mercredi, 22 novembre 2017

Nous avons 23720 invités et aucun membre en ligne

French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Forfait-Albarka 1200X500px-min

trump afp 0 

Le président américain s'est empêtré dans une nouvelle polémique la semaine passée. En cause, des propos jugés insensibles tenus à la veuve d'un soldat mort au combat.

Alors qu'elle était en route mardi pour accueillir à l'aéroport de Miami (Floride) le cercueil de son mari, Myeshia Johnson, enceinte de leur troisième enfant, a reçu un appel de Donald Trump. C'est la parlementaire démocrate Frederica Wilson qui en a rapporté des bribes à la télévision américaine.

Trump dément 

«Je l'ai entendu dire : "Je suis sûr qu'il savait pour quoi il s'engageait, mais ça reste douloureux"», a-t-elle affirmé sur CNN. Sur son compte Twitter, Donald Trump a nié les faits mercredi matin. «L'élue démocrate à la Chambre des représentants a complètement inventé ce que j'ai dit à l'épouse du soldat qui est mort en service (et j'ai des preuves). C'est bien triste!», a écrit le locataire de la Maison Blanche.

Une accusation retoquée par Frederica Wilson sur CNN, arguant : «Je ne sais pas de quel type de preuves il parle. Je n'étais pas seule dans la voiture et j'ai des preuves aussi».

Lundi, la veuve de La David T. Johnson, le soldat américain tué au Niger début octobre, est revenue sur l'appel polémique. «Le président a dit qu'il savait pour quoi il s'était engagé, mais ça fait mal. Ça m'a fait pleurer. J'étais en colère à cause du ton de sa voix et de la manière dont il l'a dit», a déclaré Myeshia Johnson lors d'une interview sur la chaîne ABC News.

«J'étais très fâchée, ça m'a fait pleurer encore plus»

«Il ne se souvenait pas du nom de mon mari. La seule raison pour laquelle il s'en est souvenu est parce qu'il m'a dit qu'il avait son dossier sous les yeux, et c'est là qu'il a prononcé le nom 'La David'. Je l'ai entendu bafouiller en essayant de se souvenir du nom de mon mari, et c'est ce qui m'a fait le plus mal, parce que si mon mari est là-bas à se battre pour notre pays, s'il risque sa vie, pourquoi ne pouvez-vous pas se souvenir de son nom?», a-t-elle ajouté.

«Je n'ai rien dit, j'ai juste écouté. J'étais très fâchée, ça m'a fait pleurer encore plus», a-t-elle également déclaré.

Rapidment, le président a répondu par un tweet. «J'ai eu une conversation très respectueuse avec la veuve du sergent La David Johnson, et j'ai prononcé son nom dès le début, sans aucune hésitation!», a-t-il assuré.

La patrouille conjointe américano-nigérienne du soldat David T. Johnson est tombée le 4 octobre dans une embuscade d'un groupe jihadiste à la frontière avec le Mali, qui a coûté la vie à quatre militaires américains et quatre autres nigériens. 

Commentaires   

0 #1 Mamane 24-10-2017 09:37
les Américains avec votre mauvais code électoral vous n'avez que vos yeux pour pleurer.
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285_C_NollEp-NIGER_-_actuniger.jpg

Forfait-Albarka 600X600px -min

EcoStartup-min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Nigeria: au moins 50 morts dans un attentat-suicide visant une mosquée

22 novembre 2017
Nigeria: au moins 50 morts dans un attentat-suicide visant une mosquée

Au Nigeria, c'est une mosquée qui a été visée ce mardi matin 21 novembre par une attaque. Dans le nord-est du pays, à Mubi, cet attentat-suicide particulièrement meurtrier a fait...

Zimbabwe : après trente-sept ans au pouvoir, Robert Mugabe a démissionné

21 novembre 2017
Zimbabwe : après trente-sept ans au pouvoir, Robert Mugabe a démissionné

  Alors que le Parlement zimbabwéen examinait une procédure de destitution contre le dirigeant âgé de 93 ans, celui-ci a fait parvenir une lettre, mardi, annonçant sa démission avec effet immédiat.

Grace Mugabe : la trop ambitieuse Première dame du Zimbabwe

21 novembre 2017
Grace Mugabe : la trop ambitieuse Première dame du Zimbabwe

Sa soif de pouvoir a très certainement accéléré la chute de son mari, le président zimbabwéen Robert Mugabe. Portrait de Grace Mugabe, une Première dame sulfureuse et colérique, honnie dans...

Robert Mugabe, le « libérateur » désavoué même par les siens

21 novembre 2017
Robert Mugabe, le « libérateur » désavoué même par les siens

Le roi est nu mais qu’importe, semble dire Robert Mugabe. Dimanche 19 novembre, lors d’une allocution télévisée attendue comme celle de sa renonciation au pouvoir, le vieux leader a refusé de démissionner de la présidence zimbabwéenne....

« Marchés d'esclaves » en Libye : les Africains révoltés

19 novembre 2017
« Marchés d'esclaves » en Libye : les Africains révoltés

Au moins autant que ces pratiques d'un autre temps c'est le mutisme général qui a soulevé l'indignation de plusieurs personnalités, artistes, et de la société civile surtout. Parmi les manifestations...

Libye : une vidéo de migrants subsahariens vendus comme esclaves suscite colère et indignation

17 novembre 2017
Libye : une vidéo de migrants subsahariens vendus comme esclaves suscite colère et indignation

Les images viennent d'être rendues publiques par la chaîne américaine CNN. Après une enquête de longue haleine, celle-ci a pu prouver l’existence d'un marché aux esclaves subsahariens en Libye. Les...