dimanche, 23 septembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Bac Resultats Niger 01 bell

Réunis ce lundi 2 juillet en Assemblée générale suivie d’un sit-in au Service des examens du Baccalauréat, les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys se sont engagés à boycotter l’examen de cette année si d’ici demain mercredi 4 juillet, le gouvernement ne débloque pas l’intégralité du reliquat de leurs frais de l’édition 2017.

 

C’est après plusieurs mois d’attente et de requête auprès des autorités de tutelle notamment le ministère de l’Enseignement supérieur, que les concernés ont décidé de passer à la vitesse supérieure en posant cet ultimatum de 48H au gouvernement pour que les frais de séjour, surveillance et correction de l’examen de 2017 leur soient intégralement versés.

Selon un des délégués des frondeurs, c’est au total une enveloppe de 408 millions FCFA qui reste à débloquer mais malheureusement, le gouvernement n’a pu mettre sur la table que 200 millions FCFA. L’université ayant déjà fait part au ministère qu’elle n’est pas en état de pouvoir compléter le reste, il va falloir trouver le gap.

A une semaine du début des épreuves et alors que tout est presque prêt au niveau du service des examens du bac ainsi que des candidats, le doute plane donc sur le BAC 2018. Fort heureusement, les négociations se poursuivent encore entre les trois parties et l’espoir est donc permis de voir la situation se décanter d’ici-là. Même s’il est fort improbable que ces menaces de boycott puissent empêcher la tenue des examens, il va sans dire que sans une solution consensuelle et surtout urgente, c’est l’image du baccalauréat nigérien et partant du système éducatif national qui risque encore de prendre un sérieux coup. Ce qui impose au gouvernement de prendre ces menaces au sérieux et de s’engager résolument vers la résolution de cette crise.

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

-1 #1 ADA66 03-07-2018 17:33
"..Même s’il est fort improbable que ces menaces de boycott puissent empêcher la tenue des examens.."
Vous n'y croyiez pas? Qui va surveiller et qui va corriger les copies? L'Etat doit les mettre dans leur droit c'est tout.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 MOI 03-07-2018 20:08
Comment le Ministère et le service du Baccalauréat ont-ils pu être si négligents ? L'état n'est-il plus en mesure de décaisser 408 millions en un an ? Les responsables de cette situation doivent démissionner. J'exhorte les surveillants, les secrétaires et les correcteurs à surseoir au boycott. Répondez aux convocations et remplissez-vous les poches ! Nous verrons bien qui est l'[mot censuré] qui vous le reprochera. Iskanci [mot censuré] !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 le nigerien 04-07-2018 02:14
Il faut trouvé une solution et n'oubliez pas que c'est notre pays qui gagne
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 dogo 04-07-2018 09:31
ALLAH IL FAUT SECOURIR NOS ENFANTS DEVANT CETTE SITUATION.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Blackmarket 04-07-2018 09:32
Sheba Niger, chaque jour c'est un nouvel épisode de délires :D
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #6 Formal 04-07-2018 09:34
les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys se sont engagés à boycotter l’examen de cette année si d’ici demain mercredi 4 juillet,

je pleure :cry: :cry: :cry:

ce pays n'ira nulle part! a part leurs salaire il faut indamniser les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys ???? Waihoooo Allah!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 ADA66 04-07-2018 11:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Formal :
les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys se sont engagés à boycotter l’examen de cette année si d’ici demain mercredi 4 juillet,

je pleure :cry: :cry: :cry:

ce pays n'ira nulle part! a part leurs salaire il faut indamniser les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys ???? Waihoooo Allah!


Tout fonctionnaire qui va en mission a droit à des frais de mission. Il ne doit pas avoir d'exception pour les enseignant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Mohamed Ahmed 10-07-2018 14:25
Je suis désolé pour l'avenir de notre pays.a ce jour même les candidats sont déjà en face de leurs épreuves de Physique chimie et philosophie.Où allons nous avec ces allures svp? La corruption et la tricherie normalement doivent être éradiquer dans un pays qui se respecte
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Un candidat 21-07-2018 17:49
Je passe le 2nd groupe et je suis plus que désolé, désolé d'être candidat au BAC nigérien
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Un candidat 21-07-2018 17:50
:-x je passe le second groupe et j'en suis navré , désolé pour mon pays
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Santé : plusieurs centrales pharmaceutiques fermées et d’autres sanctionnées à la suite d’inspections

19 septembre 2018
Santé : plusieurs centrales pharmaceutiques fermées et d’autres sanctionnées à la suite d’inspections

Communiqué du Ministère de la santé publique sur les résultats des inspections des centrales pharmaceutiques privées de Niamey A l'issue des inspections des centrales pharmaceutiques privés de Niamey les résultats...

La rentrée universitaire toujours bloquée au Niger

17 septembre 2018
La rentrée universitaire toujours bloquée au Niger

La rentrée dans les huit universités du Niger est restée bloquée par une série de grèves des enseignants qui réclament notamment une amélioration de leurs conditions de vie et de...

ZINDER: des cas de choléra signalés dans deux districts de la région

16 septembre 2018
ZINDER: des cas de choléra signalés dans deux districts de la région

La Direction régionale de la santé publique de Zinder (DRSP) a confirmé que des cas de choléra ont été diagnostiqués dans deux districts sanitaires de la région. Il s'agit du...

La rentrée dans les universités publiques paralysée par une grève des enseignants

3 septembre 2018
La rentrée dans les universités publiques paralysée par une grève des enseignants

Une  grève des enseignants chercheurs déclenchée ce lundi pour des promesses non tenues  paralyse la rentrée dans les universités publiques du Niger  fixée pour ce jour, a constaté  l’ANP.

Épidémie de choléra dans la région de Maradi : 1449 cas dont 26 décès enregistrés à la date du 15 Août (Ministre)

16 août 2018
Épidémie de choléra dans la région de Maradi : 1449 cas dont 26 décès enregistrés à la date du 15 Août (Ministre)

POINT DE PRESSE DU MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE SUR LA SITUATION DU CHOLERA DANS LA REGION DE MARADI Au Niger, le choléra survient très fréquemment en période hivernale dans...

L’épidémie de choléra dans la région de Maradi ‘’sous contrôle’’, selon le ministre de la santé

11 août 2018
L’épidémie de choléra dans la région de Maradi ‘’sous contrôle’’, selon le ministre de la santé

 Le Ministre de la santé publique, Dr. Idi Illiassou Mainassara qui a visité le jeudi 9 août 2018 deux camps d‘internement des malades du choléra dans le département de Madarounfa...