NITA Fond Site Web 675 x 240

 Capitaine Ibrahim Traore souriant

Après plusieurs jours d'absence sur la scène nationale, qui ont alimenté toutes sortes de rumeurs sur la situation à Ouagadougou, le Président de la Transition est finalement réapparu en public ce mercredi 20 juin 2024, à l'occasion d'une visite dans les locaux de la télévision nationale (RTB), avant de présider un Conseil des ministres. Le capitaine Ibrahim Traoré, que l'on disait porté disparu, est revenu sur l'incident de la semaine dernière qui a déclenché des polémiques et autres surenchères, avant de mettre ces agissements sur le compte des « ennemis de la nation ».

 

Zeyna commission0

 

On disait que son règne était fini, que le capitaine IB avait disparu ou reclus dans un lieu inconnu protégés par son dernier cercle et des soldats de la société militaire privée russe BEAR ainsi que des militaires maliens envoyés à Ouagadougou pour tenter de sauver son régime. Certains affirmaient qu’il s’était même réfugié à l’Ambassade du Mali au Burkina où les conditions de sa reddition sont en train d’être négociées et des noms de ses potentiels successeurs à la tête de la transition ont même été annoncés.

Il n’en est rien car si confusion il y a eu, le capitaine IB reste toujours le maitre du pouvoir à Ouagadougou. Ce jeudi 20 juin 2024, il est apparu en public à l’occasion d’une visite qu’il  conduite dans les locaux de la RTB avant de présider le traditionnel et hebdomadaire Conseil des ministres.  « Nous, on ne fuit pas. On ne recule pas, on n’abandonne pas », a déclaré le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, avant d’affirmer que ses ministres et lui n'ont pas fui la salle du conseil des ministres, lors d'un incident de tir à la télévision publique, comme l'ont rapporté des médias occidentaux en référence au tir d’obus qui a fini sa course dans les locaux de la télévision publique.

« Il n’en est absolument rien. Nous sommes là. L’incident s’est passé pendant qu’on était en conseil des ministres. Si les gens avaient fui, après le conseil il n’y aurait pas eu de point de presse. Il ne faut pas écouter ces individus qui cherchent à distraire les gens. Nous, on ne fuit pas. On ne recule pas, on n’abandonne pas. Ils ont raconté ce qu’ils veulent. Tout le monde a compris que ce sont les ennemis de la nation », Capitaine Ibrahim Traoré, Président du Faso.

Capitaine Ibrahim Traore presidence BF

Confusion, rumeurs et surenchères à Ouagadougou

Malgré son apparition le vendredi dernier lors d’une opération de don de sang et les images de la Fête de Tabaski, dimanche dernier,  où on le voyait prier en cercle restreint, les rumeurs les plus folles ont inondé les réseaux sociaux depuis presque une semaine sur la situation qui prévaut à Ouagadougou. Alimentées par la relative disparition du Chef de l’Etat des radars de l’actualité nationale depuis le Conseil des ministres de mercredi dernier au cours duquel une roquette s’est abattue dans l’enceinte de la RTB, située non loin de la Présidence, ces rumeurs ont été amplifiées par les médias internationaux qui ont vite fait de faire le lien avec des évènements isolés qui ont eu lieu dans le pays ces derniers temps.

L’état-major des Armées a beau démentir qu’il n’en n’est rien, ces mêmes sources ont continué à maintenir que des mutineries enregistrées dans plusieurs casernes de la capitale mais aussi des autres régions du pays comme Bobo, ont fini par avoir raison du Président de la Transition dont les jours au pouvoir étaient désormais comptés. Surtout que le Conseil des ministres qui se tenait d’habitude chaque mercredi, n’a pas eu lieu hier. Et ces sources de mettre cette grogne des soldats sur le compte de la mauvaise gestion par le capitaine IB de la situation sécuritaire du pays avec la multiplication des attaques terroristes meurtrières dont la dernière, entre le 11et le 12 juin à Mansila près du Niger et revendiquée par le JNIM, a fait plus d’une centaine de victimes alors que le gouvernement tarde à communiquer sur le véritable bilan de l’assaut.

Lors de son passage à la RTB, le président Traoré a saisi l’occasion pour donner des précisions sur ce qui s’est réellement passé.  « Ce sont ceux qui sont là pour vous protéger qui ont malheureusement fait l’incident. C’est dans le cadre de leur relève, en voulant vérifier un certain nombre de choses, malheureusement quelqu’un a fait partir le coup. Ceux qui étaient à côté, ainsi que celui qui a actionné ont été blessés et transportés à l’hôpital ce jour. Dieu merci, ils ont quitté l’hôpital », a indiqué le Chef de l’Etat au personnel de la RTB mobilisé pour la circonstance.  Et d’ajouter : « malheureusement la roquette s’est dirigée dans la cour de la RTB Télé. On peut rendre grâce à Dieu parce qu’il n’y a pas eu de perte en vie humaine ; mais des blessés pris en charge par l’infirmerie de la Présidence du Faso. On a mis en place une équipe de psychologues pour une prise en charge du stress post traumatique de tout le personnel ». Le Chef de l’Etat a rassuré que « c’est juste un incident et que dans le maniement des armes, ces genres d’évènements peuvent survenir ».

S’il est évident que quelque chose s’est passée ces derniers jours à Ouagadougou et peut-être même au sein du MPSR 2, l’organe militaire qui dirige la transition, cette réapparition publique de l’homme fort du Burkina ainsi que la reprise des activités gouvernementales avec la tenue du Conseil des ministres, a de quoi rassurer ses soutiens et partisans. Les prochains jours seront assez édifiants sur ce qui s’est vraiment passé au point de susciter toute cette polémique, à condition toutefois que le gouvernement communique davantage pour contrer toutes les tentatives de manipulations qu’il dénonce et qui constitue le véritable terreau à toutes les intox…

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

2
Ouedrago
4 semaines ya
Quand ça commence comme cela, ça ne finit jamais bien. On est dans les moments précaires pour IB.
Like J'aime like love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Kabore
4 semaines ya
J’espère qu’il a pris des lessons de cette situation et qu’il redressera sa trajectoire. Tu as pris le pouvoir en promettant d’améliorer la situation sécuritaire devant Dieu et ton peuple. Donc assume toi et ne deviens surtout pas un politicien déguisé en traillie avec des promesses qui ne valent même le papier sur lequel elles sont écrites.
Like J'aime love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Sanda
4 semaines ya
Le Président du Faso a tout intérêt à fermer sa grande gueule et à honorer ses engagements. L'Afrique a compté des chefs d'État peu ou prou emblématiques. L'Afrique manque surtout de leaders qui tiennent leur parole depuis les indépendances. À lui de choisir d'appartenir à l'une ou l'autre classe de chefs d'État.
Like J'aime love care 2 Répondre | Signaler ce commentaire
3
voltaïque
4 semaines ya
Conseils a IB: Arrete de te pavaner un peu partout car n'oublie pas qu'il y'a une cible sur ton dos. Arrete de faire le perroquet. Parle peu, voir très peu sinon laisse tes actes parler pour toi. Agit d'abord, ensuite, après, voir sans cesse. Les peuples croient en ce qu'ils voient et non aux promesses.
Like J'aime love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Fiona
4 semaines ya
! Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Oumarou
3 semaines ya
Ils ont tous des bérets rouges alors que peu d'entre eux ont vu un parachute, ils sont tous en tenue de super commando alors qu'ils ne seraient pas foutus de courir 5 kilomètres... Quelle bande d'escrocs !
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Oumarou
3 semaines ya
Et IB qui pose au bureau avec des gants tactiques, il a peur de se blesser les mains en tenant un stylo bille...?! :D
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2630 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
571 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
363 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
388 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2289 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages