jeudi, 21 novembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

WhatsApp Image 2019 08 28 at 18.43.25

Toufik Tasso

Installée au Niger depuis 2018, l’Université privée LUCAS International, s’est fait une place de choix dans domaine de la formation supérieure mais aussi du renforcement des compétences au Niger. Présente dans plusieurs autres pays africains, LUCAS University, dont le campus est situé à Niamey, constitue un consortium avec l’ONG CLEP-P International, et a fait ses preuves en Europe plus précisément en Irlande, en France et dans tous les pays où elle est implantée.

Grâce à son offre innovante avec une formation à vocation professionnelle et bilingue, Lucas offre des opportunités de double diplomation grâce à son partenariat avec d’autres institutions et établissements de renommée internationale (GIMPA, Griffith College, My Digital School et MBay). Les cours et formations sont également dispensés par des professeurs de renom et Lucas University offre aussi des  programmes d’échanges en vue de créer les conditions de poursuite d’études à l’étranger, ainsi que l’accès à des diplômes internationaux. L’offre de formation de Lucas University, en BTS ; licence et master mais également en renforcement de capacité,  allie des programmes d’encadrement et d’accompagnement, qui préparent l’étudiant à la vie professionnelle. A travers des partenariats avec des entreprises ainsi que l’incubateur mis en place pour accompagner les porteurs de projets, LUCAS University dispose ainsi de tous les  moyens nécessaires pour favoriser un enseignement et un apprentissage, qui offrent plus aisément, des opportunités aux étudiants d’accéder facilement au marché de l’emploi et de réussir pleinement leurs vies professionnelles. Dans cet entretien, M. Toufik Tasso, Président Directeur Général du groupe LUCAS University, présente l’institution et décline les ambitions du groupe ainsi que les opportunités de formation offertes aux étudiants dans les domaines de la Gestion des Ressources Humaines, Gestion de projet, Hôtellerie et Tourisme, ainsi que l’Informatique. Des formations dispensées  à des coûts abordables, et qui tiennent compte du pouvoir d’achat des nigériens sans que cela n’affecte la qualité de la formation.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre établissement, la date de création et son objectif?

M. Toufik Tasso : Lucas est un groupe européen et africain d'universités, qui est présent au Ghana ; au Togo ; au Niger, et qui sera présent, cette année, à Bamako au Mali, et à Bangui en Centrafrique à Bangui. Lucas est un ensemble universitaire qui prépare, pour le moment, aux métiers dans les secteurs de la gestion, de l'informatique dans toutes ses dimensions, ainsi que l'hôtellerie et le tourisme. Lucas Niger est établi à Niamey depuis fin 2018, et a effectuée sa première rentrée en février 2019 avec deux groupes d'étudiants au niveau du Master et au niveau de la licence. Nos formations sont, en fait, à 3 niveaux : BTS, Licence et Master dans les différentes formations que je viens de mentionner. En dehors de notre programme diplômant, nous organisons également des formations qualifiantes pour les adultes, et pour les entreprises, de manière à leur permettre une mise à niveau de leurs compétences dans les domaines de l’informatique, de la gestion, ou de la communication et autres.

Concrètement, comment s'inscrire dans votre établissement et qui peut accéder aux formations?

M. Toufik Tasso : Nos formations sont destinées à des titulaires du Bac pour intégrer soit le niveau BTS, soit la Licence. Elles sont aussi destinées aux personnes qui disposent déjà, soit d’une première formation universitaire ou une formation d'école supérieure et qui ont un diplôme de Bac + 3, soit ceux qui ont une expérience professionnelle éventuellement, et qui ont besoin ou envie de  poursuivre leurs  études pour acquérir des compétences supérieures dans les domaines de compétences de Lucas. Au niveau  des formations qualifiantes, il n'est nul besoin d'avoir un diplôme, ce qui est important c'est d'avoir le besoin d'apprendre dans un certain nombre de domaines, une certaine compétence. Par exemple, pour apprendre Excel ; nous offrons une formation en Excel. Pour celui qui a besoin de développer ses compétences en matière de communication, nous disposons des formations en communication qui peuvent durer quelques jours ou une semaine. Nous avons, cette année un projet d’école de Codage ???. C’est une offre innovante qui vise à dispenser des formations sur toutes les compétences informatiques qui sont nécessaires pour créer une start-up. C'est donc tout ce qui concerne la conception d’application pour mobile ou pour website, et là, nous allons former en quelques semaines voire quelques mois, des personnes qui vont pouvoir entrer dans le monde de la programmation et participer à la création d'entreprises au Niger.

Quelles sont les opportunités que vous offrez aux étudiants?

M. Toufik Tasso : Il y a d’abord, les opportunités qui sont offertes aux étudiants pendant leurs études. A Lucas, ils vont préparer un double diplôme : un diplôme nigérien accrédité au Niger et un diplôme européen accrédité internationalement. C'est la première opportunité. La deuxième opportunité, c'est qu’ils vont étudier dans un système qui est orienté professionnellement, qui va les aider à devenir employable à la fin de leurs études, et qui va leur donner les compétences nécessaires pour pouvoir éventuellement créer leurs propres entreprises. C’est donc toute la méthodologie et  la technologie que nous mettons au service des étudiants pour leur donner des compétences professionnelles qui sont essentielles, et des compétences entrepreneuriales, qui vont leur permettre de créer leur petite entreprise, soit durant les études soit après les études. Ils seront accompagnés dans tout le processus, c’est à dire dans leurs études avec les  moyens que nous mettons à leur disposition, et avec les contacts que nous avons avec les entreprises pour leurs placements ou pour des stages ; pour mener des projets sur le terrain où ils vont  vraiment s’imprégner de la réalité du terrain. Nous accompagnons ceux qui créent leurs entreprises à travers des moyens financiers, des moyens technologiques et des moyens professionnels pour monter leur entreprise et la faire réussir. Nous offrons aussi un accompagnement  à travers des formations complémentaires qu’ils vont pouvoir suivre à Lucas, et qui vont les aider à rester réellement au niveau requis pour réussir dans leur vie professionnelle.

Toufik Tasso BIS

Alors quel est le coût pour étudier pour un étudiant qui veut s’inscrire à Lucas?

M. Toufik Tasso : Les coûts pour intégrer Lucas sont les prix d'une éducation internationale de qualité, mais nous avons pris le parti de mettre les scolarités au niveau de ce qui est offert, en général au Niger, par les établissements d'une certaine qualité, et cela, dans un souci de ne pas exclure des personnes qui ont des moyens limités. Les coûts tournent autour de 400.000 FCFA par an pour le BTS, 600.000 FCFA pour la Licence, et 800.000FCFA pour le Master. Ils vont être un peu plus chers pour ceux qui veulent préparer le double diplôme, mais en tout état de cause, nous facilitons les choses aux étudiants par le biais de plans de financement qui peuvent s’étaler sur l'année, et qui peuvent parfois même dépasser l'année pour le paiement de la scolarité annuelle. Nous avons aussi des plans de bourse qui permettent aux étudiants d'avoir entre 10 % et 100 % de la scolarité payée. Les bourses sont accordées sur la base non pas simplement du mérite, mais surtout de la situation financière de l'étudiant et de ses parents. Si l'étudiant, pour pouvoir étudier à Lucas  a besoin d'une bourse importante, cette bourse lui sera accordée.

Et comment l'étudiant va-t-il faire pour rembourser Lucas?

M. Toufik Tasso L’étudiant va payer Lucas en étant un bon étudiant, en représentant de Lucas dans la société ou dans les entreprises. Tout cela va rejaillir positivement sur nous. Donc, les efforts qu'on fait pour accueillir les étudiants et permettre à ceux qui n'ont pas toujours les moyens nécessaires pour poursuivre leurs études, c'est une mission que nous accomplissons et nous espèrent pouvoir être payé en retour de diverses façons.

En termes d'emploi, qu'est-ce qui est mis en place par Lukas pour les étudiants ? Avez-vous une politique d'insertion sociale?

M. Toufik Tasso : Nous avons une politique d'insertion dans les entreprises à travers des stages, à travers les emplois que nous allons assurer dans ces entreprises pour nos étudiants. La politique en faite, c'est réellement de les former pour qu'ils aient  des compétences différentes. Ils ne vont pas sortir simplement qu'avec des connaissances théoriques, mais avec des compétences pratiques et réelles, en adéquation avec les besoins du marché. A cela s’ajoute-le fait qu’ils vont avoir des compétences qui sont régionales, dans le sens où, non seulement, nous allons les former dans un domaine, mais nous allons aussi les préparer linguistiquement pour qu'ils soient capables de travailler en français et en anglais, puisque nos formations sont bilingues. L'étudiant va commencer, en effet, à étudier en français avec des cours intensifs de langue anglaise, de façon à ce que chemin faisant, la plupart des cours soit dispensée en anglais. Ainsi, l’étudiant aura  une formation bilingue professionnellement, et pourra avoir des opportunités d'emplois beaucoup plus importantes que s’il a tout simplement une formation exclusivement francophone. Nous avons une politique de collaboration et de partenariat avec les entreprises, et qui fait que nous avons des opportunités de placement pour les stages, pour les projets, mais aussi pour les emplois. Enfin,  le dernier axe qui n'est pas le moins important, c'est celui de l'entrepreneuriat. Pour nous, il y a trop de diplômés issues d'écoles supérieures ou d’universités qui ne pensent qu’ à aller travailler dans l'administration ou dans des métiers qui ne sont pas forcément en ligne réellement avec les études qu'elles ont faites. Pour nous, il y a un énorme besoin en Afrique de développer l'esprit « entreprise ». Aujourd'hui, le Niger et les pays d'Afrique ont besoin d'entrepreneurs et nous, nos formations sont axées sur l’entreprise. Nos faisons en sorte, et en permanence, que l’étudiant qui a envie de créer une entreprise, puisse aussi disposer des moyens nécessaires, c'est-à-dire : l'esprit de création, l’analyse d’un marché, saisir les opportunités, mettre en place un plan de faisabilité, mettre en place un plan marketing, créer sa petite boîte et nous,  nous allons  l’aider à travers notre incubateur d’entreprise. Nous faisons partie d'un groupe, la «African Startup Initiative», dont la mission est de développer, dans les différents pays d'implantation, les compétences entrepreneuriales. C’est cette initiative qui offre aux porteurs de projets, des opportunités de financement ainsi que des moyens techniques et un support professionnel qui va leur permettre de créer leur propre entreprise et donc de générer d’autres emplois. Ils deviendront alors leur propre patron. C'est le groupe Télécel qui est derrière cette « Start-up initiative » et nous nous sommes partenaires avec Télécel dans différents pays, pour réellement emmener les jeunes et les moins jeunes, pas forcément  des gens au niveau de la licence, mais au niveau du Master aussi, et qui ont envie de faire quelque chose, qui ont envie de créer de la richesse économique au niveau de leur pays, de s’engager dans cette voie et ainsi permettre finalement à ce pays de se développer, et à eux-mêmes, de se développer professionnellement et économiquement.

Votre mot de la fin…

M. Toufik Tasso : Ce que j'ai à dire, c’est que nous avons beaucoup à offrir aux jeunes et aux moins jeunes, parce que nous sommes une université internationale, les jeunes ont tendance à penser que nous sommes souvent trop chers et pas à leur portée. Le message que je voudrais leur faire passer, c'est que nous sommes là pour tous, pour ceux qui veulent   réellement faire quelque chose de leur vie et ceux  qui sont réellement partant pour se développer. Notre ambition et c’est la mission de Lucas, c’est de les aider à se développer et nous y mettons les moyens pour le faire, qu’il s’agisse de la scolarité ou au niveau de leurs études, au niveau de la carrière après les études, pour qu’ils puissent devenir quelqu'un de professionnellement compétent et s'épanouir professionnellement.

Universite Lucas min

Propos recueillis par A.K.M (Actuniger.com)

 

Commentaires  

+3 #1 Mamaki 10-09-2019 06:37
Une université dans une villa. L'Etat doit exiger des infrastructures digne de ce nom avant toute implantation d'université ou autre école supérieure.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Zoro 10-09-2019 14:20
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamaki :
Une université dans une villa. L'Etat doit exiger des infrastructures digne de ce nom avant toute implantation d'université ou autre école supérieure.

Si vous comptez sur cet État actuel pour faire quoique ce soit dans l’intérêt général, alors vous allez vraiment beaucoup attendre.....la seule chose qui motivent ces gens la, c'est la commission qu'ils auront..........
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nous avons 4436 invités et aucun membre en ligne

10 nouvelles chaines au meme prix

Top de la semaine

Publier le 21/11/2019, 12:12
revocation-des-maires-des-communes-rurales-de-dogueraoua-malbaza-et-du-conseil-municipal-de-youri-de-leurs-fonctions Le conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 20 novembre 2019, sous la présidence du Chef de...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:05
sahel-lancement-des-activites-du-projet-mediation-agropastorale-au-niger L’hôtel Radisson Blu de Niamey a servit de cadre, mardi 19 novembre, au lancement des activités du...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 11:38
burkina-18-assaillants-et-un-gendarme-tues-dans-une-attaque-a-arbinda-dans-le-soum-sahel Un (1) gendarme a été tué et dix huit (18) assaillants ont été abattus, a annoncé dans un communiqué,...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 07:24
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-20-novembre Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 20 novembre 2019, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 20/11/2019, 17:31
semaine-de-l-inclusion-financiere-dans-l-uemoa-les-enjeux-de-la-digitalisation-au-coeur-de-la-seconde-edition Du 18 au 23 novembre 2019, la BCEAO organise la seconde édition de la Semaine de l'Inclusion...Lire plus...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 19/11/2019, 19:40
eliminatoires-can-2021-le-mena-a-sombre-a-niamey-devant-les-bareas-de-madagascar-2-6 Le Mena National a « bu l’eau », comme il se dit chez nous, ce mardi 19 novembre au Stade...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 21:57
operation-tongo-tongo-mali-niger-24-soldats-maliens-et-17-terroristes-tues-une-centaine-de-suspects-entre-les-mains-des-fan-a-tiloa Le bilan de l’accrochage, ce lundi 18 novembre à Tabankort (Gao), entre les Forces armées maliennes...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...

Dans la même Rubrique

Sahel : lancement des activités du projet « Médiation agropastorale » au Niger

21 novembre 2019
Sahel : lancement des activités du projet « Médiation agropastorale » au Niger

L’hôtel Radisson Blu de Niamey a servit de cadre, mardi 19 novembre, au lancement des activités du projet « Médiation agropastorale au Sahel ». Financé par l’Union européenne (UE) et le gouvernement...

Semaine de l’inclusion financière dans l’UEMOA : les enjeux de la digitalisation au cœur de la seconde édition

20 novembre 2019
Semaine de l’inclusion financière dans l’UEMOA : les enjeux de la digitalisation au cœur de la seconde édition

Du 18 au 23 novembre 2019, la BCEAO organise la seconde édition de la Semaine de l'Inclusion Financière dans les 8 pays de l’espace UEMOA. Cette année, la thématique principale...

UEMOA: discours du gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet KONE, à l'occasion du lancement de la 2e édition de la semaine de l'inclusion financière

20 novembre 2019
UEMOA: discours du gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet KONE, à l'occasion du lancement de la 2e édition de la semaine de l'inclusion financière

ALLOCUTION D'OUVERTURE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO Monsieur le Ministre, Délégué Général à l'Entrepreneuriat rapide pour les femmes et les jeunes de la République du Sénégal, • Monsieur le Vice-Gouverneur de...

Journée Africaine de la Statistique (JAS 2019) : des statistiques de qualité pour une meilleure gestion des déplacements forcés en Afrique

19 novembre 2019
Journée Africaine de la Statistique (JAS 2019) : des statistiques de qualité pour une meilleure gestion des déplacements forcés en Afrique

Le Niger a célébré, à l’instar des autres pays africains, la 29e édition de la Journée Africaine de la Statistique. Les activités entrant dans le cadre de la célébration de...

Etat de droit en Afrique: Niamey a abrité un atelier régional sur le renforcement des capacités des acteurs

19 novembre 2019
Etat de droit en Afrique: Niamey a abrité un atelier régional sur le renforcement des capacités des acteurs

La capitale du Niger a abrité, du 13 au 15 novembre, un atelier régional de formation des acteurs de l’Etat de droit en Afrique de l’ouest. C’est à l’hôtel Radisson...

Trafic de drogue/Guinée Bissau : le nigérien Mohamed Sidi Ahmed condamné à 15 ans de prison

18 novembre 2019
Trafic de drogue/Guinée Bissau : le nigérien Mohamed Sidi Ahmed condamné à 15 ans de prison

La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à 15 ans de prison,  pour « trafic de drogue », selon un communiqué du ministère de la Justice...