lundi, 24 février 2020
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......
nita 4


emmanuel macron recoit

Ils sont partis à Pau, ils se sont clarifiés et ils sont revenus attendre les résultats des nouvelles promesses d’une plus grande présence de Barkhane au Sahel. Eux, ce sont les chefs d’Etat des cinq pays membres du G5 Sahel qui se sont réunis, ce lundi 13 janvier à Pau, avec le président français pour un sommet initialement « convoqué » par Emmanuel Macron pour une « clarification ». De clarification, il en a été justement question comme en témoigne la déclaration conjointe signée et paraphée par les 5 chefs d’Etat à la fin du conclave et dans laquelle ils ont solennellement  exprimé leur « souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel ». Ce qui est loin d’une surprise pour qui connait les positions déjà affichées, bien avant le sommet,  de Roch Kaboré du Burkina, IBK du Mali, Issoufou Mahamadou du Niger, Idriss Déby du Tchad et Mohamed Ould Ghazouani de la Mauritanie.

Le président Emmanuel Macron a été clarifié et pour montrer sa satisfaction, il a fait des annonces avec notamment l’envoi de 220 soldats supplémentaires au Sahel. Plus de soldats donc en renfort des 4.500 éléments de la force Barkhane déjà en place qui peinent pourtant à contenir les assauts répétés des groupes terroristes qui multiplient les attaques, particulièrement dans la zone des 3 frontières (Mali, Burkina et Niger). Il a aussi promis plus de coordination et de partage de renseignement, avec un commandement conjoint Barkhane- Force conjointe du G5 Sahel, ainsi que le renfort de l’opération annoncée « Takuba » (Sabre), avec des unités des forces spéciales de certains pays européens volontaires.

Emmanuel Macron peut donc s’en réjouir de ce sommet qui a fait tant jaser. Non seulement les chefs d’Etat, qui sont les voies politiques par excellence habilitées à parler au nom de leur peuple,  ont réitéré leur souhait de voir plus de Barkhane au Sahel, mais ils se sont aussi engager à faire taire les voix dissonantes. C’est tout ce qu’il avait demandé : « que les positions des pays du G5 Sahel soient clarifiées et assumées ». C’est désormais chose faite même s’il a tenu, lors de la conférence de presse conjointe, à prévenir que si un Etat le demande, alors la France le quittera. C’est encore, on ne peut plus clair !  

« Notre seul intérêt, c’est la lutte contre le terrorisme et la stabilité et la souveraineté des Etats. J’entends beaucoup de choses sur les réseaux, dans les déclarations. J’entends beaucoup de gens dans votre pays qui disent tout et n’importe quoi. Demandez-vous par qui ils sont payés, demandez-vous quels intérêts ils servent. Moi j’ai mon idée. Mais que ces gens-là disent qui se fait tuer pour leurs enfants. Moi je sais qui est tombé pour la sécurité des Maliennes et des Maliens, des Nigériens, des Burkinabè : des soldats français. Je le fais en conscience quand je décide de les envoyer là bas. Donc les discours que j’ai pu entendre ces dernières semaines, sont indignes. Ils sont combattus avec beaucoup fermeté par vos dirigeants et je les en remercie. Ils sont indignes parce qu’ils servent aussi d’autres intérêts. Demandez-vous bien. Soit ils servent les intérêts des groupements terroristes qu’ils voudraient voir plus puissants dans vos pays, soit ils servent des intérêts d’autres puissances étrangères parce qu’ils veulent voir les européens plus loin, parce qu’ils ont leur propre agenda, un agenda de mercenaires ».  Emmanuel Macron, lors de la conférence presse à l'issue du sommet de Pau.

Des Résultats probants et rapides : le vœu des chefs d’Etat pour atténuer la fronde

Les chefs d’Etat du G5 Sahel se sont clarifiés comme ils ont d’ailleurs été très clairs sur le sujet depuis le début : ils veulent non seulement de Barkhane mais si possible encore de plus de Barkhane. Ils sont revenus avec des promesses, ce qui n’est pas une première, et maintenant, comme l’ont dit Roch Kaboré et Idriss Déby, « il faut des résultats probants et rapides  ». C’est tout l’enjeu qui a justifié ce déplacement d’ensemble des 5 chefs d’Etat du G5 Sahel, car c’est ce qui leur permettra de calmer une certaine opinion, que le président nigérien a qualifié certes de « minoritaire », mais dont la contestation contre cette présence étrangère et particulièrement française,  ne cesse de s’amplifier. Une opinion très remontée et qu’il est loisible de constater comme largement en déphasage avec le sentiment exprimé par les chefs d’Etat à Pau. Elle s’est fait entendre et elle va continuer à se faire entendre. C’est un fait indiscutable, c’est son bruit qui a suscité la tenue de ce sommet de Pau, qui a un air de déjà vu,  puisque tout ce qui en est ressorti, est déjà connu et décidé d’avance.

« Il nous faut des résultats probants rapides parce que nous jouons la crédibilité de chaque pays ici présent et la crédibilité de la coalition de façon générale, parce qu’il peut y avoir le sentiment qui ressort que nous ne sommes pas capables de pouvoir gérer le défi que nous avons en face ». Roch Marc Kaboré, président du Burkina.

Les chefs d’Etat du G5 Sahel ont satisfait à la demande de Macron. Ils vont devoir attendre maintenant un retour d’ascenseur. C’est la condition sine qua none pour qu’ils puissent sauver la face car, comme en témoignent les échos sur les réseaux sociaux de l’appréciation par l’opinion des conclusions du Sommet de Pau, la contestation n’est pas prête  de s’éteindre. Et à son embryon, malgré les interdictions dans certains pays, cette fronde a déjà provoquée l’ire de l’Elysée et une onde de choc panafricaine sans précédent. Au point où il serait difficile voire impossible qu’elle devienne inaudible au lendemain du Sommet de Pau et l’engagement des chefs d’Etat devant Macron. Du reste, la France qui mise aussi, dans les discours en tout cas,  sur plus de démocratie et de bonne gouvernance dans ces pays qu’elle assiste, comme un des piliers de la lutte d’ensemble contre l’expansion du terrorisme, peut-elle ne pas en tenir compte de cette contestation qui enfle ? A moins de parvenir à des résultats concrets sur terrain. Aussi rapidement que possible… En cela, le sommet de Pau n’aura pas été pour rien !

Aboubacar Yacouba Barma (actuniger.com)

 

Commentaires  

+9 #1 Maro Loutia Kossoramet 14-01-2020 07:09
En Dieu nous plaçons toute notre confiance. IL nous suffit pour Garant ! Et chacun sera rétribué en fonction de ce qu'il a œuvré sur cette terre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Mounkaila Amadou 14-01-2020 07:10
La honte, convoqués comme disent la France 24 et macron sans aucun respect. Aucune diplomatie. Kaitcho
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Karimou Moumouni Madougou 14-01-2020 07:17
Le mal est qu'ils ont encore laissé Macron qualifier ceux qui souhaitent le départ de barkhane d'indignes.c dommage pour nos dirigeants
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 Koumiya koumiya 14-01-2020 07:19
MI a été le chauffeur de Hollande et de Bolloré, cela ne l'a pas aidé à faire avancer le Niger.

Ne vous attentez pas à ce qu'il représente la fierté des Nigériens et de nos traditions. Il n'en a pas.

À cause de MI et tout son clan, Macron qui tremble devant Brigitte la vieille, pensera qui le Nigérien n'a pas de couilles. Alors que nous mourrons même sans cartouche sur le champs de bataille.

ALLAH !!!!!!!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Karimou Moumouni Madougou 14-01-2020 07:24
Tant que kidal n est pas libéré, tous les pays seront victimes du terrorisme. Macron peut jouer avec ses marionnette mais pas avec la jeunesse Africaine. Ils savent bien que la France ne vise que son intérêt. Les terroristes sont crée par la France tout comme boko haram.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Kader Issaley 14-01-2020 07:30
Oui 220 hommes supplémentaires pour résoudre les problèmes que les armées des 5 pays n'arrivent pas à résoudre... Merci Macron...
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #7 Yeux dans yeux 14-01-2020 07:41
Vous pensez qu'une femmelete comme Issoufou, qui porte des boubous roses blancs, des montres en or et des souliers de sapeur congolais, bien parfumé, qui la langue mielleuse comme tous les socialistes franc-maçons, peut avoir le caractère indépendant et patriotique du Président Tanja ????

Une Armée qui a un tel commandant en chef par accident, ne peut qu'échouer devant les assauts terroristes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 takobin gaskia 14-01-2020 07:47
Et encore, la France veut nous imposer de choisir entre son ouvrier Salou et le vrai Nigérien de souche Bazoum,
après nous avoir imposé quelqu'un dont on ne connait pas le père.

Un vrai père de famille se soucierait de ses enfants qui meurent. Un Président légitime et authentique se soucierait de nos compatriotes soldats.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 Abdoul-Aziz Askou 14-01-2020 08:19
Ils ont clarifier leur position, maintenant c'est aux vrai digne fils et filles de ces pays de clarifier la leur !
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #10 Nafiou Leko 14-01-2020 08:21
C est une désolation , y a un seul journaliste qui a posé la question en direct , c est un malien, la question a été coup dur pour Macron, qui n'a pas pu répondre et il s'est fâché. La question est juste'' quel' est le résultat de l'intervention de barkhan face aux attaques meurtrières et récurrentes au Sahel
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Niger Oye 14-01-2020 08:35
Citation en provenance du commentaire précédent de Nafiou Leko :
C est une désolation , y a un seul journaliste qui a posé la question en direct , c est un malien, la question a été coup dur pour Macron, qui n'a pas pu répondre et il s'est fâché. La question est juste'' quel' est le résultat de l'intervention de barkhan face aux attaques meurtrières et récurrentes au Sahel

Mais il n´aura aucune reponse. Assurer la pleine souveraineté des Etat: Laisse moi rire
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 Chef pussy 14-01-2020 08:43
Ça me fait vraiment mal de voir nos dirigeants se font suivre les français ,ce qoui même leur problème.ils veulent montré que tous les soldats non aucune importance.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 tessa 14-01-2020 09:10
Dieu est grand!
Comment 200 soldats vont faire que notre armée?
c'es désolant!

"Wala haoula wa la kouwata illa billah"
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 Kel désolation kel déception. 14-01-2020 09:12
Il parle d'une minorité nespa on verra ça .incha Allah
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Fifi 14-01-2020 09:30
La France vise ses interets au Sahel, donc plus de barkhane.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 Oeil pour Oeil Dent pour Dent 14-01-2020 09:48
Nous exigeons des eclairsissements sur l'attaque de Chinagodrar. Bavure française ou embuscade des terroristes?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 loibrahim 14-01-2020 10:00
Mais où est l'apport de nos forces armées nationales ?La france nous envoient plus des militaires,est-ce à dire que ceux qui sont déjà là sont incompétents.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #18 Kel déception 14-01-2020 11:02
Mr macron vs dites k c sont vos soldats ki meurent pr sauver les africains m dite moi es-ce que c sont les soldats français ki subissent ces lourdes pertes pr la sécurité des citoyens oub1 c les soldats africains ki meurent com des fourmis e c malgré votre présence?kel es vtr rôle kel intérêt avez vs a vouloir coûte k coûte soutenir les africains alors k l peuple en a marre d vous?!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #19 Lélegomi Hassane 14-01-2020 11:29
Les soldats français meurent d'abord pour une certaine idée de la France et non pas seulement pour les enfants des activistes. Selon le général DEGAULLE"la France n'a pas d'amis, elle n'a que des intérêts". macron ne dit pas le contraire lorsqu'il dit qu’il y a certaines autres puissances qui veulent que l’Europe soit éloignée du sahel. Cela veut dire qu'il y a des enjeux que des puissances se dis[mot censuré]nt. Et nous dans tout ça . N'est ce pas préférable pour MACRON de porter la guerre sur le territoire de ces puissances pour leur couper l'herbe au pied.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Oumar III 14-01-2020 11:30
Citation en provenance du commentaire précédent de Maro Loutia Kossoramet :
En Dieu nous plaçons toute notre confiance. IL nous suffit pour Garant ! Et chacun sera rétribué en fonction de ce qu'il a œuvré sur cette terre.

Bien vu, bien parlé. qu'Allah t'entend.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Il la ramène trop, ce Macron! 14-01-2020 15:39
Citation en provenance du commentaire précédent de Kel déception :
Mr macron vs dites k c sont vos soldats ki meurent pr sauver les africains m dite moi es-ce que c sont les soldats français ki subissent ces lourdes pertes pr la sécurité des citoyens oub1 c les soldats africains ki meurent com des fourmis e c malgré votre présence?kel es vtr rôle kel intérêt avez vs a vouloir coûte k coûte soutenir les africains alors k l peuple en a marre d vous?!

Mais ce con de Macron ne connaît décidément pas la honte! A-t-il seulement une idée du nombre d'Africains mots pour la défense de la France lors des grands conflits mondiaux? Il la ramène trop à cause de 15 putains de ses compatriotes morts dans on ne sait même quelles conditions!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #22 Jon Ali 14-01-2020 16:47
Aucun honneur, aucune dignité, vous allez baisser vos pantalons devant le jeune Macron. Mais vous faites le grand dos chez vous, parmi les vôtres, vous pillez, emprisonnez, réprimez, méprisez, vos frères. Vos noms figureront dans le livre de la honte de l'histoire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #23 Kano Yaoun 14-01-2020 16:49
Les clowns sont partis amuser la galerie du grand maître :cry: :cry: :cry: . Mais qu'est ce qui s'est passé dans la tête des africains pour élire ces charlots ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #24 Totorotitooo 14-01-2020 19:59
"Bavure" de l'armée coloniale française sur nos militaires qui pourchassaient les alliés terroristes de la France.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #25 Yahouza Gobirawa 14-01-2020 20:03
Leur sommet s'appelle " le sommet des nanas marionnettes " !....
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #26 Buba 14-01-2020 22:40
tant que nous aurons un président comme Issoufou notre pays continuera de faire des dégâts, car il n'est pas pour le peuple nigérian mais pour la France, Issoufou est au courant de tout ce qui se passe au Niger mais il ne peut pas nous dire la vérité car il a choisi de suivre ses intérêts et laisser le peuple nigérian en difficulté. mais un jour, Dieu nous jugera sur ce que nous avons fait. :o :o :-?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #27 Ange-R’ 15-01-2020 03:08
Chers présidents du G5 Sahel, la guerre ne peut pas arrêter la guerre mais l’amour. Changez de stratégie s’il vous plaît.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #28 Doutsi 15-01-2020 06:54
C'est le Président Issoufou qui attiré les ennuis au Niger. La présence des bases étrangères nous expose aux menaces des islamistes. Quand il prend la parole dans les médias occidentaux, il ne mesure pas les conséquences de ses propos. Au lieu de chercher de quoi nourrir le peuple il provoque, taquine, agace sur des sujets sensibles. En lui même, il est maléfique. En tous les cas, qu'il se ravise, élections ou non pas un jour de bonus pour lui incha Allah. C'est trop de malheurs dans son sillage.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 akomili 15-01-2020 14:02
QU'EST CE QUI S'EST passé la parole a été refusé au bavard,Regardez la ou macron a placé sa main pour qui comprend il demandait a Issoufou de la garder fermer

MODI SALISSOU qu'Allah t'assiste pour nous liberer des djihadistes et du meme coup de ISSOUFOU et de sa clique
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 AAA 15-01-2020 18:42
TOUT EST TEMPORAIRE....Y COMPRIS TOUTE LA FRANCE A PLUS FORTE RAISON MAHAMADOU ISSOUFOU....LAISSER MOUTON COURIR ...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 23/02/2020, 06:29
fichier-biometrique-la-ceni-detecte-159-000-doublons-sur-3-492-000-enroles-dans-quatre-regions Le Premier Ministre Brigi Rafini a conduit, ce samedi 22 février 2020, une délégation...Lire plus...
Publier le 23/02/2020, 06:25
koygolo-une-quarantaine-de-personnes-interpellees-suite-a-des-echauffourees-lors-de-l-election-du-chef-de-canton Plus de quarante (40) personnes ont été interpellées ce samedi à Koygolo, dans le département de...Lire plus...
Publier le 21/02/2020, 14:01
defense-plus-de-120-terroristes-neutralises-dans-le-nord-de-la-region-de-tillabery-ministere-de-la-defense Au moins 120 terroristes ont été neutralisés suite à une opération conjointe entre les Forces armées...Lire plus...
Publier le 21/02/2020, 13:57
lumana-la-reprise-du-congres-suspendue-par-la-justice-en-attendant-la-fin-du-feuilleton-judiciaire Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, vient d’ordonner, ce vendredi 21 février, un...Lire plus...
Publier le 20/02/2020, 22:05
general-oumarou-namata-commandant-de-la-force-conjointe-du-g5-sahel-la-mise-en-place-du-mecanisme-conjoint-avec-barkhane-est-bien-avancee Dans son dernier point de la situation sur les théâtres d’opérations extérieures (OPEX), l’Armée...Lire plus...
Publier le 21/02/2020, 14:01
defense-plus-de-120-terroristes-neutralises-dans-le-nord-de-la-region-de-tillabery-ministere-de-la-defense Au moins 120 terroristes ont été neutralisés suite à une opération conjointe entre les Forces armées...
Publier le 19/02/2020, 16:42
lion-s-clubs-international-le-conseil-des-gouverneurs-du-district-403-se-donne-de-nouvelles-ambitions-au-sortir-d-un-conclave-a-niamey   La capitale du Niger a abrité le 15 février dernier, la 2e réunion du Conseil des gouverneurs...
Publier le 23/02/2020, 06:25
koygolo-une-quarantaine-de-personnes-interpellees-suite-a-des-echauffourees-lors-de-l-election-du-chef-de-canton Plus de quarante (40) personnes ont été interpellées ce samedi à Koygolo, dans le département de...
Publier le 19/02/2020, 16:57
politique-declaration-des-deputes-du-moden-lumana-sur-la-crise-que-traverse-le-parti DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER...
Publier le 23/02/2020, 06:29
fichier-biometrique-la-ceni-detecte-159-000-doublons-sur-3-492-000-enroles-dans-quatre-regions Le Premier Ministre Brigi Rafini a conduit, ce samedi 22 février 2020, une délégation...
Publier le 21/02/2020, 14:01
defense-plus-de-120-terroristes-neutralises-dans-le-nord-de-la-region-de-tillabery-ministere-de-la-defense Au moins 120 terroristes ont été neutralisés suite à une opération conjointe entre les Forces armées...
Publier le 19/02/2020, 16:57
politique-declaration-des-deputes-du-moden-lumana-sur-la-crise-que-traverse-le-parti DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER...
Publier le 23/02/2020, 06:25
koygolo-une-quarantaine-de-personnes-interpellees-suite-a-des-echauffourees-lors-de-l-election-du-chef-de-canton Plus de quarante (40) personnes ont été interpellées ce samedi à Koygolo, dans le département de...
Publier le 20/02/2020, 22:05
general-oumarou-namata-commandant-de-la-force-conjointe-du-g5-sahel-la-mise-en-place-du-mecanisme-conjoint-avec-barkhane-est-bien-avancee Dans son dernier point de la situation sur les théâtres d’opérations extérieures (OPEX), l’Armée...
Publier le 21/02/2020, 13:57
lumana-la-reprise-du-congres-suspendue-par-la-justice-en-attendant-la-fin-du-feuilleton-judiciaire Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, vient d’ordonner, ce vendredi 21 février, un...

Dans la même Rubrique

Fichier biométrique : La CENI détecte 159.000 doublons sur 3.492.000 enrôlés dans quatre régions

23 février 2020
Fichier biométrique : La CENI détecte 159.000 doublons sur 3.492.000 enrôlés dans quatre régions

Le Premier Ministre Brigi Rafini a conduit, ce samedi 22 février 2020, une délégation gouvernementale   au centre de traitement des données biométriques de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) au...

Lumana : la reprise du Congrès suspendue par la justice en attendant la fin du feuilleton judiciaire

21 février 2020
Lumana : la reprise du Congrès suspendue par la justice en attendant la fin du feuilleton judiciaire

Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, vient d’ordonner, ce vendredi 21 février, un sursis à organiser le congrès du parti MODEN/FA Lumana, prévu le dimanche 23 février...

Processus électoral : le président de la CENI fait le point aux partis politiques

20 février 2020
Processus électoral : le président de la CENI fait le point aux partis politiques

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Issaka Sounna, a rencontré lundi 18 février à Niamey, les partis politiques et partenaires du processus électoral. A cette occasion,...

Transhumance transfrontalière : le Bénin accorde un moratoire de deux mois au Niger

20 février 2020
Transhumance transfrontalière : le Bénin accorde un moratoire de deux mois au Niger

Le Gouvernement béninois, déplorant chaque année de nombreuses pertes en vies humaines et des dégâts matériels de la part des pasteurs étrangers, a interdit, en Conseil des ministres, la transhumance...

Politique: déclaration des députés du MODEN Lumana sur la crise que traverse le parti

19 février 2020
Politique: déclaration des députés du MODEN Lumana sur la crise que traverse le parti

DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER 2020 Nigériennes, Nigériens Chers compatriotes ; Les députés au titre du MODEN / FA LUMANA AFRICA dont les...

Le Président de la République a été enrôlé lundi matin en vue des futures élections au Niger

17 février 2020
Le Président de la République a été enrôlé lundi matin en vue des futures élections au Niger

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou ainsi que les Premières Dames Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou et Dr. Lalla Malika Issoufou Mahamadou ont été enrôlés en vue des futures...