NITA Fond Site Web 675 x 240

 Nations Unies reunion

Dans un vote tenu le 10 Janvier à Genève, le Royaume du Maroc a remporté une victoire significative en étant élu à la Présidence du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies pour l'année 2024. Sur les quarante-sept membres du Conseil, 30 ont soutenu la candidature marocaine, surpassant celle de l'Afrique du Sud, qui n'a recueilli que 17 votes, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger.

Cette élection, une première dans l'histoire du Maroc, est une reconnaissance par la Communauté internationale de la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en matière de protection et de promotion des droits de l'Homme. Le Maroc, sous la direction de Sa Majesté, a fait le choix irréversible de consacrer l'État de Droit et le respect des droits de l'Homme, comme inscrit dans la Constitution de 2011. Cela se traduit par un élan continu de réformes visant la consolidation de la démocratie, l'égalité entre les femmes et les hommes, la justice sociale et territoriale, et la participation inclusive des jeunes.

L'élection du Royaume témoigne également de la confiance et de la crédibilité que suscite l'action extérieure du Maroc sous l'Impulsion Royale, tant en Afrique que sur la scène internationale et dans le système multilatéral. Malgré la mobilisation de l'Algérie et de l'Afrique du Sud pour contrer cette élection, le Maroc a obtenu le soutien de nombreux pays de toutes les régions du monde.

Le Maroc, qui a joué un rôle majeur au sein du Conseil des Droits de l'Homme, se réjouit de cette confiance témoignée en lui par la Communauté internationale. Cette élection est perçue comme un signal fort en faveur de la démarche constructive et du leadership rassembleur du Maroc sur des sujets cruciaux tels que le dialogue interreligieux, la tolérance, la lutte contre la haine raciale, le droit à un environnement sain et durable, les droits des migrants, et l'impact des nouvelles technologies.

Pendant sa présidence, le Maroc continuera de privilégier le dialogue, le rassemblement et le consensus, comme il l'a fait au cours de ses trois mandats au sein du Conseil des Droits de l'Homme. Le Royaume entend renforcer et rayonner cet important organe du système onusien des droits de l'Homme, en collaborant activement avec les membres du Conseil et tous les Groupes régionaux, selon les termes du communiqué.



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2615 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
570 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
362 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
386 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2287 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages