mardi, 14 août 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

uddm20mai

Le gouvernement n’entend faire aucune concession aux étudiants et à leurs structures dans le cadre de « l’opération d’assainissement » qu’il a engagé en milieu universitaire. Les étudiants de l’Université Dan Dicko Dan Koulodo de Maradi (UDDM) viennent de l’apprendre à leurs dépends ce dimanche 20 mai quelques jours seulement après la réouverture des campus et des restaurants universitaires.

 

Dans une note d’information, le directeur régional du centre des œuvres universitaires a annoncé la fermeture, à partir de ce dimanche 20 mai et jusqu’à nouvel ordre, du restaurant universitaire sur instructions du ministre de l’Enseignement supérieur. Le motif invoqué : des étudiants ont obligé le samedi 19 mai, des agents du CROU à se retirer du restaurant pour assurer eux-mêmes le service, ce qui est contraire aux nouvelles directives du gouvernement. Toutefois, les étudiants rejettent ces motifs avancés par le directeur du CROU et ont tenu à faire savoir que « cette décision fait suite à une contestation des étudiants sur les mesures prises par le CROU qui consistent à coupler la restauration du Sahour avec celle de la rupture à partir de 16h. Ce qui est tout à fait inadmissible quand on sait que les étudiants ne sont ni des prisonniers, ni des bêtes… ».

La reprise en main par le CNOU et ses démembrements régionaux est une des mesures annoncées par le ministre de l’Enseignement supérieur Yahouza Sadissou dans le cadre de « l’opération d’assainissement et de restauration de l’autorité de l’Etat » dans les milieux universitaires. Les campus universitaires et restaurants avaient d’ailleurs été fermés durant plusieurs jours à la suite de la grève illimitée lancée par le CD/USN. Il a fallut que ce dernier capitule fasse à la fermeté du gouvernement et suspendre son mot d’ordre de grève pour que le gouvernement décide de les rouvrir. Les étudiants ont d’ailleurs trouvé de nouvelles dispositions réglementant désormais l’accès aux restaurants dans les universités publiques notamment la présentation d’une carte valide d’étudiant et du ticket ainsi que l’inscription au préalable sur une liste de réservation établie à cet effet. Des exigences que certains étudiants estiment exagérées et tentent de contourner malgré les injonctions du gouvernement.

Ikali (Actuniger.com)

 

Commentaires   

0 #1 Oui 21-05-2018 07:28
Seul la lutte paye ou autrement subissez sa c'est le début du commencement cher camarades si on ne mène pas la lutte jusqu'à la fin
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Attarougou 21-05-2018 09:32
Pauvres étudiants !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Blackmarket 21-05-2018 09:37
il y a trop de zones floues dans ces histoires. et j'ai l'impression que les étudiants ne disent pas tout non plus.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 SBM 22-05-2018 08:55
Vous avez intérêt à vous battre pour défendre vos droits.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 dogo 22-05-2018 11:29
HE, mes enfants il faut rester étudier. vous êtes les fils des pauvres .sachez bien que de nos jours c' est le diplôme qui compte et non le fait d’être toujours dans la rue entrain de crier: A BAS, NOUS EXIGEONS, NOUS RÉCLAMONS, SANS............., PAS DE.......////.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Mara 22-05-2018 15:25
Trop c trop
trop d'ordre tue l ordre soutien camarade de l'UDDM l unions fait la fore et aucune situation n est permanente.
Les autorité de la septième républiques il faut reconnaître que la roue tourne quelque soit votre pouvoir un jour vous allez quitter et certain vont venir du coup doucement.
vive l USN
VIVE UENUM
TOUS UNIS NOUS VAINCRONS.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

L’épidémie de choléra dans la région de Maradi ‘’sous contrôle’’, selon le ministre de la santé

11 août 2018
L’épidémie de choléra dans la région de Maradi ‘’sous contrôle’’, selon le ministre de la santé

 Le Ministre de la santé publique, Dr. Idi Illiassou Mainassara qui a visité le jeudi 9 août 2018 deux camps d‘internement des malades du choléra dans le département de Madarounfa...

Faibles taux de réussite aux examens : 39,61% au BEPC et 25,75% au Bac

4 août 2018
Faibles taux de réussite aux examens : 39,61% au BEPC et 25,75% au Bac

Le Président Mahamadou Issoufou a dans son message à la Nation jeudi 2 août a mis en relief la ‘’faiblesse de notre système éducatif’’, relevant de « très faibles taux de...

L’hôpital de référence de Maradi d’un coût de près de 60 milliards FCFA en finition

1 août 2018
L’hôpital de référence de Maradi d’un coût de près de 60 milliards FCFA en finition

L’hôpital de référence de Maradi d’un coût de près de 60 milliards de FCFA est achevé à 99 pour cent a déclaré ce jeudi à Maradi le directeur du projet...

« Colgate Made in South Africa » : bien qu’introuvable sur les marchés, la vente du produit suspendue par mesure de prudence (Ministère de la Santé)

30 juillet 2018
« Colgate Made in South Africa » : bien qu’introuvable sur les marchés, la vente du produit suspendue par mesure de prudence (Ministère de la Santé)

Communiqué du Ministère de la Santé Publique du Niger Depuis un certain temps, une information fait état d'un danger d'empoisonnement après utilisation d'un produit de contrefaçon de pâte à dent...

BAC 2018 : les correcteurs, surveillants et secrétaires menacent de boycotter les examens

3 juillet 2018
BAC 2018 : les correcteurs, surveillants et secrétaires menacent de boycotter les examens

Réunis ce lundi 2 juillet en Assemblée générale suivie d’un sit-in au Service des examens du Baccalauréat, les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys se sont engagés à boycotter l’examen...

SANTE : l’opération d’assainissement se poursuit, nouvelle fermeture d’une dizaine de centres de soins

13 juin 2018
SANTE : l’opération d’assainissement se poursuit, nouvelle fermeture d’une dizaine de centres de soins

Suite aux missions d’inspection des établissements privés de santé diligentées par les services compétents du ministère de la santé publique au cours du mois de mai 2018, il a été...