NITA Fond Site Web 675 x 240

ministre sante gratuite soins point presse

Le Ministre de la Santé Publique de la Population et des Affaires Sociales Dr Illiassou Idi Mainassara a animé, hier mardi 31 mai 2022, un point de presse sur la gratuité du traitement du paludisme. C'était en présence des cadres du ministère ainsi que des représentants des partenaires (OMS Niger, UNICEF Niger...). Voici en substances, les points forts de la sortie médiatique du ministre.

 

Zeyna commission0

Au Niger, le paludisme est un problème de santé publique. Il est la résultante de plusieurs facteurs dont la forte pluviométrie, les mauvaises conditions d’hygiène et d'assainissement. Le paludisme survient de façon endémique avec des pics épidémiques en période hivernale qui est une période de haute transmission de cette maladie.

La situation épidémiologique du paludisme de 2021 a mai 2022 se présente comme suit : au cours de l’année 2021, il a été enregistré 3 millions 994 mille +80 cas confirmés dans les formatons sanitaires et au niveau communautaire avec un total de 4 108 décès.

Du 3 janvier au 1 mai 2022, il a été enregistre 521 mille 525 Cas confirmés avec 403 décès.

En cette période de début de saison hivernale, le Ministère de la Sante Publique, de la Population et des Affaires Sociales, appuyé par ses partenaires techniques et financiers à travers le programme national de lutte contre le paludisme, a pris les dispositions nécessaires suivantes :

En termes d'intrants, nous avons mis en place dans tous les districts et hôpitaux du pays pour couvrir les 6 premiers mois de l'année 2022 :

- 1 million 652 mille 220 tests de dépistage rapide pour le paludisme

- 1 million 358 mille 272 traitements pour la prise en charge des cas simples

- 324.224 ampoules d'Artesunate pour la prise en charge des cas graves.

Pour couvrir la période de Juillet à Décembre 2022, il sera mis en place à partir de ce mois de juin :

- 2 millions 813 mille 280 traitements pour la prise en charge des cas de paludisme simple ;

- 5 millions 221 mille 550 Tests de dépistage rapide ;

- 1 million 117.000 miles ampoules d'Artésunate pour le traitement du paludisme grave.

Le Gouvernement avec l'appui de ses Partenaires comme le Fonds Mondial pour la lutte contre le Paludisme, la Tuberculose et le Sida, le Gouvernement américain à travers PMI, l’OMS et I'UNICEF a depuis toujours pris les mesures nécessaires pour prendre en charge les patients et protéger les populations.

En termes de Gratuité du traitement du paludisme

1/premier cas de figure = au niveau communautaire: les patients de moins de 5 ans situés dans les villages distants de plus de 5 km d'un centre de santé sont pris en charge par des relais communautaires. En cas de suspicion de paludisme, le relais communautaire effectue un test de dépistage rapide gratuit. Si le test est positif, le relai communautaire administre gratuitement au malade un traitement antipaludique par voie orale pendant 3 Jours.

En cas de signe de gravité, le patient est référé au CSI le plus proche après administration de suppositoire d'artésunate.

2/ Deuxième cas de figure = Au niveau CSI :

Tout enfant de 0 à 5 ans suspect de paludisme, reçoit un test de dépistage rapide gratuit. En cas de positivité, un traitement antipaludique par voie orale avec les ACT lui est administré pendant 5 Jours gratuitement. En cas de paludisme grave il est référé à l’Hôpital de District après traitement d'urgence gratuitement.

Pour les patients de plus de 5 ans, ils sont soumis aux dispositions de la loi sur le recouvrement des couts de 1996 en ce qui concerne le payement du forfait, qui indique que tout malade dont l’âge est supérieur à 5 ans, quel que soit la maladie doit payer un montant qui varie de 900 à 1.100 FCFA en fonction des CSI puis reçoit un test de dépistage rapide gratuit. En cas de positivité, un traitement antipaludique par voie orale avec les ACT lui est administré pendant 3 jours gratuitement. En cas de paludisme grave il est référé a l’Hôpital de District après traitement d'urgence à base d'artésunate gratuitement.

3/ Troisième cas de figure au niveau des hôpitaux Nationaux et Hôpitaux de District :

Les enfants de moins de 5 ans sont pris en charge gratuitement conformément à la loi sur la gratuité des soins ;

Les médicaments antipaludiques, voie orale (ACT) et injectables (artésunate) sont donnés gratuitement quel que soit l’âge ;

Les TDR sont réalisés gratuitement en cas d'urgence.

Cependant pour les malades de plus de 5 ans, le paiement du forfait ne prend pas en charge les adjuvants ou produits qui accompagnent la prise en charge du paludisme tels que les solutés, perfuseurs, seringues, cathéter, paracétamol, anti émétique, anti convulsion et les examens complémentaires comme la numération formule sanguine, le taux hémoglobine, la glycémie etc.

En ce qui concerne la prévention, plusieurs actions sont menées dont entre autres :

Les actions de prévention avec la distribution en mai 2022 de 9 millions 427 milles 556 moustiquaires imprégnées d’insecticides pour une couverture de 16 millions 470 milles 397 personnes dans 7 régions à savoir : Niamey, Maradi, Tahoua, Zinder, Diffa, Dosso et 11llabéry. Agadez a déjà bénéficié de la campagne l’année passée.

La distribution gratuite continue de moustiquaires de routine pour les femmes enceintes venant pour leur première consultation prénatale et les enfants de moins d’un an présenté à la consultation nourrisson et à la vaccination.

La chimio prévention du paludisme saisonnier couplée au dépistage de la malnutrition dans tous les districts éligibles à cette importante stratégie de prévention qui permet d’éviter 75% des cas de paludisme chez les enfants de moins de 5 ans. Ce sont plus de 4 millions d’enfants qui seront couverts cette année avec au moins 4 passages en moyenne en fonction des districts pendant les 4 mois de haute transmission du paludisme (juillet, Aout, Septembre et octobre).

La prévention du paludisme chez la femme enceinte avec la mise à disposition de 1 million 183 mille 680 de traitement à base de Sulfadoxine pyriméthamine pour 641. 996 grossesses attendues pour le semestre.

Source: Ministère de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales

 



Commentaires

1
TOTO A DIT
2 années ya
:D :-) donc MINISTRION de la sant
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 années ya
Lire sans taNma, sans KOBO
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
maiwa
2 années ya
idi balsseur
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Nig
2 années ya
C'est juste pour qu'on oubli
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
YYZZ
2 années ya
Minista may haraka Sayan matala na dubu dari fudu,
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2293 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
342 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
376 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages