samedi 3 décembre 2022

3980 lecteurs en ligne -

fraren

Rappel de l’ambassadeur de France au Niger : communiqué du ministère des affaires étrangères

 Antoine Anfre et MI

Suite aux allégations d’une certaine presse relativement aux conditions de fin de mission au Niger de l’Ambassadeur de France, le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur tient à apporter un démenti catégorique à l’assertion selon laquelle Monsieur Antoine ANFRE a été expulsé du Niger.

Le départ de l’Ambassadeur de France procède d’une décision souveraine des autorités compétentes françaises, lesquelles ont décidé de lui confier de nouvelles missions à Paris, en l’occurrence la fonction d’Ambassadeur des Sports au Quai d’Orsay. En effet, conformément aux termes de la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques, les Etats accréditant gardent la liberté de mouvement de leur personnel diplomatique.

Le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, conformément aux traditions d’hospitalité du Niger, veille à ce que le corps diplomatique accrédité au Niger exerce ses missions dans l’esprit et la lettre de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et aussi dans la sécurité et la sérénité optimales.

Le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur relève qu’à aucune des réunions du Cadre de Dialogue Politique qui regroupe aux termes de l’Accord de Cotonou,

Article 8, la Ministre des Affaires Etrangères, les Ambassadeurs de l’Union Européenne et la Délégation de l’Union Européenne au Niger, un ambassadeur n’a exprimé des craintes quant aux conditions de préparation et ou d’organisation des élections générales prévues au Niger en 2016.

Les Ambassadeurs membres du Cadre du Dialogue Politique, ainsi que les autres membres du Corps diplomatique, (bilatéraux et multilatéraux) ont toujours salué les bonnes dispositions du Gouvernement à créer les conditions d’organisation par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), d’élections libres et transparentes, conformément aux instructions fermes du Président de la République, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou.

Du reste, il y a lieu de rappeler qu’au Niger tout processus électoral fait l’objet d’un consensus de toute la classe politique regroupée au sein du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), gage d’élections crédibles et ouvertes.

Le Sahel

{jathumbnail off}

.

Commentaires  

+1 #1 nigeri 23-07-2015 16:57
Pauvre Bazoum tu penses êtres plus intelligent que tous les nigériens? De toutes les manieres les carottes sont cuites pour toi et ta bande des vauriens
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 LOL 23-07-2015 17:35
Personne n'a dit qu'il a été expulsé mais que vous avez demandé son départ au près de la France. Il ne faut pas faire un jeu de mot, car vous pouvez demander son départ à la France sans l'expulser. Ne prenez pas les nigériens pour des ignorants comme le pense Bazoum. La question pertinente est: Avez vous demandé à la France son départ car votre communiqué ne répond pas à la question mais l'esquive.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 khy 23-07-2015 22:18
Info:
Bazoum n plus au ministere des aff.etrangeres... no
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Manoeuvre 24-07-2015 00:15
c'est ridicule ce cirque.
Pourquoi forcement se justifier???
L’intéressé parlera un jour, soyez rassuré,les journalistes vont l'acculer un jour et il s'exprimera.
ça va se savoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #5 Maidoka 24-07-2015 09:02
Nigeri,
En quoi Bazoum est concerné par cette affaire? Tu ignores que Bazoum n'est plus Ministre des Affaires Etrangeres? Ta haine contre Bazoum te feme les yeux. Eh bien, apprete toi a preuler beaucoup. Bazoum conduit bien le PNDS vers une victoire CERTAINE de Issoufou a la presidetielle et du PNDS aux legislatives. SAI DAY HAUCHI
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Bako 25-07-2015 01:38
Le Niger n'a pas à se justifier du départ d'un Ambassadeur fut il de la France. N'en déplaise à l'enquêteur et autres presses de caniveau. Et puis quand même Bazoum n'est plus MAE, renseignez vous au moins avant de racontez des connectés.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Bako 25-07-2015 01:40
Correction : avant de racontez des conneries.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com