciliation intercommunautaire. 

« L’implication de l’ensemble des parties ayant une influence sur le conflit aura également été nécessaire, y compris les acteurs armés afin de sécuriser la réconciliation intercommunautaire. Le ministère de l’Intérieur et Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) se sont également investis dans la recherche de la paix et sont ici remerciés pour leur appui au processus de médiation », a poursuivi Alexandre Liebeskind, Directeur Régional pour l’Afrique francophone de HD.

Rappelons que la diminution des espaces cultivables et des pâturages dû au changement climatique et à la pression démographique, couplée à la sédentarisation des éleveurs dans les années 1970, a entraîné au fil des années une hausse de la compétition pour les ressources naturelles entre les communautés.

En parallèle, la région de Tillabéry est progressivement devenue le théâtre d’un conflit opposant acteurs armés non étatiques et forces armées nigériennes.

La fréquence des vols ou pillages des ressources et du bétail à grande échelle, des incendies de maisons et de greniers, des attaques contre les écoles et les centres de santé, conduisant à une hausse de la vulnérabilité des populations a donc drastiquement augmenté. En 2022, la région de Tillabéry comptait plus de 120’000 personnes déplacées.

La médiation de HD a été conduite dans le cadre de son mandat d’appui aux efforts nationaux de stabilisation du pays, notamment du ministère de l’Intérieur et de la Haute autorité à la consolidation de la paix.

HD intervient dans la région frontalière du Burkina Faso, du Mali et du Niger depuis 2018 dans le but de prévenir et résoudre les conflits communautaires qui alimentent l’instabilité régionale et de permettre aux communautés de retrouver leur caractère civil en s’extrayant du conflit opposant les Etats de la région aux groupes armés. Cette action a été menée avec le soutien financier du Canada.

En Afrique, au Moyen-Orient, en Eurasie, en Asie et en Amérique latine, HD est la principale organisation internationale de diplomatie privée qui s’efforce de prévenir et de résoudre les conflits armés par le dialogue et la médiation.

Equipe HD



Commentaires

5
Is
1 année ya
Quand c'est la paix, les lougarou ne commente pas.... C'est tr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Lilbo
1 année ya
@ls tu n'aime pas ce pays plus que nous ...et puis c'est quoi cette association HD sorti du n
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1645 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
304 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
337 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
344 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages