jeudi, 21 novembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Djibril Bare Mainassara Pic Large min

M.le président de la République,

Vous me permettrez de m’adresser à nouveau à vous, en tant que simple citoyen, à propos de la situation dramatique des étudiants Nigériens vivant au pays de la Téranga puisque, je ne le répèterai jamais assez, l’éminent Albert Einstein a dit que « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent et laissent faire ».

Dans mon cas, comme vous le devinez, " écrire est le moyen de parler lorsqu'on n'espère pas d'être écouté " tel que l’a prescrit Nicolas Malebranche dans « La recherche de la vérité » (1675).

Permettez-moi, avant tout propos, de présenter mes condoléances les plus attristées au peuple nigérien suite aux pertes en vies humaines dans les rangs de nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité, lors de la dernière attaque de Bilabrim dans la Région de Diffa et de souhaiter un prompt rétablissement aux blessés.

Ai-je besoin de rappeler, à l’instar des étudiants de Dakar, que notre Loi fondamentale, pour laquelle vous avez prêtez serment sur Le Saint Coran « de respecter et faire respecter », en ses articles 23 et 24 oblige l’Etat à protéger la jeunesse contre l'exploitation et l'abandon ?

Nos jeunes compatriotes, dans un message pathétique récemment publié, nous informent qu’à l’heure actuelle, les boursiers de l’Etat nigérien qui étudient à l’Ecole Inter- Etats des Sciences et Médecine Vétérinaires (EISMV) et à  l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar sont dans une situation plus que dramatique du fait de divers arriérés de frais d’inscription, d’études, de bourses, des frais des œuvres universitaires.

C’est pourquoi, ces étudiants, dont certains ont trouvé refuge dans les locaux de notre Ambassade à Dakar, sollicitent des autorités nigériennes que vous incarnez, « un haut patriotisme et un sens élevé d’humanisme, pour la résolution de ces problèmes qui faciliteront l’épanouissement de l’étudiant nigérien au Sénégal ».

Je me suis permis de m’adresser à nouveau à vous, malgré votre agenda chargé du fait des multiples sollicitations dont vous faites l’objet de par le monde puisque votre absence à ces sommets et colloques mondiaux auxquels vous êtes convié serait dommageable à leur qualité du fait de la haute qualité de vos interventions. J’ai supposé, ayant observé que le ministre en charge des enseignements supérieurs ne détient pas la solution, puisque c’est un problème d’arbitrage des ressources financières disponibles.

Je demeure convaincu que vous trouverez une solution urgente, puisqu’il vous souviendra que dans l’interview exclusive que vous aviez accordée à notre télévision nationale au mois d’avril dernier, à l'occasion du huitième anniversaire de votre  accession à la magistrature suprême, vous aviez déclaré : « Durant ces huit ans, nous avons mobilisé et dépensé 10.000 milliards de Francs CFA (15 milliards d’euros)… Quand on fait le bilan des infrastructures réalisées entre 2011 et 2018, on se rend compte qu'on a réalisé autant que ce qui a été fait dans ce pays en 50 ans, soit de 1960 à 2010…».

Par ailleurs, votre gouvernement a annoncé avoir mobilisé les mois derniers 450 milliards de FCFA pour l’organisation au mois de juillet dernier du Sommet de l’Union Africaine pour le lancement de la ZLECAf censée promouvoir les échanges commerciaux intra africains. Des assurances avaient été données par les organisateurs dudit sommet que « le budget des dépenses prioritaires (éducation, santé, questions sécuritaires, etc.) n’est pas modifié ». Or l’Etat du Niger enregistre divers arriérés dont certains relatifs à l’exercice 2015-2016 à l’EISMV et l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université Cheikh Anta Diop. Pour les connaisseurs, ces écoles sont des hauts lieux du savoir scientifique et technologique plus qu’indispensables pour un pays d’élevage comme le nôtre, doté des ressources pétrolières et minières, à même de nous fournir des ressources humaines de qualité indispensables à l’émergence de notre économie. Notre pays, devenu pétrolier depuis 2012 et aspirant à l’émergence, peut-il se permettre aujourd’hui d’accumuler des arriérés dans des universités étrangères et abandonner nos enfants à l’étranger sans ressources ?

Pour avoir bénéficié comme moi des bienfaits de l’école publique qui nous a permis vous et moi de devenir ce que nous sommes aujourd’hui et du fait de votre engagement réaffirmé pour l’émergence de l’économie de notre pays dans tous vos discours, il ne subsiste aucun doute dans mon esprit qu’une solution idoine sera trouvée en faveur des étudiants de Dakar, et par-delà eux, pour l’ensemble des élèves et étudiants nigériens, tous cycles et pays d’accueil confondus. 

Veuillez agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de ma déférence.

Niamey, le 31 octobre 2019

Djibrilla Mainassara Baré

Citoyen Nigérien – Ancien Fonctionnaire international à Dakar

 

Commentaires  

0 #1 Zoom 01-11-2019 14:41
Mr. Djibrilla merci de vs acquitter de votre devoir citoyen la balle est dans le camp d Issoufou djaouga
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Zoom 01-11-2019 14:41
Mr. Djibrilla merci de vs acquitter de votre devoir citoyen la balle est dans le camp d Issoufou djaouga
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 ADAMOU 02-11-2019 01:20
Merci beaucoup Doyen!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Dan Gougouhema 02-11-2019 05:45
spécialiste en lettre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Dadis 02-11-2019 09:42
Votre citoyenneté n'est plus à démontrer, vos multiples écrits ont aidé beaucoup de nigériens.
Que dieu vous prête longue vie afin les nigériens puissent bénéficier de vos qualités scientifique, professionnelle et personnelle.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Garba 03-11-2019 03:37
Merci Monsieur Baaré.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 dhunill 04-11-2019 13:22
djibrilla tu es toujours au four et au moulins
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 #8 SOULEY KOURMA illia 06-11-2019 16:41
Merci pour ce soutien que le bon Dieu vous récompense
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Ibroh 06-11-2019 17:21
Merci Doyen beaucoup
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nous avons 4067 invités et aucun membre en ligne

10 nouvelles chaines au meme prix

Top de la semaine

Publier le 21/11/2019, 12:12
revocation-des-maires-des-communes-rurales-de-dogueraoua-malbaza-et-du-conseil-municipal-de-youri-de-leurs-fonctions Le conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 20 novembre 2019, sous la présidence du Chef de...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:05
sahel-lancement-des-activites-du-projet-mediation-agropastorale-au-niger L’hôtel Radisson Blu de Niamey a servit de cadre, mardi 19 novembre, au lancement des activités du...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 11:38
burkina-18-assaillants-et-un-gendarme-tues-dans-une-attaque-a-arbinda-dans-le-soum-sahel Un (1) gendarme a été tué et dix huit (18) assaillants ont été abattus, a annoncé dans un communiqué,...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 07:24
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-20-novembre Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 20 novembre 2019, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 20/11/2019, 17:31
semaine-de-l-inclusion-financiere-dans-l-uemoa-les-enjeux-de-la-digitalisation-au-coeur-de-la-seconde-edition Du 18 au 23 novembre 2019, la BCEAO organise la seconde édition de la Semaine de l'Inclusion...Lire plus...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 19/11/2019, 19:40
eliminatoires-can-2021-le-mena-a-sombre-a-niamey-devant-les-bareas-de-madagascar-2-6 Le Mena National a « bu l’eau », comme il se dit chez nous, ce mardi 19 novembre au Stade...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 21:57
operation-tongo-tongo-mali-niger-24-soldats-maliens-et-17-terroristes-tues-une-centaine-de-suspects-entre-les-mains-des-fan-a-tiloa Le bilan de l’accrochage, ce lundi 18 novembre à Tabankort (Gao), entre les Forces armées maliennes...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...

Dans la même Rubrique

Lettre ouverte à l’occasion des 30 ans de la Convention relative aux Droits de l’Enfant (Par Félicité Tchibindat)

20 novembre 2019
Lettre ouverte à l’occasion des 30 ans de la Convention relative aux Droits de l’Enfant (Par Félicité Tchibindat)

Pour chaque enfant, tous ses droits 20 novembre 1989 – 20 novembre 2019.  Il y a 30 ans de cela, jour pour jour, les dirigeants du monde ont pris un engagement...

Lettre ouverte au Président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO sur le refus du droit à la vérité sur la mort du président Baré en dépit l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO de 2015

8 novembre 2019
Lettre ouverte au Président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO sur le refus du droit à la vérité sur la mort du président Baré en dépit l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO de 2015

                                Monsieur le Président de la République, Permettez-moi tout d’abord de souhaiter la bienvenue aux Chefs d’Etat et de Gouvernements dans notre sympathique capitale. Je m’autorise à vous rappeler, et à...

Tribune politique : Nous autres, les jeunes....

3 novembre 2019
Tribune politique : Nous autres, les jeunes....

Les repères perdus S'il existe un indice, qui puisse permettre, de jauger du bien-être d'une nation, c'est à coup sûr sa jeunesse, à condition qu'elle soit éduquée, responsable, et utilement...

Lettre citoyenne ouverte au Président de la République sur la situation catastrophique des étudiants Nigériens à Dakar

1 novembre 2019
Lettre citoyenne ouverte au Président de la République sur la situation catastrophique des étudiants Nigériens à Dakar

M.le président de la République, Vous me permettrez de m’adresser à nouveau à vous, en tant que simple citoyen, à propos de la situation dramatique des étudiants Nigériens vivant au...

Hommage à Jacques Chirac l’Africain (Par Djibrilla BARE)

1 octobre 2019
Hommage à Jacques Chirac l’Africain (Par Djibrilla BARE)

Djibril Baré signant le livre de condoléances à l'ambassade de France ce lundi 30 septembre 2019. Jacques Chirac gaulliste paternaliste et condescendant ? Non pas vraiment Jacques Chirac né le 29...

Lettre ouverte à l’Honorable Député Oumarou Abdourahamane

10 septembre 2019
Lettre ouverte à l’Honorable Député Oumarou Abdourahamane

Ceux qui décident pour l’école publique doivent y inscrire leurs propres enfants, simple question de bon sens, de responsabilité partagée et d’équitabilité ! Cher honorable, cher concitoyen, cher frère Abder !