samedi, 20 juillet 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Zakaria Abdourahmane UA

Malgré leur dispersion sur terre, leur diversité et leurs différences, les êtres humains dans leur existence, ne peuvent tout naturellement pas se passer de l’interdépendance. Malheureusement, l’histoire a montré qu’au lieu d’une interdépendance pour un monde égalitaire, les Africains ont été victimes d’une hégémonie. Mus par les stéréotypes et le profit, les asservisseurs ont créé les conditions de tout ce que l’Afrique a enduré.

Une Afrique, berceau de l’humanité et de la civilisation qui est aujourd’hui devenue un continent qui tâtonne. Elle a vécu une succession de tragédies, du commerce triangulaire à l’apartheid en passant par la colonisation. Cependant, de nos jours, les causes des problèmes de l’Afrique ne sont pas qu’exogènes, elles sont surtout endogènes. Raison pour laquelle, l’africain d’aujourd’hui doit se ressaisir, se départir du complexe, de l’incivisme, du pessimisme et faire preuve d’un patriotisme constant pour faire face aux grands défis du 21ème siècle.

Pendant que nous sommes à l’ère de la mondialisation, l’Afrique peine encore à trouver ces marques. Il est impérieux que chaque acteur joue sa partition dans la gouvernance démocratique pour contribuer à juguler et à éradiquer les maux qui minent le développement de l’Afrique. Cela ne peut se faire qu’en améliorant la déplorable coexistence entre majorités et oppositions. Ces dernières doivent avoir une approche constructive de leur rôle et se positionner en alternative crédible. Elles doivent s’inscrire dans une logique de proposition, et non celle de contestation systématique.

Aujourd’hui, l’Afrique est même victime de la turpitude d’une certaine société civile. Nombreux sont les imposteurs tapis dans la société civile qui surfent sur l’afro-pessimisme ambiant sur fond de propagande prétentieuse pour se sucrer. Ce sont des véritables globe-trotteurs qui sautent d’un pays à un autre, d’un continent à un autre, au nom de l’altermondialisme et d’un simulacre de solidarité avec l’Afrique, pour organiser ou assister à des forums et autres activités pour se servir de l’Afrique.

Cette Afrique qui jadis, à travers des grands hommes et des grandes dames de la diaspora et du continent a commencé la lutte pour sa liberté, sa dignité, son indépendance et son intégration. Plusieurs mouvements traversés par des courants politiques et idéologiques comme le mouvement des droits civiques aux États-Unis, la décolonisation, le mouvement panafricaniste et celui de la Négritude ont été avant-gardistes, formateurs et mobilisateurs.

C’est l’occasion de rendre un vibrant hommage à des grands défenseur(e)s de la cause africaine. Des militants, des penseurs et des leaders comme Henri Sylvester-Williams, Toussaint Louverture, George Padmore, Martin Luther King Jr, Marcus Garvey, William Edward Dubois, Rosa Parks, Maya Angelou, Angela Davis, Kwame N’Krumah, Jomo Kenyata, Sékou Touré, Modibo Keita, Djibo Bakari, Mandela, Patrice Lumumba, Julius Nyerere, Gamal Abdel Nasser, Césaire, Damas, Cheikh Anta Diop, Steve Biko, pour ne citer que ceux-là .

Tous ces grands hommes et ces grandes dames se sont dévoués pour la dignité, la liberté et l’unité de l’Afrique. La création de l’Organisation de Unité Africaine (OUA), devenue aujourd’hui Union Africaine (UA) est une suite logique de toute cette prise de conscience et de ce combat. Malgré que l’OUA ait plus mis l’accent sur la coopération entre Etats, les dirigeants africains panafricanistes d’antan ont beaucoup insisté sur l’intégration africaine. A l’époque, le débat s’était plus focalisé sur des considérations politiques et idéologiques exacerbées par la guerre froide.

Aujourd’hui, si l’Afrique veut relever les défis de son développement et peser de son poids dans la mondialisation, elle doit réussir son intégration économique. Comme l’a dit à juste titre Issoufou Mahamadou, Président du Niger,  » si le panafricanisme politique a dominé le 20ème siècle, le panafricanisme économique dominera le 21ème siècle ». Sa conviction à ce sujet est claire :  » il nous faut réussir l’intégration économique du continent et il appartient à notre génération de leaders de relever ce défi », a-t-il déclaré. Effectivement, l’Afrique a besoin de tous ses leaders dont l’engagement et le patriotisme vont au-delà de leurs pays respectifs pour servir la patrie élargie qu’est l’Afrique.

A l’image des autres peuples, les Africains aspirent aussi au bien-être, mais c’est à eux de créer les conditions pour en jouir. L’une d’elles est l’intégration économique du continent, car « on est jamais mieux servi que par soi-même ». C’est pourquoi, le sommet de l’UA au Niger qui va consacrer le lancement officiel de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECA) est historique à plus d’un titre. Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger et champion de la ZLECA a conduit avec brio et conviction ce processus de bout en bout. L’histoire retiendra que c’est avec lui et ses pairs que les jalons de l’intégration économique du continent ont été posés au Niger. Comme quoi, le bon leader est celui qui montre le bon chemin.

Zakaria Abdourahaman

 

Commentaires  

0 #1 Obafemi 10-07-2019 07:52
Le overpopulation est le probleme majeur: https://www.jamiiforums.com/threads/overpopulation-a-problem-or-not.1600058/
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

DOC_UA19.jpg

Top de la semaine

Publier le 19/07/2019, 21:40
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-19-juillet-2019 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  vendredi 19 juillet 2019, dans la salle habituelle...Lire plus...
Publier le 19/07/2019, 20:00
presidence-le-chef-de-l-etat-felicite-par-son-gouvernement Le Conseil des Ministres s’est réuni vendredi, 19 juillet 2019, sous la Présidence de SEM Issoufou...Lire plus...
Publier le 19/07/2019, 13:27
tribune-pour-des-elections-presidentielles-ideelles-au-niger La date des élections présidentielles au Niger, fatidique, approche. Le peuple s'interroge : «...Lire plus...
Publier le 18/07/2019, 11:06
bassin-du-lac-tchad-la-stabilisation-et-le-developpement-de-la-zone-au-menu-du-2e-forum-des-gouverneurs La capitale nigérienne accueille du 16 au 18 juillet, la seconde édition du Forum des gouverneurs des...Lire plus...
Publier le 17/07/2019, 19:01
agadez-5-morts-et-plusieurs-blesses-graves-dans-un-accident-d-un-bus-de-transports Cinq (5) personnes sont mortes, dont trois (3) femmes, un (1) enfant et un (1) homme adulte, ce...Lire plus...
Publier le 17/07/2019, 02:47
pjp-generation-doubara-le-parti-des-partisans-de-salou-djibo-officiellement-cree La scène politique nationale accueille un nouvel acteur. Il s’agit du parti...
Publier le 15/07/2019, 22:09
insecurite-nouvel-assassinat-d-un-chef-traditionnel-a-inates-tillabery Almoubacher Ag Alamjadi, chef de tribu d’Inatès (département d’Ayerou, Région de Tillabéry), a été...
Publier le 15/07/2019, 22:01
cour-constitutionnelle-le-magistrat-bouba-mahamane-aux-commandes La Cour constitutionnelle a depuis quelques jours un nouveau président. Il s’agit du magistrat Bouba...
Publier le 16/07/2019, 10:08
hadj-2019-un-membre-du-coho-accuse-les-responsables-d-avoir-percu-des-pots-de-vin-pour-un-marche Que se passe-t-il encore au sein du Commissariat pour l’organisation du Hadj et de la Oumra...
Publier le 17/07/2019, 03:45
conjoncture-le-groupe-belge-equipements-services-niamey-plie-bagages-a-son-tour Les temps sont vraiment difficiles pour les entreprises nigériennes, particulièrement pour les...
Publier le 17/07/2019, 02:47
pjp-generation-doubara-le-parti-des-partisans-de-salou-djibo-officiellement-cree La scène politique nationale accueille un nouvel acteur. Il s’agit du parti...
Publier le 17/07/2019, 03:45
conjoncture-le-groupe-belge-equipements-services-niamey-plie-bagages-a-son-tour Les temps sont vraiment difficiles pour les entreprises nigériennes, particulièrement pour les...
Publier le 17/07/2019, 19:01
agadez-5-morts-et-plusieurs-blesses-graves-dans-un-accident-d-un-bus-de-transports Cinq (5) personnes sont mortes, dont trois (3) femmes, un (1) enfant et un (1) homme adulte, ce...
Publier le 15/07/2019, 22:09
insecurite-nouvel-assassinat-d-un-chef-traditionnel-a-inates-tillabery Almoubacher Ag Alamjadi, chef de tribu d’Inatès (département d’Ayerou, Région de Tillabéry), a été...
Publier le 16/07/2019, 10:08
hadj-2019-un-membre-du-coho-accuse-les-responsables-d-avoir-percu-des-pots-de-vin-pour-un-marche Que se passe-t-il encore au sein du Commissariat pour l’organisation du Hadj et de la Oumra...

Dans la même Rubrique

Tribune pour des élections présidentielles idéelles au Niger

19 juillet 2019
Tribune pour des élections présidentielles idéelles au Niger

La date des élections présidentielles au Niger, fatidique, approche. Le peuple s'interroge : « Pour qui  voter ? ». Il y a aussi ceux qui sont découragés, déçus. À ceux-là, il...

Pour une intégration effective, l’Afrique a besoin de leaders convaincus

9 juillet 2019
Pour une intégration effective, l’Afrique a besoin de leaders convaincus

Malgré leur dispersion sur terre, leur diversité et leurs différences, les êtres humains dans leur existence, ne peuvent tout naturellement pas se passer de l’interdépendance. Malheureusement, l’histoire a montré qu’au...

Lettre citoyenne ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de participant au Sommet de Niamey sur la ZLECAf

9 juillet 2019
Lettre citoyenne ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de participant au Sommet de Niamey sur la ZLECAf

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement, Je suis très heureux, en tant que citoyen, de pouvoir vous accueillir dans notre capitale pour le Sommet de l’Union Africaine relatif...

Appel au Président Issoufou : pour une approche rénovée des dispositifs sécuritaires

13 mai 2019
Appel au Président Issoufou : pour une approche rénovée des dispositifs sécuritaires

Monsieur le Président, La recrudescence des actes de violence enregistrés ces derniers mois dans plusieurs régions du pays nous oblige à vous lancer cet appel afin d’attirer votre attention sur...

Lettre ouverte à Mr le ministre en charge de la renaissance culturelle (Par AbdoulMalik Issoufa)

27 avril 2019
Lettre ouverte à Mr le ministre en charge de la renaissance culturelle (Par AbdoulMalik Issoufa)

Monsieur le Ministre Par la présente, je viens à vous pour un plaidoyer et une sollicitation. En effet, Mr le Ministre, depuis quelques années, nous assistons à la publication d'une...

Que retenir de toi, tonton Baré, 20 ans après ta mort, sinon que tu as bravé les puissants de ce monde, pour notre bonheur !

5 avril 2019
Que retenir de toi, tonton Baré, 20 ans après ta mort, sinon que tu as bravé les puissants de ce monde, pour notre bonheur !

20ans déjà ! 20 ans que u es parti ! Que le temps passe vite, très vite. Il en est ainsi, semble-t-il quand on prend de l’âge. Je me souviens de ce...