NITA Fond Site Web 675 x 240

Keita Mairie de Garhanga maps

Un groupe des bandits armés a attaqué dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 septembre 2022 un commerçant du village de Tarwada, une localité située dans la commune de Garhanga, département de Kéita (région de Tahoua). Le bilan de l'attaque est de (1) un mort et deux blessés qui ont été enregistrés selon le vice maire de la commune de Garhanga contacté par le correspondant régional de l'ANP.

 

Zeyna commission0

Chaque semaine,nous assistons à une attaque des bandits armés dans la vallée a-t-il déploré.Nous demandons la création d'un détachement des gardes républicains pour sécuriser la zone a-t-il ajouté.

Aussitôt alertés par la victime qui a pu s'échapper, les habitants du village de Tarwada se sont mobilisés pour venir au secours du commerçant du village. Dans leur fuite, acculés par la pression de la population les assaillants ont ouvert le feu faisant un mort et plusieurs blessés admis à l'hôpital du district de Kéita.

La région de Tahoua fait face depuis une décennie à une insécurité résiduelle qui sévit dans les campagnes. Les bandits armés qui écument dans cette région ont pour cibles les commerçants et les lieux des commerces. Leur mode opératoire consiste à se déplacer à moto en groupes armés des fusils et autres armes blanches en s'introduisant nuitamment dans les domiciles des commerçants et autres nantis pour chercher de l'argent.

Tout récemment des villages de Badam dans la commune de Keita, Gabassa dans la commune de Tamaské et Loudou Ibagatan dans la commune d'Ibohamane ont été victimes d'attaques à main armée. Les malfrats ont saccagé et vidé des boutiques à Badam et emporté une importante somme d'argent au domicile d'un commerçant du village de Gabassa, ils ont pris une somme importante d'argent plus une moto chez un commerçant faisant trois blessés à Loudou Ibagatan. Le prélèvement forcé des zakkat par des groupes terroristes,le vol de bétail, le kidnapping (enlèvement avec rançon)et les braquages des agences de transfert d'argent et des commerçants sur les routes au retour des marchés hebdomadaires sont devenues monnaies courantes dans cette partie du pays. Les populations de plus en plus agacées par les attaques des bandits armés dans leurs villages ont pris leur destin en main en créant un peu partout dans la région des brigades de sécurité qui veillent dans la nuit sur la population et leurs biens.

ANP



Commentaires

1
Housseini Souley Maidabo
1 année ya
Il est souhait
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Housseini Souley Maidabo
1 année ya
Il est souhait
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2692 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
573 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
365 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
513 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
404 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
390 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2289 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages