NITA Fond Site Web 675 x 240

 Salifou Mody et delegation americaine 15 05 2024

Une délégation de haut niveau du Pentagone, conduite par Mr Christopher MAIER, Secrétaire Adjoint à la Défense chargé des Opérations Spéciales et des Conflits de Faible Intensité, et du Général de Corps d'Armée Dagvin ANDERSON, Directeur du développement des Forces inter-armées au département de la Défense, séjourne actuellement à Niamey où elle s’est entretenue ce mercredi 15 mai 2024 avec le ministre d'Etat, ministre de la Défense nationale, le Général de Corps d'Armée Salifou MODY. Au menu des échanges et du séjour de la délégation d’officiels américains, les discussions sur le plan de retrait des forces américaines du Niger qui fera l’objet de discussion avec les experts militaires nigériens.

  

Zeyna commission0

 

Selon les autorités nigériennes,  c'est la première rencontre officielle depuis la dénonciation par l'Etat nigérien, il y'a deux (02) mois jour pour jour, des accords sur le stationnement des troupes américaines au Niger. L'objectif, selon les officiels nigériens,  est « le retrait des forces américaines du Niger en ordre, en sécurité et dans les meilleurs délais ».

L’arrivée de cette délégation d’officiels américains fait suite à celle qui a séjourné au Niger, il y a quelques semaines, et qui était composée de hauts responsables du Département d’ Etat et de l’AFRICOM. A l’agenda de cette mission, les discussions sur la coopération bilatérale et notamment militaire entre les deux pays. Il faut dire que le principe de ces négociations pour le retrait « coordonné » et « dans le respecte mutuel » des soldats américains du Niger a été acté  lors de la visite à Washington, le mois dernier, du Premier ministre de Transition, en marge de sa participation aux Assemblées générales du FMI et de la Banque mondiale. A cette occasion, Ali Mahamane Lamine Zeine a eu des échanges avec le sous-secrétaire d’Etat, Kurt Campbell, a qui il a réaffirmé la position du Niger sur la dénonciation de l’accord militaire avec les Etats-Unis.

Après la décision de Niamey, le départ des soldats américains se précise

On se rappelle que dans ce communiqué en date du 16 mars dernier,  le colonel Amadou Abdourahmane, porte-parole du régime a indiqué que le gouvernement nigérien « prenant en compte les aspirations et les intérêts de son peuple » avait décidé « en toute responsabilité de dénoncer avec effet immédiat l’accord relatif au statut du personnel militaire des Etats-Unis et des employés civils du département américain de la Défense sur le territoire du Niger ». Selon les autorités de transition, la présence militaire américaine est « illégale » et « viole toutes les règles constitutionnelles et démocratiques » estimant que l’accord « injuste »  a été « imposé unilatéralement » par les Etats-Unis au Niger, via une « simple note verbale », le 6 juillet 2012. La décision est intervenue après une visite de trois jours d’une délégation américaine menée par la secrétaire d’Etat adjointe aux Affaires africaines, Molly Phee.

Les Etats-Unis comptent quelque 1.100 soldats stationnés au Niger dans le cadre de la lutte contre le terrorisme  notamment sur la base de drones d’Agadez, dans le nord du pays. Au lendemain du coup d’Etat du 26 juillet 2023 qui a renversé l’ancien président Mohamed Bazoum, Washington avait suspendu provisoirement sa coopération avec le Niger avant par la suite de se raviser et de reconnaitre les nouvelles autorités militaires. En décembre, les Etats-Unis se sont même dit  à reprendre cette coopération, certes sous conditions. Ils ont en ce sens mené un intense lobbying au niveau de la Cédéao pour la levée des sanctions imposées au Niger et l’ouverture des négociations avec Niamey pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel dans le pays. Cependant, les autorités militaires de transition n’ont pas vraiment apprécié les injonctions de l’Oncle Sam sur la conduite de la transition ainsi que certaines orientations stratégiques prises par le nouveau régime militaire notamment son rapprochement avec Moscou et Téhéran. « Une attitude condescendante »  décriée par Niamey et qui a été la goutte d’eau de trop qui a accéléré le divorce avec Washington même si les deux pays ont fait part de leur engagement à poser les jalons d’une nouvelle coopération qui tient compte des intérêts de chaque Etat. Il importe de souligner que malgré ce divorce sur le plan militaire, les Etats-Unis ont décidé de maintenir leur coopération en matière humanitaire et de développement avec notamment la poursuite et le renforcement de plusieurs programmes et projets financés par l’USAID au profit des populations.

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

1
Sanda
1 mois ya
Vraiment les USA nous méprisent. On pourrait envisager la rupture de toute forme de coopération avec les Américains pour avoir la paix.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
LilWayne
1 mois ya
Bon tout compte fait déshabiller jack afin d'habiller Paul reviens à la même chose. C'est super grave. Les ricains sont mieux que les russes en terme d'appui technologique , militaire et tout même. Vlad le costaud n'a que des rêves a vendre
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2293 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
342 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
376 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages