vendredi 2 décembre 2022

5784 lecteurs en ligne -

fraren

''Le Niger n'acceptera pas une déstabilisation de la Libye pays frère et ami à partir de son territoire'', déclare SEM Brigi Rafini

Brigi rencontre comite regional agadez

Lors de la rencontre qu'il a présidé, mardi dernier, au Conseil régional d'Agadez, le Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a félicité, en son nom propre et au nom du Président de le République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, le Comité Régional de Paix pour les résultats auxquels sont parvenus les participants en quatre (4) jours d'intenses travaux.

Le Chef du gouvernement a salué les efforts des autorités régionales, Conseillers Régionaux, Chefs traditionnels , leaders religieux pour toutes les dispositions qui ont été prises pour amener les différentes communautés à apporter leurs contributions pour une solution urgente et pérenne au différend qui oppose certains de nos compatriotes aux groupes armés de la Libye post-Kadhafi, à Oubari et Sebha, en territoire libyen.
Le Premier ministre s'est déclaré réconforté par les efforts déployés par le Comité Régional de Paix pour l'apaisement de la tension sociale qui a prévalu au niveau de la région d'Agadez en général et de la Commune Urbaine en particulier suite au conflit dans le sud -libyen. En matière de renforcement du dispositif de sécurité a dit le Chef du gouvernement, l'Etat a mis d'importants moyens dans le nord du pays où, dans le cadre de la coopération militaire, des Forces Etrangères des pays amis du Niger accomplissent des missions pour que la paix soit un acquis pour notre pays. D'importants investissements seront faits par l'Etat, ainsi qu'un déploiement des Forces armées est prévu pour sécuriser nos frontières, a dit SEM. Brigi Rafini.


Face à la situation qui prévaut dans le sud libyen miné par les conflits fratricides, a poursuivi le Premier ministre, le Président de la République a donné des assurances quant à la création d'un Comité National qui travaillera avec le Comité régional de Paix d'Agadez pour prévenir toute forme de menace à la Paix et à la quiétude sociale sur le territoire nigérien principalement dans la région d'Agadez qui partage une frontière commune avec la Libye.
Concernant les rumeurs faisant état de la présence à Agadez d'agents recruteurs de mercenaires au profit de certains groupes armés libyen , le Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM Brigi Rafini a instruit les autorités régionales pour mener des enquêtes approfondies qui permettront une fois que l'information s'avère réelle d'interpeller tout fauteur de trouble et de le rapatrier vers son pays, car a précisé le Premier ministre, le Niger n'acceptera pas une déstabilisation de la Libye, pays frère et ami à partir de son territoire .
C'est dans ce sens que, le Chef du gouvernement a loué les efforts du Conseil régional pour la mise en place d'un cadre de concertation entre autorités et population qu'il a qualifié d'initiative louable surtout que les populations ont décidé de façon bénévole d'apporter tous leurs appuis aux Forces de Défense et de Sécurité dans l'accomplissement de leur mission dans la région d'Agadez. Il a de ce fait rassuré le Comité Régional que l'Etat prendra toute disposition utile pour l'appuyer, le structurer afin que sa mission ait un impact important pour la stabilité et la consolidation de la paix dans notre pays.
Pour ce qui concerne de l'insécurité urbaine, le trafic d'armes, de drogue et la gestion du flux sans cesse croissant des migrants, ainsi que de la délinquance des jeunes, le Premier ministre a donné des instructions fermes aux FDS pour que l'ordre règne dans la Commune Urbaine d'Agadez où certains individus se croient au dessus de la loi. Concernant l'orpaillage, le Premier ministre a indiqué que des mesures sécuritaires seront prises pour la sécurisation des sites du Djado, de Tchibarkatène afin de protéger les personnes et leurs biens des actes de banditisme et de criminalité qui prennent des proportions inquiétantes.
Quand bien même la situation n'est pas très alarmante, l'Etat continuera le renforcement de la sécurité dans ces zones d'orpaillage qui profitent à beaucoup de Nigériens, ce qui d'ailleurs, selon SEM Brigi Rafini, a considérablement réduit le chômage et le mal vivre auxquels étaient confrontés les jeunes dans la région d'Agadez.
Le Gouverneur de la Région d'Agadez, le Colonel Mamadou Fodé Camara, a pour sa part déclaré que les FDS sont toujours à pied d'œuvre pour faire en sorte que les sites aurifères ne soient pas le Far West et d'ailleurs, a-t-il-ajouté, le convoi Djado-Agadez qui a été mis en place a été récemment renforcé pour répondre à l'attente des plus hautes autorités du pays et le bien être des populations .Seul ombre au tableau dira le Colonel Mamadou Fodé Camara, les orpailleurs ne respectent pas les dispositions des convois militaires d'où les braquages dont ils sont victimes sur le chemin du retour par des malfrats .
A ce sujet, le chef du gouvernement a indiqué que des patrouilles mixtes seront mises en place dans toute la région pour lutter contre l'insécurité sous toutes ses formes. Par rapport à une doléance du Conseil régional relative à la création d'une Direction Régionale des Douanes qui soulagerait les automobilistes, le Premier ministre a pris bonne note et la question a-t-il dit sera examinée par le gouvernement.
Auparavant, le président du Conseil régional d'Agadez, M. Mohamed Anacko, a dans son intervention donné les informations relatives à l'évolution positive des événements en Libye pour annoncer les débuts des négociations entamées au niveau d'Oubari et de Sebha, un facteur porteur d'espoir pour la fin des hostilités entre les groupes frères qui se font une guerre qui n'est pas la leur. M. Mohamed Anacko a en outre remercié l'ensemble des acteurs pour l'engagement des uns et des autres afin de mettre un terme à cette crise dans un esprit de dialogue et en faveur de la paix, de la cohésion sociale. Il a loué les efforts déployés par les membres des différentes communautés nomades et de leurs représentants pour amener les acteurs de la crise au sud-libyen à se comprendre. Les missions de sensibilisation menées à Agadez par le Comité régional ont permis d'amener les uns et les autres au bon sens, à la cohésion et à la quiétude.
Le Comité Régional, a indiqué M. Anacko, est prêt à se rendre en Libye pour réconcilier et sensibiliser d'avantage les parties prenantes au conflit sur l'importance de la Paix entre les communautés et les tribus unies par des liens séculaires .Il a en outre félicité le Chef du gouvernement pour les appuis annoncés au profit du Comité Régional qui pourra jouer pleinement son rôle dans le cadre de la consolidation de la paix dans la région. M. Anacko s'est dit convaincu de l'implication du Président de la République du Niger, SE. Issoufou
Mahamadou et du Premier ministre, SE. Brigi Rafini, qui soutiennent toutes les bonnes initiatives œuvrant à asseoir une paix durable dans toute la sous région.
Le Premier ministre a déclaré enfin que, toutes les recommandations issues des travaux du Comité Régional de Paix sont pertinentes et à prendre au séreux. C'est pourquoi SEM Brigi Rafini a donné l'assurance que toutes ces recommandations seront examinées minutieusement par l'Etat qui prendra les dispositions qui s'imposent.
Dans les conclusions des travaux, le Comité Régional de Paix d'Agadez a adressé une motion spéciale de remerciement au Premier ministre, SE. Brigi Rafini, «pour l'ensemble de ses efforts multiples déployés en faveur des populations et son attention particulière accordée à la question de la paix et la sécurité, ainsi que toutes les sollicitations de la Région». Le Comité a également félicité le Gouverneur de la Région d'Agadez, tout en le remerciant pour sa disponibilité et la bonne collaboration avec les différents acteurs de la Région, notamment le
Conseil Régional d'Agadez. Le CRPAIX d'Agadez a enfin adressé une motion spéciale de soutien et d'encouragement aux FDS pour les efforts multiples et l'engagement en vue de la sécurisation de nos vaillantes populations et de leurs biens malgré la porosité de nos frontières et l'insuffisance des moyens mis à leur disposition.
Abdoulaye Harouna, ANP-ONEP/Agadez

{jathumbnail off}

.

Commentaires  

+3 #1 ni jai rier 30-07-2015 18:50
Agadez certains individus se croient au dessus de la loi :D à Niamey certains députés sont au dessus de la loi
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #2 Killman 30-07-2015 19:23
Premier est touareg, president est considere comme touareg par Les zinderois et Les traffiquant de drogue et armes sont des touareg. C'est leur tour, il faut Les laisser tranquille.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 gjeorges 30-07-2015 23:52
Un bouzou ( peau de mouton)! c'est bel-la aussi si ça vous convient killman?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 bogoiri 31-07-2015 09:02
Le Comité Régional, a indiqué M. Anacko, est prêt à se rendre en Libye pour réconcilier et sensibiliser d'avantage les parties prenantes au conflit sur l'importance de la Paix entre les communautés et les tribus unies par des liens séculaires : La Libye n'est pas le Niger et sa population ne sont pas des bouzou
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 hs 31-07-2015 14:36
le premier ministre n'a jamais dit un seul mot concernant les problèmes entre majorité & opposition
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 pink panter 31-07-2015 16:45
Allez vs faire foutre avec vs conseils.pourquoi s'inquiéter de problème libyen,alors que sur notre propre territoire les bandits touaregs nous attaquent entre Dirkou et Agadez?ou bien c'est parce que maina se sont les touaregs qui sont matés par les toubous?ironie
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com