samedi, 18 janvier 2020
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......


sommet G5 sahel 13 01 2020

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, arrivé lundi après-midi, 13 janvier 2020 à Pau, en France, a pris part dans cette ville au Sommet sur la lutte contre le terrorisme, aux côtés du Président français SEM Emmanuel Macron, et des Présidents du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie et du Tchad.

A l’issue de ce sommet tenu à huis clos au Château Henri IV de Pau, suivi d’un entretien élargi aux délégations des six pays, une conférence de presse conjointe des Chefs d’Etat de France et des pays du G5 Sahel est prévue à 19h 30, heure locale.

Les dirigeants du G5 Sahel vont, à la fin de cette conférence de presse, signer le Livre d’Or du Château de Pau.

Un diner, offert en leur honneur par le Président français, est prévu au Parlement de Navarre.

Avant le Sommet, les Chefs d’Etat du G5 Sahel et leur homologue français ont déposé des gerbes devant le monument, à la Place d’Armes, en hommage aux sept soldats français, issus du 5ème Régiment d’Hélicoptères de Combat de Pau, tombés récemment au Mali en même temps que six autres soldats français.

Le Chef de l’Etat est accompagné, dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Kalla Ankouraou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur et M. Issoufou Katambé, Ministre de la Défense Nationale.

Issoufou Macron sommet de pau

G5 sahel sommet de pau

G5 sahel sommet de pau BIS

Source : Présidence de la République

 

Commentaires  

0 #1 Yahouza Gobirawa 13-01-2020 20:04
J'appelle ça la messe de Pau!..
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Fifi 13-01-2020 21:22
Ils n auront rien comme solution.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Hum 13-01-2020 23:12
Sachez que chacun de vous constitue une honte pour l Afrique et un handicap pour son développement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Maman 13-01-2020 23:28
C'est bien fait pour ces crétins de merde. Donner les moyens à vos hommes, combattre la corruption dans vos les résultats jaillirent. Macron votre dieu va vous augmenter 200 soldats et puis quoi? Ce que vous faites est de la pure lâcheté bande d'idiots. Alors que le pays est en guerre, vous préférez jetter des milliards pour organiser des fêtes, mécanismes par lesquels vous pouvez vous enrichir. Allah ya issaa. On ne veut plus vous aux enterrements de nos enfants bande de traîtres et malhonnêtes. Vous avez trahi les nigériens et pour cela vous allez payer aux prochaines élections.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 TOTO A DIT 14-01-2020 14:53
8) :-* :-* Pas la peine avec CES BÊTES D'ÉTAT.. :P ;-)
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 TOTO A DIT 14-01-2020 14:53
8) :-* :-* Pas la peine avec CES BÊTES D'ÉTAT.. :P ;-)
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 TOTO A DIT 14-01-2020 15:04
:-* Quand les 5 BÊTES D'ÉTAT accourent et répondent au sifflement et claquement de doigt de leur Maître Mac Rond ....et répondent tous présents ....OUI PATRON , avons nous bien faits BOSS?????? :-x :-?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 TOTO A DIT 14-01-2020 15:11
Et quand TOTO A DIT a" zoeillé " quelque part et partage
Et quant son "partagement" est titré .......:

SENTIMENT ANTI-FRANÇAIS OU SENTIMENT ANTI-FRANÇAFRIQUE ?
Macron aime dresser des écrans de fumée, en politique africaine - L'intervention militaire offre une rente de situation aux régimes dictatoriaux, corrompus qui sont la cause même de l'enracinement du djihadisme - UN COLLECTIF DE PERSONNALITÉS AFRICAINES

Des « héros tombés pour leur pays », selon Édouard Philippe, des soldats « morts pour la France », selon Emmanuel Macron : l'émotion patriotique qui a entouré l'accident d'hélicoptères du 25 novembre au Mali, dans lequel sont morts 13 soldats français, devrait empêcher toute critique de l'opération Barkhane en France comme en Afrique. C'est ce qu'a assumé Emmanuel Macron en annonçant, le 5 décembre, un sommet des chefs d’État du G5 Sahel afin qu’ils clarifient et formalisent « leurs demandes à l'égard de la France et de la communauté internationale ».

..... À suivre......
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 TOTO A DIT 14-01-2020 15:13
...... Suite 1.......

Le choix du lieu, Pau, est lourd de symbole puisque plusieurs des soldats français tués venaient d’un régiment de cette ville : un président français demande ainsi à des chefs d'Etats de venir honorer la mémoire de ces soldats, alors que dans leurs pays "protégés" par l'armée française, les morts se comptent par centaines. Outré par les critiques croissantes contre la présence militaire française dans les pays du Sahel, le président français exige l’engagement de leurs gouvernants dans la croisade menée par la France et les somme de se justifier de la montée d’un sentiment anti-français : « Je ne peux ni ne veux avoir des soldats français sur quelque sol du Sahel que ce soit à l’heure même que l’ambiguïté persiste à l’égard de mouvements antifrançais, parfois portée par des responsables politiques ». En plein tollé provoqué par cette convocation aux relents coloniaux, la mort de 71 militaires nigériens le 10 décembre est venue rappeler aux Français que c'est chaque semaine que les populations sahéliennes sont frappées par différents groupes armés, qu'une absurde "guerre contre le terrorisme" ne parvient nullement à faire reculer ni même à contenir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 TOTO A DIT 14-01-2020 15:16
Suite 2......
Nul ne le conteste : au Sahel, où l’opération Barkhane se déroule depuis 2014, la situation se dégrade. L’insécurité et les activités des groupes djihadistes se sont étendues. Malgré tout, la France maintient son cap militaire, se targuant régulièrement de l'efficacité de certaines frappes, et déployant désormais des drones tueurs sans que cela fasse débat à Paris. La militarisation de la zone s’opère aussi avec l’appui du G5 Sahel, une force conjointe initiée en 2017 par la France qui peine à émerger, et de la MINUSMA, la force de maintien de la paix de l'ONU, qui démontre au quotidien son impuissance. Bien que la solution militaire n'ait aucune chance d'aboutir, elle reste la seule option envisagée par Paris, qui s'oppose à toute négociation d'une solution politique. Et les actions à destination des civils menées dans les zones d’intervention de Barkhane pour faciliter l’acceptation de la force française par les populations ne sont qu'un artifice dont les "bénéficiaires" ne sont pas dupes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 TOTO A DIT 14-01-2020 15:21
Suite 3
Loin d’ouvrir la voie à une amélioration des conditions de vie des populations, l’intervention militaire offre une rente de situation aux régimes dictatoriaux, autoritaires ou corrompus qui sont la cause même de l'enracinement du djihadisme et des groupes armés.

A l'heure où les investigations judiciaires pointent de plus en plus les possibles compromissions du clan Sarkozy avec le colonel Kadhafi, nul ne peut ignorer que la guerre en Libye de 2011 a entraîné la déstabilisation de toute la sous-région. Cette intervention est aujourd'hui clairement identifiée par les habitants de la région comme un élément déclencheur de la crise malienne qui a permis aux groupes armés de prospérer. Si l'opération Serval a été chaleureusement accueillie par les Maliens début 2013, le jeu trouble de l'armée française (notamment vis à vis de certains groupes armés alliés dans la région de Kidal) et l'enlisement d'une vaine solution militaire à des problèmes politiques et sociaux, a légitimement retourné progressivement l'opinion malienne contre la France.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 TOTO A DIT 14-01-2020 15:23
Suite 4..

Au Burkina Faso et au Tchad où la France a toujours soutenu les dictateurs Blaise Compaoré (renversé fin 2014) et Idriss Déby, en Mauritanie où elle a apporté un blanc-seing à la prétendue "élection" d'août dernier, au Niger où le pillage de l'uranium n'a jamais profité à la population et où les manifestations de la société civile sont systématiquement interdites, la montée d'un sentiment "anti-français" n'a rien d’étonnant : il s'agit en somme d'un sentiment anti-Françafrique.

Acculé par les contestations populaires, Emmanuel Macron aime dresser des écrans de fumée, en politique africaine comme ailleurs. Les annonces fracassantes récentes sur le franc CFA en sont une nouvelle démonstration, en faisant passer une réforme destinée à préserver une forme d'ingérence française dans le système monétaire ouest-africain pour, ni plus ni moins, une manière de « rompre les amarres ». Ces mêmes amarres, qui caractérisent depuis 60 ans la Françafrique et ses différentes évolutions, l'amènent pourtant à organiser en juin prochain un sommet "Afrique-France" dans la tradition de ses prédécesseurs à l’Élysée. Le président a beau jeu d'affirmer,
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 TOTO A DIT 14-01-2020 15:29
Suite 5
comme le 4 décembre dernier, que « la France n'est pas là avec des visées néocoloniales ou avec des finalités économiques. On est là pour la sécurité collective de la région et la nôtre ». Mais comment occulter que la défense des intérêts économiques régionaux, les enjeux de puissance internationale de la France et l’obsession de la lutte contre les migrations, sont le socle d'une intervention militaire vouée aux gémonies par les peuples qui la vivent au quotidien ? La "convocation" à Pau des chefs d'Etat du Sahel, vécue comme une humiliation de plus, ne peut que remuer le couteau dans la plaie françafricaine que représente aujourd'hui Barkhane.

Signataires :

Boubacar Boris Diop, écrivain, Sénégal ;

Patrice Garesio, co-président de Survie, France ;

Mahamat Nour Ibedou, Secrétaire général de la Convention tchadienne de défense des droits de l’Homme

Demba Karyom Kamadji, syndicaliste, Tchad ;

Eric Kinda, Porte-parole du Balai citoyen, Burkina Faso ;

Younous Mahadjir, syndicaliste, Tchad

Issa Ndiaye, universitaire et ancien ministre, président du Forum civique Mali,
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 TOTO A DIT 14-01-2020 15:33
Suite 6 .....et fin (...Ouf :-) :-* ;-) .... Et enfin :-? :zzz

........
Signataires suite .....

Jacques Ngarassal Saham, Coordinateur de Tournons la Page-Tchad ;

Ndongo Samba Sylla, économiste, Sénégal

Moussa Tchangari, secrétaire général d'Alternative Espaces Citoyens, Niger

Maikoul Zodi, Coordinateur de Tournons la Page-Niger ;

Chrysogone Zougmoré, président du Mouvement burkinabè des droits de l'Homme et des peuples (MBDHP), Burkina Faso ;"
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Dan ksssa 15-01-2020 12:03
Bjr Mr le psd du Niger,pardon ,quel est l intere des armees francais Dans notre Sahel? Ce eux meme qui sont Les terrorisms.degaze Les dant I notre pays s il vous be plais.si vous etais sur que,ce vous notre president.allah na kallon kou.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

FSA

Top de la semaine

Publier le 18/01/2020, 09:34
mpr Le Mouvement patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) est de nouveau secoué par une nouvelle...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 08:38
burkina-6-militaires-tues-et-1-autre-blesse-par-un-engin-explosif-improvise-dans-le-sahel Six (6) militaires ont été tués et un autre blessé, vendredi 17 janvier,  dans l'explosion d'un...Lire plus...
Publier le 17/01/2020, 19:32
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-17-janvier-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 17 janvier 2020, dans la salle habituelle...Lire plus...
Publier le 17/01/2020, 19:08
front-social-quelques-echauffourees-a-niamey-suite-a-la-manifestation-interdite-de-la-societe-civile A Niamey, des échauffourées ont éclaté ce vendredi en début d’après-midi, entre la police et des...Lire plus...
Publier le 17/01/2020, 15:52
cedeao-l-eco-de-l-uemoa-inquiete-les-autres-pays-de-la-zone-monetaire-d-afrique-de-l-ouest-zmao  Réunis le 16 janvier à Abuja, les Ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales de...Lire plus...
Publier le 12/01/2020, 19:43
drame-de-chinagodrar-un-deuil-national-de-3-jours-en-hommage-aux-89-soldats-victimes-nouveau-bilan-officiel Le gouvernement a revu à la hausse, le bilan de l’attaque de Chinagodar, à la frontière malienne, le...
Publier le 13/01/2020, 23:04
fan-le-general-de-division-salifou-modi-un-officier-valeureux-a-la-tete-de-l-armee-nigerienne Les Forces armées nigériennes (FAN) ont un nouveau patron : le général de division Salifou Modi,...
Publier le 14/01/2020, 00:21
sommet-de-pau-tout-est-desormais-clarifie-pour-plus-de-barkhane-au-sahel Ils sont partis à Pau, ils se sont clarifiés et ils sont revenus attendre les résultats des nouvelles...
Publier le 13/01/2020, 11:29
lettre-ouverte-de-demande-de-grace-au-president-de-la-republique-en-faveur-de-mon-grand-frere-hama-amadou-et-les-autres-par-djibrilla-mainassara-bare Monsieur le Président de la République, Avant tout propos, j’ai le devoir de présenter mes...
Publier le 13/01/2020, 12:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-13-janvier-2020 Le Conseil des Ministres sest réuni ce jour, lundi 13 janvier 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 13/01/2020, 23:04
fan-le-general-de-division-salifou-modi-un-officier-valeureux-a-la-tete-de-l-armee-nigerienne Les Forces armées nigériennes (FAN) ont un nouveau patron : le général de division Salifou Modi,...
Publier le 13/01/2020, 12:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-13-janvier-2020 Le Conseil des Ministres sest réuni ce jour, lundi 13 janvier 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 13/01/2020, 11:29
lettre-ouverte-de-demande-de-grace-au-president-de-la-republique-en-faveur-de-mon-grand-frere-hama-amadou-et-les-autres-par-djibrilla-mainassara-bare Monsieur le Président de la République, Avant tout propos, j’ai le devoir de présenter mes...
Publier le 12/01/2020, 19:43
drame-de-chinagodrar-un-deuil-national-de-3-jours-en-hommage-aux-89-soldats-victimes-nouveau-bilan-officiel Le gouvernement a revu à la hausse, le bilan de l’attaque de Chinagodar, à la frontière malienne, le...
Publier le 13/01/2020, 10:19
defense-de-grandes-decisions-attendues-dans-la-haute-hierarchie-militaire Le Président de la République, chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé ce lundi...

Dans la même Rubrique

MPR Jamhuriya : avec la section de Zinder, Alma Oumarou défie ouvertement le président Albadé

18 janvier 2020
MPR Jamhuriya : avec la section de Zinder, Alma Oumarou défie ouvertement le président Albadé

Le Mouvement patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) est de nouveau secoué par une nouvelle crise. Cette fois, c’est de Zinder que vient la contestation avec la décision prise par...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 17 JANVIER 2020

17 janvier 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 17 JANVIER 2020

  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 17 janvier 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de...

Cédéao : l’Eco de l’Uemoa inquiète les autres pays de la zone monétaire d'Afrique de l'ouest (ZMAO)

17 janvier 2020
Cédéao : l’Eco de l’Uemoa inquiète les autres pays de la zone monétaire d'Afrique de l'ouest (ZMAO)

  Réunis le 16 janvier à Abuja, les Ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales de 6 pays d’Afrique de l’Ouest (Nigéria, Guinée, Sierra-Leone, Ghana, Liberia et Gambie) ont...

Présidence: le nouveau président Bissau-guinéen reçu par le président Issoufou

16 janvier 2020
Présidence: le nouveau président Bissau-guinéen reçu par le président Issoufou

  Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou s'est entretenu ce jeudi, 16 janvier 2020, en début d'après-midi, avec le Président élu de la Guinée-Bissau, SEM...

Sommet de Pau : tout est désormais clarifié pour plus de Barkhane au Sahel !  

14 janvier 2020
Sommet de Pau : tout est désormais clarifié pour plus de Barkhane au Sahel !  

Ils sont partis à Pau, ils se sont clarifiés et ils sont revenus attendre les résultats des nouvelles promesses d’une plus grande présence de Barkhane au Sahel. Eux, ce sont...

Sommet de Pau : les Chefs d’Etat du G5 Sahel ont exprimé le souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel (Déclaration conjointe)

13 janvier 2020
Sommet de Pau : les Chefs d’Etat du G5 Sahel ont exprimé le souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel (Déclaration conjointe)

Les Chefs d’Etat membres du G5 Sahel et le Président de la République française se sont réunis ce jour 13 janvier 2020 à Pau en France en vue d’examiner la...