jeudi, 21 novembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Zakaria Abdourahmane UA

Malgré leur dispersion sur terre, leur diversité et leurs différences, les êtres humains dans leur existence, ne peuvent tout naturellement pas se passer de l’interdépendance. Malheureusement, l’histoire a montré qu’au lieu d’une interdépendance pour un monde égalitaire, les Africains ont été victimes d’une hégémonie. Mus par les stéréotypes et le profit, les asservisseurs ont créé les conditions de tout ce que l’Afrique a enduré.

Une Afrique, berceau de l’humanité et de la civilisation qui est aujourd’hui devenue un continent qui tâtonne. Elle a vécu une succession de tragédies, du commerce triangulaire à l’apartheid en passant par la colonisation. Cependant, de nos jours, les causes des problèmes de l’Afrique ne sont pas qu’exogènes, elles sont surtout endogènes. Raison pour laquelle, l’africain d’aujourd’hui doit se ressaisir, se départir du complexe, de l’incivisme, du pessimisme et faire preuve d’un patriotisme constant pour faire face aux grands défis du 21ème siècle.

Pendant que nous sommes à l’ère de la mondialisation, l’Afrique peine encore à trouver ces marques. Il est impérieux que chaque acteur joue sa partition dans la gouvernance démocratique pour contribuer à juguler et à éradiquer les maux qui minent le développement de l’Afrique. Cela ne peut se faire qu’en améliorant la déplorable coexistence entre majorités et oppositions. Ces dernières doivent avoir une approche constructive de leur rôle et se positionner en alternative crédible. Elles doivent s’inscrire dans une logique de proposition, et non celle de contestation systématique.

Aujourd’hui, l’Afrique est même victime de la turpitude d’une certaine société civile. Nombreux sont les imposteurs tapis dans la société civile qui surfent sur l’afro-pessimisme ambiant sur fond de propagande prétentieuse pour se sucrer. Ce sont des véritables globe-trotteurs qui sautent d’un pays à un autre, d’un continent à un autre, au nom de l’altermondialisme et d’un simulacre de solidarité avec l’Afrique, pour organiser ou assister à des forums et autres activités pour se servir de l’Afrique.

Cette Afrique qui jadis, à travers des grands hommes et des grandes dames de la diaspora et du continent a commencé la lutte pour sa liberté, sa dignité, son indépendance et son intégration. Plusieurs mouvements traversés par des courants politiques et idéologiques comme le mouvement des droits civiques aux États-Unis, la décolonisation, le mouvement panafricaniste et celui de la Négritude ont été avant-gardistes, formateurs et mobilisateurs.

C’est l’occasion de rendre un vibrant hommage à des grands défenseur(e)s de la cause africaine. Des militants, des penseurs et des leaders comme Henri Sylvester-Williams, Toussaint Louverture, George Padmore, Martin Luther King Jr, Marcus Garvey, William Edward Dubois, Rosa Parks, Maya Angelou, Angela Davis, Kwame N’Krumah, Jomo Kenyata, Sékou Touré, Modibo Keita, Djibo Bakari, Mandela, Patrice Lumumba, Julius Nyerere, Gamal Abdel Nasser, Césaire, Damas, Cheikh Anta Diop, Steve Biko, pour ne citer que ceux-là .

Tous ces grands hommes et ces grandes dames se sont dévoués pour la dignité, la liberté et l’unité de l’Afrique. La création de l’Organisation de Unité Africaine (OUA), devenue aujourd’hui Union Africaine (UA) est une suite logique de toute cette prise de conscience et de ce combat. Malgré que l’OUA ait plus mis l’accent sur la coopération entre Etats, les dirigeants africains panafricanistes d’antan ont beaucoup insisté sur l’intégration africaine. A l’époque, le débat s’était plus focalisé sur des considérations politiques et idéologiques exacerbées par la guerre froide.

Aujourd’hui, si l’Afrique veut relever les défis de son développement et peser de son poids dans la mondialisation, elle doit réussir son intégration économique. Comme l’a dit à juste titre Issoufou Mahamadou, Président du Niger,  » si le panafricanisme politique a dominé le 20ème siècle, le panafricanisme économique dominera le 21ème siècle ». Sa conviction à ce sujet est claire :  » il nous faut réussir l’intégration économique du continent et il appartient à notre génération de leaders de relever ce défi », a-t-il déclaré. Effectivement, l’Afrique a besoin de tous ses leaders dont l’engagement et le patriotisme vont au-delà de leurs pays respectifs pour servir la patrie élargie qu’est l’Afrique.

A l’image des autres peuples, les Africains aspirent aussi au bien-être, mais c’est à eux de créer les conditions pour en jouir. L’une d’elles est l’intégration économique du continent, car « on est jamais mieux servi que par soi-même ». C’est pourquoi, le sommet de l’UA au Niger qui va consacrer le lancement officiel de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECA) est historique à plus d’un titre. Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger et champion de la ZLECA a conduit avec brio et conviction ce processus de bout en bout. L’histoire retiendra que c’est avec lui et ses pairs que les jalons de l’intégration économique du continent ont été posés au Niger. Comme quoi, le bon leader est celui qui montre le bon chemin.

Zakaria Abdourahaman

 

Commentaires  

-2 #1 Obafemi 10-07-2019 07:52
Le overpopulation est le probleme majeur: https://www.jamiiforums.com/threads/overpopulation-a-problem-or-not.1600058/
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 حمنمتلبك 24-09-2019 23:22
حمناخامى

:oops:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nous avons 4326 invités et aucun membre en ligne

10 nouvelles chaines au meme prix

Top de la semaine

Publier le 21/11/2019, 12:12
revocation-des-maires-des-communes-rurales-de-dogueraoua-malbaza-et-du-conseil-municipal-de-youri-de-leurs-fonctions Le conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 20 novembre 2019, sous la présidence du Chef de...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:05
sahel-lancement-des-activites-du-projet-mediation-agropastorale-au-niger L’hôtel Radisson Blu de Niamey a servit de cadre, mardi 19 novembre, au lancement des activités du...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 11:38
burkina-18-assaillants-et-un-gendarme-tues-dans-une-attaque-a-arbinda-dans-le-soum-sahel Un (1) gendarme a été tué et dix huit (18) assaillants ont été abattus, a annoncé dans un communiqué,...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 07:24
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-20-novembre Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 20 novembre 2019, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 20/11/2019, 17:31
semaine-de-l-inclusion-financiere-dans-l-uemoa-les-enjeux-de-la-digitalisation-au-coeur-de-la-seconde-edition Du 18 au 23 novembre 2019, la BCEAO organise la seconde édition de la Semaine de l'Inclusion...Lire plus...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 19/11/2019, 19:40
eliminatoires-can-2021-le-mena-a-sombre-a-niamey-devant-les-bareas-de-madagascar-2-6 Le Mena National a « bu l’eau », comme il se dit chez nous, ce mardi 19 novembre au Stade...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 21:57
operation-tongo-tongo-mali-niger-24-soldats-maliens-et-17-terroristes-tues-une-centaine-de-suspects-entre-les-mains-des-fan-a-tiloa Le bilan de l’accrochage, ce lundi 18 novembre à Tabankort (Gao), entre les Forces armées maliennes...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...

Dans la même Rubrique

Lettre ouverte à l’occasion des 30 ans de la Convention relative aux Droits de l’Enfant (Par Félicité Tchibindat)

20 novembre 2019
Lettre ouverte à l’occasion des 30 ans de la Convention relative aux Droits de l’Enfant (Par Félicité Tchibindat)

Pour chaque enfant, tous ses droits 20 novembre 1989 – 20 novembre 2019.  Il y a 30 ans de cela, jour pour jour, les dirigeants du monde ont pris un engagement...

Lettre ouverte au Président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO sur le refus du droit à la vérité sur la mort du président Baré en dépit l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO de 2015

8 novembre 2019
Lettre ouverte au Président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO sur le refus du droit à la vérité sur la mort du président Baré en dépit l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO de 2015

                                Monsieur le Président de la République, Permettez-moi tout d’abord de souhaiter la bienvenue aux Chefs d’Etat et de Gouvernements dans notre sympathique capitale. Je m’autorise à vous rappeler, et à...

Tribune politique : Nous autres, les jeunes....

3 novembre 2019
Tribune politique : Nous autres, les jeunes....

Les repères perdus S'il existe un indice, qui puisse permettre, de jauger du bien-être d'une nation, c'est à coup sûr sa jeunesse, à condition qu'elle soit éduquée, responsable, et utilement...

Lettre citoyenne ouverte au Président de la République sur la situation catastrophique des étudiants Nigériens à Dakar

1 novembre 2019
Lettre citoyenne ouverte au Président de la République sur la situation catastrophique des étudiants Nigériens à Dakar

M.le président de la République, Vous me permettrez de m’adresser à nouveau à vous, en tant que simple citoyen, à propos de la situation dramatique des étudiants Nigériens vivant au...

Hommage à Jacques Chirac l’Africain (Par Djibrilla BARE)

1 octobre 2019
Hommage à Jacques Chirac l’Africain (Par Djibrilla BARE)

Djibril Baré signant le livre de condoléances à l'ambassade de France ce lundi 30 septembre 2019. Jacques Chirac gaulliste paternaliste et condescendant ? Non pas vraiment Jacques Chirac né le 29...

Lettre ouverte à l’Honorable Député Oumarou Abdourahamane

10 septembre 2019
Lettre ouverte à l’Honorable Député Oumarou Abdourahamane

Ceux qui décident pour l’école publique doivent y inscrire leurs propres enfants, simple question de bon sens, de responsabilité partagée et d’équitabilité ! Cher honorable, cher concitoyen, cher frère Abder !